Ikea adapte sa bibliothèque à un monde sans livres

ikeamaze

Les livres ne sont pas morts. Ils ne sont même pas mourants. Mais les livres physiques sont certainement sur le déclin.

Suffisamment pour qu’Ikea décide de repenser ses bibliothèques.

Au fur à mesure que nous cliquons ou que nous faisons glisser nos doigts sur des dalles tactiles au lieu de tourner des pages à base d’arbre mort pressé, nos bibliothèques se dégarnissent d’ouvrages reliés.

Fort de ce constat, Ikea a décidé d’adapter « BILLY », la fameuse bibliothèque au catalogue de l’entreprise depuis des lustres et qui représente un volume de ventes significatif. Au fil du temps elle est en effet devenue un meuble servant à exposer ou ranger des objets et peut notamment être équipées de portes vitrées. [Economist via Postereus]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les vrais lecteurs n’abandonnent pas le format papier…
    Qui lit réellement des romans numériques? Personne!
    Arrêtez votre char avec la mort du format papier!

    1.  » Marty :Les vrais lecteurs n’abandonnent pas le format papier…
      Qui lit réellement des romans numériques? Personne!
      Arrêtez votre char avec la mort du format papier!  »

      Aussi les vrais comptables ne feront plus jamais leurs calculs d’impôts sur des ordinateurs , les vrais comptables se servent encore du papiers et des crayons .

      Plus sérieusement , il faut évoluer et regarder la vérité en face ! Le futur du livre passera par les tablettes tactile avec un poids plume qui est capable d’afficher des milliers de livres sans abattre toute la foret d’Amazonie pour fabriquer des livres pour les nostalgiques des livres en papiers.

  2. Ça prouve quand même que ça fait un bail que les gars qui ont écrit ces articles ne sont pas allés chez IKEA, parce que ça fait quand même un petit bout de temps que ces fameuses portes vitrées existent …
    D’ailleurs on n’y met pas que des livres dans ces étagères, mais aussi des DVD, des bouteilles de rhum …

  3. @Marty
    Ben moi qui lisais beaucoup sur papier ne lis plus que sur numérique.
    Ma femme également.
    Ma patronne, ma collègue de bureau et mon frêre et plein d’autres autour de moi.
    Faut juste avoir le bon matériel (adapté à chacun) et les bonnes sources pour les livres.
    En même temps, les lecteurs (ceux qui lisent plus d’un livre par mois et pas le best seller ou la selection du mois) y’en a plus forcement des masses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité