Quand San Diego n’est plus au jus

sandiegoskyline

Il y a 3 jours, 6 millions de personnes ont été privés d’électricité suite à incident technique. La ville de San Diego s’est retrouvée en partie dans le noir. Le résultat ? C’est impressionnant. Et le plus drôle ? C’est page suivante…

 

 

Ils se sont retrouvés sans électricité à cause d’une seule personne. Un électricien d’Arizona a enlevé le mauvais équipement de surveillance au mauvais moment, ce qui a eu un effet domino jusqu’à San Diego. Le lendemain, l’électricité était revenue dans la majorité des quartiers, mais les villes pourraient y aller mollo sur la lumière, c’est quand même plus agréable pour l’œil, les photographes, les astronomes et les animaux nocturnes. [Photo : justininsd/Flickr via The Daily What]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ce que le billet sous entend, c’est que la réseau américain est bien souvent « à la limite » car, dès qu’il fait chaud (et les USA souffrent souvent de canicule ces derniers temps), le réseau électrique ne peut supporter la consommation domestique (climatisation entre-autres) et le moindre incident provoque cette cascade de ruptures d’alimentation d’une telle échelle.
    Je visite quotidiennement des sites anglo-saxons et ce problème est récurent dans leurs publications.
    Pour autant, ne nous sentons pas trop protégés, n’oublions pas que nos centrales électriques, même nucléaires, sont âgées et donc de plus en plus fragiles…

  2. Le « page suivante » c’est récurent chez giz. Les rédacteurs devraient aller faire un tour sur leur site pour constater qu’il n’y a qu’1 seule page par article.

  3. Page suivante… bah si, faut aller sur la page principale de giz pour comprendre: seule la premiere partie est affichee, il faut cliquer sur « Lire la suite » pour arriver a cette page-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité