Sony Tablet S, Prise en Main

Sony Tablet S

 

Sony Tablet S
Nous avons déjà eu la tablette Sony S dans les mains le mois dernier, mais Sony a (enfin) annoncé officiellement (aux USA) sa tablette Android de 9.4” juste avant l’IFA. Sony arrive sur le marché de la tablette avec presque neuf mois de retard, mais le design est un des meilleurs que j’ai vu récemment, et c’est plutôt rafraîchissant.

Personnellement, j’aime bien le look élégant et différent du Sony S. Hubert est un peu moins enthousiaste car il trouve qu’il est épais. Ça ne me dérange pas, car le Sony S possède un port SD, et l’épaisseur de la tablette permet de lui donner une inclinaison qui la rend agréable à utiliser pour lire (sur une table), ou taper du texte.

Côté matériel, c’est plutôt intéressant: l’écran 9.4” est clair et les couleurs sont belles (TruBlack, 1280×800) et le processeur est un NVIDIA Tegra 2 qui est le premier choix pour les tablettes Android 3.0 (Honeycomb) du moment. Justement, ce processeur est assez puissant pour faire tourner des jeux PSP et PSOne qui ont été portés sur Android. Sony a d’ailleurs une certification PlayStation pour ces jeux, ce qui va garantir un certain niveau de qualité. Crash Bandicoot et Pinball Heroes seront pré-chargés dans le Sony S.

Spécifications

Processor: NVIDIA Tegra 2
OS: Android 3.1
Ecran:  9.4″ 1280 x 800 multi-touch capacitif “TruBlack”
Connectique: 3.5mm audio, Micro-USB, Wi-Fi 802.11 b/g/n, Bluetooth 2.1 + EDR with A2DP Stéréo Bluetooth, WIFI seulement
Emetteur Infra-Rouge: oui
APN:  Devant – 0.3 Megapixels, Derrière – 5.0 Mégapixels
Adobe Flash: Adobe Flash Player 10.2 dans le navigateur
Stockage externe : Carte SD
Stockage interne : 16GO
RAM : 1GO
Batterie : Li-Ion 5000mAh
Taille (Approx.) 9.5” L x 6.8” W x 0.3”D – 24.13 cm L x 17.27 cm W x 0.76 cm
Poids (Approx.) 1.33 lb – 600 g

Comparaison de l’épaisseur: Xoom: 12.9 mm – iPad 2: 8.8 mm – Galaxy Tab 10.1: 8.6 mm
Comparaison de poids: Xoom 730g – 1.6 lbs – iPad 2: 600 g – 1.33 lbs – Galaxy Tab 10.1:  595 g – 1.31 lbs

Design Industriel + “Hardware”

Sony Tablet S

Le Sony S a un châssis élégant avec une finition brillante (piano) / blanc / noir et argent. La forme générale fait penser à un livre qui est fermé, ce qui rend la tablette facile à tenir dans la main. Malgré son épaisseur le Sony S donne la sensation d’être légèrement plus petit que le l’iPad 2 ou le Galaxy Tab 10.1. Grâce a une légère différence de largeur/hauteur, il entre un peu plus facilement dans un sac à main.
Sony Tablet S

Malheureusement le port de chargement/synchronisation est un format propriétaire. Venant de Sony, c’est presque “naturel”, d’ailleurs “tout le monde le fait” dans l’univers de la tablette de toute façon.. C’est pourtant bien dommage.
Sony Tablet S
D’après Sony, un port microUSB serait plus “dangereux” en cas de tension soudaine du câble (quelqu’un butte dessus lors du chargement) car selon eux, un tel accident pourrait abîmer la carte-mère. Leur port propriétaire serait plus sûr me dit-on… Je ne suis pas convaincue…

Écran

D’après Sony, l’écran TruBlack est meilleur que le LCD moyen car les contrastes sont mieux contrôlés. Ceci dit, il m’a suffit de regarder pour confirmer que c’est effectivement un écran de qualité. Les couleurs sont belles, les contrastes sont élevés, et la définition de l’écran est nette. Pour le moment, il n’y a guère besoin de comparer TruBlack avec AMOLED car il n’y a simplement pas de produit similaire avec un AMOLED de 9.4”.

Logiciel

La Sony Tablet S est livrée avec Android 3.1 et quelques applications propriétaires de Sony dont QuickTouch, QuickView, Sony Services, l’application de télécommande qui utilise le capteur infrarouge embarqué. Regardez la vidéo qui décrit l’interface utilisateur.

Quicktouch

Quicktouch est le nom de l’algorithme qui améliore la vitesse de réaction de l’interface utilisateur a un niveau global. Cela affecte donc toutes les applications. Les démos étaient assez convaincantes, et c’est vrai que le fluidité paraissait meilleure par rapport aux autres tablettes Android 3.x que j’ai teste récemment. Ceci dit, la différence sera tout de même subtile pour pas mal de gens.

Quick View

C’est le nom que Sony a choisi pour son optimisation du temps de chargement des pages. Sony dit que le chargement est plus rapide que sur les autres tablettes Android. Le Sony S serait aussi meilleur que l’iPad dans le sens ou la page se charge complètement avant d’être affichée, alors que l’iPad charge d’abord le contenu situe en haut (est-ce si illogique?). La démo était intéressante, mais il faudra vraiment le tester de manière indépendante.

Services Sony

Sony est un des rares fabricants de tablette à posséder un véritable réseau de distribution numérique, pour la musique, les livres, les films mais aussi les jeux vidéos. Bien entendu, les tablettes Sony peuvent accéder à ces services, notamment ceux qui ont de la musique ou des films “à volonté”.

Au niveau du “business” c’est un avantage indéniable par rapport à une société comme Motorola qui ne pourra pas monétiser les tablettes au-delà de la vente du matériel.

Favorites – Écran d’accueil personnalisé par Sony

Sony Tablet S
Sony a crée sa propre interface d’écran d’accueil qui est bien plus belle que celle offerte par défaut sur Android Honeycomb. De là, les utilisateurs peuvent directement accéder a leur contenu favoris et a certaines applications.

Jeux Vidéo

Nous avons abordé la certification PlayStation plus haut. Elle représente un certain niveau de qualité pour les jeux qui ont été portés depuis la PSP ou la PSOne. Sony dit que ces jeux fonctionnent grâce à un “émulateur” mais ils disent aussi que le jeux est “porté” sur Android, donc, la situation n’est pas complètement claire.
Sony Tablet S Jeu video

D’ailleurs, le portage des jeux se fait très lentement, ce qui aurait tendance à prouver que l’émulation n’est au mieux que très partielle. D’ailleurs, Sony eux-mêmes ont reconnu que les développeurs du jeu original doivent mettre la main à la pâte pour le faire marcher sur Android.
Sony Tablet S jeu video

Malgré tout, la certification PlayStation est une excellente initiative, puisque les jeux sont la catégorie d’application qui rapporte le plus. Nous sommes curieux de voir comment Sony va exécuter ce mouvement de la plateforme (et de la marque) PlayStation vers Android.

Prix estimés et disponibilités :
Tablet S 16GB Wi-Fi : 489 € – 1er octobre 2011
Tablet S 32GB Wi-Fi : 589 € – 1er octobre 2011
Tablet S 16GB Wi-Fi + 3G : 599 € – 1er octobre 2011

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité