Paris reste la ville des coups de foudre

_55072266_caters_eiffel_tower_lightning_01

Il n’y a pas que Toronto à disposer d’un énorme paratonnerre en centre-ville. La ville lumière a aussi son gros morceau d’acier dressé fièrement tel un glaive défiant les cieux. La tour Eiffel, puisque c’est son nom, a été immortalisée au moment où un éclair transperçait sa puissante structure métallique, n’hésitez pas à cliquer sur l’image pour l’agrandir… Si vous avez cliqué sur l’image, vous avez alors très bien vu que l’éclair transperce la tour Eiffel. L’image a été prise par le photographe amateur Bertrand Kulik, pendant un orage de juillet 2010. Il est possible de voir cette photo au sein d’une exposition intitulé Lumières célestes, lumières humaines, qui se déroule à Issy L’évêque, en Bourgogne. [BBC]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Cette image est certes belle, mais il ne me semble pas que la foudre touche la tour Eiffel mais qu’elle se trouve loin derrière.

    L’impact aurait touché la pointe et les immeubles proches juste derrière auraient été éclairés.

    1. +1 Je confirme. L’antenne aurai été touché et non pas le milieu de la tour, dommage ça enlève un peu de charme mais la photo reste vraiment jolie !

  2. Ayant habité non loin du lieu de l’exposition, je suis étonné, ravi meme, qu’une grande chaine américaine cite ce petit village de Bourgogne. Certains Français ne sachant pas situé la Bourgogne, c’est une bonne chose je trouve.

  3. Cette photo a fait le buzz hier sur Twitter, avec les américains totalement hystériques (« AMAAAAZING !!! »)… Certains croyaient même que la Tour Eiffel n’avait pas survécu (alors que pourtant, la Tour Eiffel en bleu, ça date).

  4. Mais ils sont fourbes chez Gizmodo. Plus serieux les gars il faut mettre les copyrights pour les gens qui ont bosse.
    Mais bon les erreurs ca arrive, y’a pas mort d’homme.

  5. @3+4= 7 : quel est le rapport avec de supposés actes de téléchargement illégal pour le compte personnel des downloaders ?

    Le copyright de l’auteur de la photo est peut-être le moins gênant puisqu’il est cité dans l’article et que ça lui fait une pub qu’il n’imaginait même pas avoir (enfin, je ne prendrai pas plus de risque à m’exprimer en son nom).
    Par contre la SETE est très peu conciliante avec les photos de la Tour lorsqu’elle est éclairée et surtout de leur possible exploitation commerciale.

    Plus qu’une critique de Gizmodo dont j’apprécie le boulot, il s’agissait d’attirer l’attention de tous sur la difficulté d’exploiter publiquement une image de la Tour Eiffel mise en lumière…

  6. Effectivement, désolé de casser le rêve, mais l’éclair est très loin derrière.
    La tour Eiffel étant à proprement parler un vrai paratonnerre :
    elle est beaucoup plus haute que tout ce qui l’entoure et est constituée de métal – très bon conducteur d’électricité.
    Donc tout éclair qui taperait la tour entrerait à son sommet et sortirait par le sol sans être visible le long de ce trajet.
    Ce qui donne ici l’impression que l’éclair passe devant certaines parties de la structure, c’est la violente lumière émise qui éclipse certaines barres de métal pour le capteur de l’appareil.
    A part ça c’est vrai que la photo est jolie 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité