Cimetière Virtuel: i-Tomb et i-Memorial

IT_galaxymode1

[DEMO Fall 2011] I-Postmortem Limited, une startup basée à Palo Alto, a lancé deux services en lignes à DEMO – www.i-tomb.net et www.i-memorial.com , deux éléments complémentaires du “The World Virtual Cemetery”.

i-Tomb.net et le Cimetière Virtuel Mondial  (Virtual World Cemetery), où chaque utilisateur a sa tombe virtuelle et les amis et la famille peuvent créer des souvenirs virtuels avec des photos, des vidéos, des textes, de la musique et des documents. Le site ne vend aucun bien virtuel et Jacques Mechelany, le CEO d’I-Postmortem, nous a dit qu’il n’a pas l’intention de développer ce genre de business, par respect aux personnes décédées.

Exactement comme un cimentière “off-line”, I-Tomb peut être visité par les amis, la famille ou même le public, et les visiteurs peuvent allumer des bougies, apporter des fleurs ou même laisser des messages audiovisuels. Les descendants de la personne décédée agissent comme des modérateurs d’I-Tomb et gère la maintenance. Le site web est sans publicité.

I-memorial.com

I-Memorial

I-Memorial

I-memorial.com est un site web complémentaire à i-tomb, il permet aux personnes en vie de créer leur souvenir virtuel (virtual memorial) et de permettre à leurs amis intmes ou à leur famille de savoir quels funérailles ils souhaiteraient. Ça ne remplace pas un représentant légal.

Selon la firme, le service offre un niveau de sécurité élevé, grâce à SAFE HOST, pour les trois espaces où les utilisateurs stockent leurs données:

My Memorial: un espace pour retracer l’histoire de votre vie en utilisant les outils modernes du Web 2.0 et en combinant du texte, de l’audio, de la vidéo, et des photos. Quand un utilisateur décède, son My Memorial deviendra son I-Tomb sur i-tomb.net. Il y a une procédure bien pensée dans le système pour vérifier si une personne est décédée ou non: un à trois “Death Declarators” (ceux qui vont annoncer le décès) peuvent être nommés par l’utilisateur quand il ouvre un compte, et un PDF qui récapitule la  procédure pour déclarer le mort de l’utilisateur sur le site web leur est envoyé, accompagné d’un code d’identification unique à utiliser sur  i-tomb. Il y a de nombreuses procédures détaillées qui sécurisent la procédure, en particulier pour vérifier la validité de l’information.

My Messages: ici, les utilisateurs peuvent laisser des messages posthumes à leurs disparus, les messages sont disponibles uniquement depuis le site web, et ils sont accessibles après leur mort, et uniquement à ceux qui sont désignés et qui peuvent répondre à des questions de sécurité. Les messages peuvent être programmés pour être délivrés plus tard, pour des occasions spéciales par exemple.

My Last Wishes: un endroit où les utilisateurs peuvent organiser tous les détails de leurs funérailles, les derniers souhaits sont envoyés par SMS ou email aux personnes désignées lorsque le décès s’est produit.

Il n’est pas possible de télécharger entièrement le contenu sur votre ordinateur (mais il est possible de le faire sur Facebook), selon I-Postmortem, pour assurer la sécurité et empêcher le piratage potentiel des comptes.

The World Virtual Cemetery home screen

Prix et disponibilité

Selon la firme, www.i-memorial.com et www.i-tomb.net sont conçus pour être permanent, ils sont disponibles en 16 langues à un prix annuel de 50$ pour chaque compte I-Tomb et au prix annuel de 120$ pour chaque compte I-Memorial. Il est possible d’acheter plusieurs années à l’avance.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité