HP célèbre les 30 ans de la calculatrice HP 12c

HP_12c

Une édition limitée de la calculatrice HP 12c est disponible pour célébrer ses 30 ans. La 12c est le produit HP le mieux vendu et le plus longtemps vendu.

Pour les fans de la Notation Polonaise Inversée (RPN : Reverse Polish Notation), sachez qu’il s’agit d’un des premiers modèles évolués à l’adopter (il y a eu ensuite d’autres modèles dont les HP 48 SX et GX entre autres, et avant les 10c et 11c). Le premier modèle fut la HP35 en 1972.
Il y aura également une version limitée de la HP 15c.
La 12c est sortie en 1981 et avait une disposition horizontale alors que les calculatrices de l’époque avaient un format vertical.
Pour célébrer ses 30 ans, HP propose une édition limitée de la 12c avec une plaque commémorative en façade, un numéro de production unique gravé au laser au dos ; elle est proposée pour 80$. Notez également que depuis 2003, HP commercialise une nouvelle édition remise au goût du jour avec la HP 12c Platinum.
Quant à la 15c, elle est sortie en 1982 et a rencontré beaucoup de succès auprès des scientifiques et des ingénieurs. Elle utilisait également la RPN, était programmable et supportait les nombres complexes, le calcul sur les matrices, l’intégration numérique et la résolution d’équations simples. Si HP en a arrêté la production en 1989, elle existe sous forme d’appli mobile. Elle va être proposée ce mois également en version limitée. Il s’agit du même modèle esthétiquement mais 100 fois plus rapide que la version de 1982.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=A1mCFuVE0cM&feature=player_embedded[/youtube]

[shopping.hp]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Que de souvenirs !
    Ma première HP… (la 15c), achetée à sa sortie en 1982.
    Mais à l’époque, elle valait un peu plus cher !

    et « l’appli mobile », est-ce qu’elle fonctionne sur la Touchpad ? 😉

  2. Je crois que la première calculatrice HP à disposer de la notation rpn est une HP35. Format vertical, lourde, avec une mémoire pour une seule donnée, et des fonctions trigo en degrés uniquement. Vendue 1500F en 77.

    1. Calculer, c’est bien mais il faut savoir aussi lire ; moi, je lis :
      « il s’agit d’un des premiers modèles évolués à l’adopter (il y a eu ensuite d’autres modèles dont les HP 48 SX et GX entre autres, et avant les 10c et 11c). Le premier modèle fut la HP35 en 1972. »

      « évolués » et pour ton info la 1ère est la HP35 en 72, et non la 21 en 1975

      1. Si on parle de modèle évolué, la HP-41C l’était certainement plus que la 15C à de nombreux points de vue (affichage de texte, enregistrement sur bande, imprimante).

  3. Mon dieu le débat !!! j’imagine que les précédents posts émanent des ancêtres des « geeks actuels » mais version 70-80.
    Vous portiez des bretelles, des chemisettes à carreau, des pantalons en velours côtelé, un baise-en-ville en cuir, des barbes pas nettes, des lunettes moches et un peu (beaucoup) d’acné ? :)

    en tout cas, j ai eu la HP48, pas vraiment fan de la RPN, mais par contre, niveaux jeux c’était ouf ! j’avais des jeux de malade. je crois pas qu’aucune autre calculatrice, même beaucoup plus récente, ait eu l’équivalent.

  4. J’ai toujours ma 15c qui fonctionne.
    Je me rappelle la bonne rigolade quand on me demandais « Prete moi ta calculatrice… tiens ….euh , y’a pas de touche = (égal) )

  5. Ce qui me désespère pour les générations à venir, c’est qu’aujourd’hui, on a tous des objets 1000 fois plus puissants dans nos poches, mais pas un ne propose un langage de programmation pratique permettant de développer de petites applications embarquées.
    On a définitivement renoncé à tout développement sur la machine d’exécution : il nous faut un macintosh ou à quad-core sous eclipse pour développer la moindre petite application.
    C’est dommage dans le sens ou ça n’amène aucun jeune à l’informatique de lui même.
    Il n’y a même pas un interpréteur basic natif sur nos smartphones (il faut lancer un émulateur de commodore 64) … quand à des langages plus évolués (sans numéros de lignes), n’en parlons même pas.

  6. Plein de bons souvenirs ! J’ai eu une 15C puis longtemps après deux 48GX. La 15C marche encore ! Je l’avais même programmée pour la transformer en « financière » c’est presque comme si j’avais eu une 15C et une 12C dans une même machine. C’était des machines très bien finies et incroyablement fiables. La notation RPN était et est encore un gros plus, pour qui sait l’utiliser évidemment :)
    C’est dommage qu’HP semble moins investir les calculatrices scientifiques, leur meilleur modèle la HP 50G n’ayant pas assez évolué depuis la 48G sortie depuis presque 20 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité