Acer et ViewSonic payeront Microsoft pour Android et Chrome OS

androidlogo

Microsoft continue discrètement mais sûrement d'empocher de l'argent grâce à Android. Contrairement à Apple qui n'hésite pas à faire des procès à tous ses concurrents partout dans le monde, au risque de voir son image se dégrader, la firme de Redmond négocie d'abord et attaque seulement si nécessaire. Et ça marche puisqu'Acer et ViewSonic viennent d'accepter de lui payer des royalties pour Android et Chrome OS. 

Après HTC notamment, Acer et ViewSonic viennent de signer un accord de licence avec Microsoft. Ce qui porte à six le nombre de constructeurs ayant accepté de payer des royalties à Microsoft durant les 75 derniers jours.

Pour chaque terminal mobile (smartphone ou tablette) sous Android vendu par l’un ou l’autre des constructeurs, il faudra ainsi s’affranchir d’une taxe auprès de la firme de Steve Ballmer. Si les termes des accords ne sont pas connus, car confidentiels, le montant à payer se situerait entre 7,50 dollars et 12,50 dollars. Même si après discussion HTC a réussi à négocier une somme ne dépassant pas 5 dollars.

Mais la nouveauté dans cette affaire c’est que Microsoft demande à présent de l’argent pour Chrome OS. ViewSonic a fait part de son intention de vendre des tablettes fonctionnant grâce à ce système d’exploitation. Et pour ça le constructeur devra payer également.

C’est donc encore une belle opération pour Microsoft dont se vante d’ailleurs fièrement Horacio Gutierrez, vice président du département propriété intellectuelle et licence de la firme: « Cet accord montre comment les leaders de l’industrie peuvent conclure raisonnablement un accord commercial en matière de propriété intellectuelle« .

Saurez vous retrouver le message subliminal à destination de Apple qui se cache dans cette citation ? [TheRegister]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. en attendant Microsoft paie aussi quand il utilise le brevet d’un autre, ce qui n’est pas le cas d’Apple donc dans tous les cas, si Apple continue dans cette ligné cela risque vraiment de leur porter préjudice et je n’en serai que plus content !!

  2. Trop de droit du coté de la propriété intellectuelle. Au final, c’est le consommateur qui se fait plumer. Cette taxe Microsoft étant évidement reporté sur le prix final.

  3. C’est un peu la norme ça non? Android et ChromeOS utilisent des brevets Microsoft, c’est normal que quelqu’un paie, moi j’aurai plutôt vu google payer mais petit être que le fait que ces os soient gratuits change la donne…
    C’est l’usage dans le monde professionnel, ce dont les procès et les tentatives d’interdictions qui sont les exceptions et les cas extrêmes 😉
    Si les entreprises ne pouvaient pas utiliser les brevets des autres ça serait la paralysie totale…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité