Photo : un fou dans les nuages

xlarge_cloud2

Rüdiger Nehmzow signifie certainement : « Homme avec des nerfs d’acier » en allemand. Après avoir vu la vidéo qui se trouve page suivante, vous comprendrez que, pour faire une photo parfaite de nuage depuis la porte ouverte d’un avion à 6.000m de hauteur, son nom ne peut pas signifier autre chose.

Rüdiger s’attache à l’avion, ouvre la porte et équipé de son appareil photo, d’un masque à oxygène et d’une veste pour le protéger des températures négatives, avant de chasser le nuage parfait. [Nehmzow via PetaPixel]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. D’accord il a les cheveux un tout petit peu long mais de là à le considérer comme une femme! ^^
    Tout ça pour signaler à l’auteur la petite faute d’accord au mot « équipée » en dessous de la vidéo.

    1. Il ne s’agit pas d’un viseur télémétrique. La visée télémétrique suppose que la bague de mise au point de l’optique soit couplée au viseur de l’appareil.
      Là, c’est un viseur simplement monté sur la griffe flash qui permet d’effectuer le cadrage sans s’occuper de la mise au point : il s’agit de viseur pour une optique fixe grand-angle (optique où il est aisément possible de faire la mise au point en estimant une zone de netteté assez large).

  2. Malgré des conditions vraiment impressionnante, les photos elles n’ont rien d’incroyable, la magie n’opère pas chez moi, pourtant je fais de la photo et je suis curieux mais là je trouve pas les photos suffisamment jolie par rapport aux conditions. A partir hublot d’Airbus on peut avoir d’aussi belles photos malgré la différence d’altitude !

  3. @Camau
    A partir du hublot d’un avion tu peux avoir d’aussi belles photos ? Tu dois pas faire de la photo souvent pour dire ça …
    En plus il utilise un moyen format, j’ose à peine imaginer un tirage grand format pfiouuu

    1. C’était un peu une façon de parler mais j’ai déjà pris des photos d’un hublot, un grand angle collé, élimine quasiment tout reflet… la lumière n’est pas pareil certes mais la composition des nuages peut se retrouver facilement à cette altitude et donner de belle photos.

      « Tu dois pas faire de la photo souvent pour dire ça… » Beh suffisamment pour avoir test et dire que c’est possible. Donneur de leçon !

  4. Je suis d’accord à 100% avec Camau, je voyage souvent et je ne suis pas un pro de la photo, mais je ne vois pas ce qu’elles ont de fantastique ses photos.
    Il n’y a pas besoin de masque à oxygène ou d’ouvrir la porte de l’avion… J’ai souvent pris des photos par le hublot et elles ne sont pas très vilaines. Il suffit effectivement de bien se coller au hublot (il y a juste une fois où je suis tombé su un beaucoup trop rayer pour pouvoir prendre des photos) mais sinon c’est Nikel.
    Et petite astuce pour les mauvais reflets, il suffit de demander une couverture à l’hôtesse et de l’utiliser un peu à la manière des premiers appareils photos où le photographe passait la tete sous un drap. Tu passe un peu pour un fou mais au moins t’as des photos exploitables 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité