Marcoule : c’est quoi ce four à déchets nucléaires ?

marcoule-four

Vous le savez certainement, une terrible explosion s’est produite aujourd’hui dans l’usine Centraco de traitements des déchets radioactifs située dans le Gard. Un employé est mort, 4 autres sont blessés. L’explosion s’est produite dans un four. Mais c’est quoi  ce four ? Un simple incinérateur pour les gants et les combinaisons ? Pas tout à fait...

Il s’est passé quoi exactement ?
Vers midi, un four a explosé et a déclenché un incendie qui a été maitrisé vers 13h.

Il sert à quoi ce four ?
Ce four électrique sert à brûler les textiles tels que les gants, les combinaisons ou les masques par incinération. Mais il sert aussi à faire fondre des métaux par fusion afin de réduire la taille des déchets (un lingot prend moins de place qu’un gros bout de tôle). Ce four peut traiter 20 tonnes de déchets par jour. Au moment de l’explosion, le four contenait 4 tonnes de métaux faiblement radioactif. Mais par le passé, il a servi a fondre des métaux assez radioactifs comme le couvercle du réacteur de la centrale de Golfech qui est resté 10 ans au plus près de matériaux très radioactifs.

Et pourquoi il peut exploser ce four ?
Tout d’abord, il faut comprendre ce qu’est un four de traitement des déchets. C’est un gros cylindre qui tourne à l’électricité, qui peut monter à 1600°C, et qui est branché à un circuit d’eau de refroidissement. Pour que ça explose : soit on met un déchet contenant des matériaux incompatibles, soit il y a eu une fuite d’eau dans le circuit de refroidissement. Dans ce dernier cas, c’est le contact de l’eau et du métal fondu qui provoque l’explosion.

Et c’est dangereux ?
Les autorités diverses nous disent que tout va bien, tout est sous contrôle. Il n’y a aucune raison de ne pas les croire jusqu’à ce qu’on trouve la preuve du contraire. Ceci dit, il y a y a très peu de risque de fuites, puisque le four est dans un local qui se trouve lui-même dans un bâtiment en béton armé. Les portes du local où se trouvait le four ont été soufflées comme de la paille, mais le bâtiment a tenu bon. Le système de ventilation et le système de traitement des gaz avant rejet sont OK. Mais l’ASN (l’autorité de sûreté nucléaire) a déjà épinglé plusieurs fois Centraco en pointant le fait qu’il y avait des « lacunes dans la culture de sûreté. » D’ailleurs, plusieurs inspections étaient prévues cette année. Trop tard.

Et maintenant ?
Si vous habitez le Gard, vous pouvez jeter un œil sur les balises de la CRIIRAD et leurs communiqués. Pour ceux qui l’ignorent, la CRIIRAD est l’acronyme de Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité. Les balises à proximité du site cherchent la présence de radioactivité dans l’air.

Et Marcoule, je devrais connaître ?
Un peu, mon neveu. Si vous vous souvenez de l’arrivée du velcro, alors vous vous souvenez peut-être du lancement du fleuron de la production nucléaire française. Sur le site de Marcoule, « en 1956, le réacteur G1 fournit les premiers kilowattheures français d’origine nucléaire et son combustible usé alimente la première usine nationale de retraitement UP1. » C’est aussi à Marcoule que se trouve le fameux réacteur Phénix qui a fonctionné de 1974 à 2009 et dont le démantèlement délicat est prévu en 2012. Donc, l’an prochain, vous allez en entendre parler de Marcoule. Ce n’est pas fini.

Sources : [NouvelObs, LeMonde, LeFigaro] et institutions : [ASN, CRIIRAD, Marcoule-CEA, Socodei]

Photo tirée de la plaquette de la Socodei.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Vu tous les commentaires du genre « c’est industriel, pas nucléaire », on sent que la panique est latente.
    En fait il faudra attendre un truc vraiment grave pour qu’on sorte de la boucle « jusqu’ici tout va bien ».

  2. Tout comme Fukushima, il s’agissait juste de la destruction accidentelle de bâtiments affectés à l’industrie de production d’électricité ! C’est juste pas de chance que ces bâtiments abritaient aussi de l’uranium et du plutonium qui étaient simplement là pour produire de la vapeur d’eau…

  3. faut arrêter de chier sur le nucléaire … c’est de notre faute si on utilise ca … deja qu’on gueule parce que c’est cher … alors que le nucléaire permet ce qu’il y a de moins cher, j’imagine pas comment les français gueuleraient avec des factures d’electricité venant d’éolienne ou autre conneries (c’est le principe de tout les trucs fait en chine …. faut pas gueuler , c’est 100 fois moins cher!)

    1. @Didier : je vois d’un très mauvais oeil les remarques comme la tienne, qui traduisent une attitude irresponsable : peu importent les conséquences, tant que le chiffre de la facture reste bas. C’est vrai qu’il est tellement plaisant d’être aveuglé par son petit confort !

      Avoir bossé dans le nucléaire pendant plus de 5 ans sur les parties sûreté et avoir ainsi constaté les choses de l’intérieur m’a rendu opposé à cette technologie. Tout simplement parce qu’elle est incompatible avec le mode de fonctionnement humain.
      – D’une part du fait des échelles de temps (on construit une centrale pour 80 ans maintenant, ce qui est trop long pour assurer une stabilité suffisante et un plan de financement correct. Là, on fait un gros pari très hasardeux sur l’avenir. Voyez tout ce qu’il s’est passé en France ces 80 dernières années).
      – D’autre part parce que la soumission à la hiérarchie (c’est humain, voir l’expérience de Milgram) et les pressions financières caractéristiques de notre économie libérale sont des sources d’aveuglement pour le management et les ingénieurs. Ce qui est d’autant plus gênant qu’il y a bien des choses que l’on ne sait pas (plus) faire et qui passent ainsi sous silence. La filière est restée sans activité pendant 15 ans, correspondant au départ en retraite des plus anciens : cela a conduit à beaucoup de pertes de compétences, avec les conséquences fâcheuses que l’on constate sur certains chantiers en cours.

      Nos « fleurons » du nucléaire nationaux sont très endettés et dans une situation financière très délicate. Dans ce contexte, il est manifeste que ce qui prime, ça n’est pas la sûreté, mais bien la rentabilité à tout prix. Dans ce contexte ,l’autorité de sûreté nucléaire (ASN) a un rôle extrêmement important. Dommage qu’elle ait, elle aussi, subi 15 ans d’inactivité…

      Bien sûr, je passe sur les incertitudes existantes sur le parc actuel, la gestion hasardeuse des déchets, les démantèlements que l’on ne sait ni faire ni financer, etc.

      Didier, j’espère que vous êtes âgé et que vous ne vivrez pas les conséquences de ce qui a été fait, car les prochaines générations vont être confrontées à de sérieux casse-tête.

  4. Donc on reviens au charbon et a l’age de pierre ?
    Hors du nucleaire, dans l’etat actuel des connaissances, point d’avenir energetique pour la planete…

  5. Une fuite de gaz dans une gentrale à gaz naturel aurait fait peut être plus de mort.
    Les cendres issues d’une centrale au charbon sont radioactives (certes beaucoup moins que de l’uranium apauvri) et contiennent des métaux lourds… et sont stockées avec un peu moins de précautions.

  6. ça me fait rire qu’on veut remplacer le nucléaire par les éoliennes ! quand on installe 2 ou 3, les gens descendent dans la rue car ils trouvent ça moche, ça génère du bruit pour ceux qui habitent à côté….il faut savoir ce qu’on veut ! si vous voulez faire disparaître les centrales nucléaires, il faudrait attendre à voir des ventilos géants sur vos lieux de vacances par exemple sur la côte d’Azur….

    1. tu es un comique toi ! IL N’y a PAS de solution alternative ! Il faut arrêter de croire qu’on peut remplacer le nucléaire par des éolienne, etc !

      Ah si, une solution alternative, mais elle prendra du temps => la fusion !!!

  7. Et pourtant Didier a tellement raison… Pour gueuler les français sont les meilleurs, faut sortir du nucléaire blablabla… Mais vous avez vu passer des solutions réalisables en proposition vous ? Niet, que de belles paroles ! Ceux qui proposent de mettre tout en éolien / solaire / … vous allez rire quand vous verrez votre facture d’électricité, et ces mêmes personnes qui voulaient sortir du nucléaire se poseront quelques questions.

    Je ne dis pas que le nucléaire c’est parfait, MAIS ACTUELLEMENT, on a pas le choix, alors soit vous êtes des chercheurs visionnaires et vous trouvez des alternatives crédibles et pas uniquement utopistes, soit arrêtez de râler et soyez objectifs.

    Et en passant, Gizmodo est une succursale de GreenPeace ? A chaque article sur Fukushima ou autre, on se croirait sur leur site… Avec pour certains la même mauvaise fois ( ils ont quand même plus de légitimité et de compétence finalement pour traiter du sujet qu’ici)

  8. Je tiens juste à rappeler que le nucléaire est :

    – d’une part une des énergies les moins polluantes, :
    en effet l’éollien extrêment générateur de bruit
    le solaire, n’assure pas un rendement intéressant et de plus le matériau numéro un entrant dans sa fabrication n’est, actuellement, absolument pas démentelable

    Il reste les marées motrices, eventuellement, mais très dangereux.

    – d’autre part, le nucléaire es t l’énergie qui assure le meilleur taux de rendement.

    Bien à vous

    PS : mon intervention n’est en aucun cas haineuse à l’encontre des anti ceci ou anti cela.
    Je tiens juste à remettre à la lumière certaines informations passées sous silence, notamment au sujet de l’énergie solaire.

    1. Oui, enfin , le bruit d’une éolienne n’a jamais refilé le cancer que je sache… on parle peut-être de pollution sonore mais c’est le terme de nuisance qui est le plus adéquat. Ça ne nuira jamais à un sourd :-)
      Voilà c’était juste pour ça… pour le reste, c’est pas faux.

  9. On a pas de solution miracle, on peut pas vraiment changer les centrales, faut surtout consommer moins. Le nucléaire c’est propre et ça fait moins de mort qu’une centrale de charbon a long terme.

    Je comprends pas non plus le démantèlement du projet phénix. A ma connaissance on est les seuls au monde a recycler les déchets nucléaires jusque épuisement.

    Si on veux réussir a changer les choses faut conserver les centrales actuelles, sans en faire construire plus, essayer de se maintenir, faire de la recherche pour économiser de l’énergie la ou on le peut, et baisser doucement notre production en priorité le nucléaire si possible. Mais ce n’est que mon avis…

  10. Dommage qu’il n’y ait pas de efonctions edit :

    je rajouterais pour finir, que les Eoliennes pour fonctionner ont un énorme besoin d’afflux énergétique électrique pour pouvoir entrainer leur pales en début de cycles …

  11. Le nucléaire c’est pas parfait, c’est dangereux et on ne sait pas ce qu’on va vraiment faire des déchet ok, maintenant l’éolien c’est une blague, on ne peut pas alimenter toutes la France avec ça, y a que les régions fortement ventés qui pourraient en profiter… Le solaire écologique? Depuis quand? C’est fais de quoi un panneaux solaire a part des métaux lourds qu’on ne sait pas recycler et qui dans 15ans ne produiront plus rien… Après si quelqu’un veut se faire plaisir et me calculer la surface de panneaux qu’il faudrait pour alimenter notre beau pays qu’il se fasse plaisir, mais je pense qu’il va falloir envahir un pays ou deux pour avoir assez de surface au sol…
    Après faut aussi savoir que l’énergie hydrolique on est au maximum, on ne peut pas construire des barrages partout et la ou ça pouvait se faire EDF l’a déjà fais.
    Donc qui a une solution? Personne?

    J’entends déjà certain dire « on a qu’a faire comme les allemands ils se détachent bien du nucléaire eux ». Ah vous voulez dire les mecs qui achète une grosse partie de leur énergie en France et qui produit le reste au charbon c’est ça?

    On a pas de pétrole, et le jour ou il a été décidé de nous rendre indépendant au niveau énergétique ce fut un très bon choix politique et économique, aujourd’hui y a des problèmes écologiques il faut les traiter mais une nouvelle énergie ça ne se développe pas en trois jours. Les scientifiques travaillent dessus y a plus qu’à attendre, et si greenpeace et consor ne sont pas satisfait ils n’ont qu’a la fabriquer cette alternative qu’ils demandent tant. Gueuler ça peut faire prendre conscience, mais après faut produire, réfléchir et payer et la y a plus personne…

    1. Le potentiel hydro est loin d’être épuisé, puisqu’il existe une solution exploitable en plaine:

      http://poppware.de/Storage_for_a_secure_Power_Supply_from_Wind_and_Sun.pdf

      Voir l’illustration en page 5. Une installation de 11km de diamètre remplace deux centrales nucléaires. Le début du papier expose que, en se basant sur les conditions météo des 10 dernières années, un réseau européen de telles installations aurait pu fournir l’ensemble de la consommation européenne, sans rupture d’alimentation.

  12. T’as as trouvé plus pompeux comme source? L’anglais passe encore, mais la forme j’ai lu 2 paragraphes que j’avais déjà les yeux fermés… Faut s’avoir s’adapter à son auditoire, avec ce genre de documents tu ne touches pas la majorité des gens. Tu as facilement 70% des gens qui vont dire « c’est de l’anglais je le lis pas » bon, après t’en as 25% qui comme moi vont faire l’effort, et vont s’endormir devant le ton pompeux du document, reste 5% de gens vraiment intéressés/passionnés qui comprennent pas pourquoi les autres ne le sont pas…

    Sinon pour la partie hydro je parlais des barrages et des solutions qui existes et sont déjà en place. On exploite déjà tous les points d’eau ou on pouvait mettre un barrage…

    1. Ether Akasha, Tesla… désolé mais ça manque de crédibilité cette article, ça sent l’ésotérisme à plein nez (ça m’étonne qu’il n’est pas parlé de vampire d’ailleurs…) tu as d’autre sources à valeur scientifique ou reconnu qui validerait ton article? Parce que vu comme ça c’est juste une jolie histoire…

      1. En fait l’article est un extrait du Livre Jaune n°5. (dont je recommande la lecture)
        Concernant les « autres sources à valeur scientifique ou reconnu », je ne pense pas pouvoir en trouver. Tout simplement par ce que cette découverte faite par Tesla, a été rachetée par ces multinationales et mise aux oubliettes…
        Peux être même que cette technologie est déjà utilisée de nos jours, sauf qu’elle n’est pas pour nous…

    2. Ce sont des conneries sans aucun fondement scientifique, des affabulations de fous ou d’illuminés, du meme genre que la dite « expérience de philadelphie ».
      Le ton d’expert et convaincu employé pourrait faire penser a des réalités mais rien de tout cela n’est possible ni meme plausible dès qu’on est un peu instruit dans le domaine des énergies.. étant sorti de l’ecole polytechnique je me porte garant du caractère infondé de telles hypothèses..
      Ce que beaucoup de gens ignorent sur les panneaux photovoltaiques, c’est qu’en réalité il faut plus d’énergie pour les fabriquer qu’ils n’en rapporteront jamais; il faut en effet raffiner du silicium a un degré de pureté élevé pour pouvoir obtenir un rendement prétendu intéressant. Deux facteurs rendent rentables financièrement une cellule photovoltaïque, d’abord le prix bas de l’energie « au charbon » ou nucléaire qui est utilisée pour produire les panneaux, et d’autre part le fait que l’industrie microélectronique a besoin de silicium encore plus pur pour fabriquer des microprocesseurs, ce qui la conduit a jeter la plupart du silicium qu’elle extrait, pas assez pur pour leur utilisation, mais bien assez pour le photovoltaique.
      Je pense pour ma part que les champs d’ éoliennes en mer sont une bonne solution, déja utilisée en masse en allemagne et au danemark. Deplus des systèmes habiles pour stocker l’énergie des éoliennes produite par intermittence (quoique plus regulierement en mer) ont été mis au point, avec des rendements supérieurs a 85%. (electrolyse d’eau puis utilisation de l’hydrogene dans une dite « pile à combustible »)

  13. Moins de consommation et réduction démographique.
    Voilà la solution, qui rend les autres moyens de production acceptables.
    La croissance infinie et la consommation sans fin sont des utopies. Il faudra bien que ça lache un jour, et plus on attend, plus ça sera douloureux.

    Malthus avait raison.

    1. Tout à fait d’accord. Et j’irais même plus loin en vous disant que d’après moi il s’agit SURTOUT de contrôler, voire réduire, notre démographie. Parce que notre consommation énergétique peut également être réduite, mais ce ne sera que des économies de bouts de chandelles face aux problèmes climatiques à venir..

      Les deux cas devraient faire partie d’une conscience collective que l’humain n’a pas encore trouvé judicieux de développer.

      Pour ce qui est de cet article, pourquoi j’ai toujours la désagréable impression de sentir de l’austérité envers le nucléaire, et ce de par tous les « journalistes » ou « chroniqueurs », etc, que j’ai eu l’occasion de lire sur cette explosion, et en général pour le nucléaire.
      Pareil pour les commentaires. 80% sont contre où fataliste.

      Travaillant dans ce secteur, je suis abasourdi par le procès public que subit le nucléaire à longueur de temps, surtout par des faux spécialistes ou même des personnages lambda répétant les conneries qu’on veut bien leurs raconter.

      Je travailles sérieusement, et je ne dis pas qu’il n’y a pas d’abus ou de lacunes et que c’est le monde des bisounours , je dis juste qu’il n’y en a pas plus que dans les autres industries dangereuses. A la différence près que le nucléaire est tellement serré à la culotte par toutes sortes d’organisme plus ou moins sérieuses et objectives (je remercie à ce sujet Giz qui à choisi un des meilleurs, et qui n’a pas osez cité « Sortir du nucléaire »…) et la sureté et la sécurité y sont absolument drastiques voire abusés!

      Les travailleurs du nucléaire passent pour des branlos qui se balade avec le combustible dans leurs poches pour aller l’enterrer en pleine nature.

      Nous vous prenez pour des merdes? Et bah moi je vous prends pour des cons.

      Cordialement

  14. @Yamaneko

    En fait l’article est un extrait du Livre Jaune n°5. (dont je recommande la lecture)
    Concernant les « autres sources à valeur scientifique ou reconnu », je ne pense pas pouvoir en trouver. Tout simplement par ce que cette découverte faite par Tesla, a été rachetée par ces multinationales et mise aux oubliettes…
    Peux être même que cette technologie est déjà utilisée de nos jours, sauf qu’elle n’est pas pour nous…

  15. Bien.. après avoir lu tout ces commentaires fort enrichissant, j’y met mon grain.
    Personne n’as parlé d’hydroliennes qui génerai peu de monde je pense…
    Il y as bien d’autres solutions qui ont deja été pensées:
    * des plates formes en mer combinant hydroliennes , les serpents de mer ( http://energie.lexpansion.com/energies-renouvelables/energies-de-la-mer-ces-vagues-qui-font-rever-_a-33-5164.html ) , avec des éoliennes classiques
    * la force houlomotrice dont une bonne douzaine de projets sont tres viables
    *avoir la faculté de stocker de l’energie: les surplus d’energie au lieu d’etre perdus pourraient permettre d’ hydroliser de l’eau et ainsi obtenir de l’hydrogene assez facilement stockable ou encore remonter de l’eau au dessus d’un barrage etc
    *je citerais d’autres energies: la pile a combustible, la biomasse, l’energie par osmose ou osmosée (eau salée/eau douce)

    Je ne peut pas m’empecher de penser que si l’on avait investit dans ces energies au lieu du nucleaire que le monde se porterai peut etre mieux a ce niveau la. Je sais je sais la technologie n’y etait peut etre pas et le monde serait peut etre encore plus sous le regime de la consommation abusive et de la folie des grandeurs…

    Bref je conclu juste pour dire que la technologie du nucleaire rapporte des millions, que dis-je, des milliards a notre cher etat francais (entre autres bien sur) et ne pensez meme pas a ce qu’elle disparaisse Iter va etre vendu au monde entieret si ce projet n’aboutit pas c’est parceque la moitié de la terre auras été rayée de la carte a cause de la radioactivité… ou que les verts sont au pouvoir… heu …. LOL

    1. La pile a combustible N’EST PAS une source d’énergie, l’hydrogene qui l’alimente l’est par contre. Mais comme il n’en existe pas de source sur terre, il faut de l’energie pour le produire (nuclaire, charbon, eolien..), c’est donc un vecteur d’energie mais pas une source.

  16. Si certaine mauvaises langues disent qu’il n’y a pas d’alternative au nucléaire, alors comment expliquer que 80% de l’éléctricité est produite par le nucléaire en France et seulement 22% en Allemagne ?

      1. As tu déjà entendu parlé de déperdition d’énergie?
        La France revend à bas prix l’électricité en surplus dont elle souhaite se débarrasser.
        En cas de grosse consommation, par contre, on rachète l’énergie à prix fort à l’espagne, l’allemagne, etc, pour tenir le coup parceque le nucléaire ne peut augmenter sa production d’énergie de façon important sur un court laps de temps.

        J’avais lu un article d’un physicien qui concluait que finalement, le nucléaire était juste la façon la plus dangereuse de faire chauffer de l’eau. Car cette technologie n’est basée que sur du réchauffement d’eau, c’est qui est plus que sommaire. Alors, quand on parle du charbon, par exemple, ce n’est finalement pas tellement moins évolué…

    1. Ils utilisent des centrales au gaz et au charbon et completent avec le nucleaire francais. L’eolien offshore commence a prendre une part plus importante aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité