Facebook ajoute le bouton « s’abonner »

Facebook

La troisième nouvelle fonctionnalité Facebook de la semaine (après les listes intelligentes et la diminution du nombre de notifications envoyées par mail) fait son apparition ce 15 septembre. Il s'agit d'un bouton permettant de suivre les publications d'un membre du réseau social avec lequel vous n'êtes pas ami.

Un outil qui n’est pas sans rappeler ce que proposent déjà Twitter et Google +

Annoncée sur le blog Facebook, cette nouvelle fonctionnalité a pour but de vous permettre de suivre « des journalistes, des artistes ou des personnalités politiques qui vous intéressent mais que vous ne connaissez pas personnellement« .

Lorsque vous serez abonné à la personne de votre choix, vous pourrez alors sélectionner les informations que vous voulez voir apparaître ou non dans votre fil d’actualité à son propos. Vous déciderez ainsi si vous souhaitez avoir accès à l’ensemble des mises à jour de son profil, ou uniquement à ses photos, ou juste à ses évènements les plus importantes (nouveau travail, déménagement…).

Bien évidemment, ce bouton peut être ajouté par tout le monde sur son profil. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de se rendre sur cette page. Une fois installé, vous pourrez choisir à chaque nouvelle publication à qui vous l’adressez.

Finalement, cette fonctionnalité est relativement similaire à ce que l’on trouve sur Twitter ou Google +. Facebook a visiblement décidé d’attaquer la concurrence en rassemblant tout ce qui existe ailleurs au sein d’un même réseau social, plutôt que d’apporter des changements majeurs. Mais les réactions suscitées par cette annonce ont été d’un tout autre ordre. Les utilisateurs du réseau social de Mark Zuckerberg préfèreraient l’ajout d’un bouton « je n’aime pas » et une amélioration de la fonction chat plutôt que le bouton « s’abonner » [Facebook]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité