Plus de 182 000 emplois grâce à Facebook

two 3d humans give their hand for handshake

On a beau critiquer Facebook en long en large et en travers (pour ne pas la citer, la merveilleuse nouvelle interface) le réseau n’a pas que des défauts. La démocratisation du réseautage social tant pour le grand public que le monde de l’entreprise a abouti à une création massive d’emplois.

C’est l’étude du Co-directeur Il-Horn Hann de l’Université du Maryland qui dévoile ce constat. Les réseaux sociaux ont créé entre de 182 000 et 235 000 emplois directs et indirects aux États-Unis. Il est encore difficile de quantifier avec exactitude le phénomène.

Effectivement, s’occuper d’un réseau est devenu une profession à part entière, votre page ne va pas s’alimenter toute seule, on fait donc appel à des community managers. (d’ailleurs n’hésitez pas à faire travailler la notre: GizmodoFrance). Besoin d’une application pour votre entreprise, quoi de mieux que d’embaucher un développeur. Les exemples de ce type sont devenus extrêmement courants.

C’est d’ailleurs le secteur des applications qui est le plus porteur. On comprend aisément pourquoi lorsque l’on sait que c’est 20 millions d’applis qui sont installées quotidiennement sur le réseau.

Pour exemple, l’éditeur de jeux Zynga (« Mafia Wars » et « Farmville ») compte à lui seul plus de 2.000 employés. Chiffre qui évolue évidemment de jour en jour aux vues du succès de ses hits.

Par ailleurs, Facebook est loin d’être en berne avec ses 750 millions d’utilisateurs, voilà qui devrait apporter des répercussions économiques intéressantes. N’oublions pas que Facebook n’est qu’un réseau parmi tant d’autres, si l’on envisage l’ensemble de ses pairs, on peut affirmer que les réseaux sociaux tiennent enfin un bon argument pour leur salut.

[AFP]

© ioannis kounadeas – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 182 000 emplois ? Y a du bon et du moins bon… Combien de séparation à cause de FB ? Combien de personne on perdu leur emplois à cause de FB ? Combien de perte pour les entreprises laissant accès à FB ? Ca peut créer de l’emploi mais ça détruit pas mal de chose aussi…

  2. Créer son propre site internet est peut etre plus valorisant qu’une page facebook sur le quel un gamin s’inscrit .
    Ensuite les sociétés qui recrutent sur facebook , gagnent aussi de l’argent avec , dépendent de facebook .Bref tout ça reste exclusivement du facebook .
    Si une entreprise est incapable de chercher ailleurs c’est pas terrible , pas valorisant pour elle car elle fait preuve d’une certaine incompétence .
    Quel intérêt j’ai à créer un profil facebook si ce dernier ne me rémunère pas en conséquence du préjudice subit sur la divulgation de ma vie privée ou pour une raison professionnelle ?

  3. Il est vrai que satisfaire , profiter de , l’égo des gens n’est pas la faute de facebook .Sauf qu’une entreprise qui gère des millions (des milliards) se doit de payer ses contributeurs .Tout travail ( puisque c’est du temps donné à enrichir l’entreprise ) mérite salaire .
    Bref je réagis comme ZUCKERBERG .
    C’est une société de bienfaisance à but non lucratif cette boite ?
    D’ici à ce que ce soit le cas je n’ y mettrai jamais les pieds .

  4. Je me demande comment on peut créer 180.000 emplois avec un modele économique aussi nul que ce facebook en platre….
    J’y suis depuis 3 ans sur facebook, je ne leur ai jamais filé un rond.
    Toutes mes infos persos sont fausses, ils ne peuvent donc pas les exploiter.
    Je ne me sers de facebook que pour poster des grosses conneries et rigoler avec mes potes…
    En gros, un truc qui ne sert à rien, mais bon, c’est là… on l’utilise de temps en temps…

    1. Le principe de profil , d’identification de facebook est un leurre .Ils se basent réellement sur ton adresse i.p comme identifiant et c’est celle ci qui est vendue ( tu utilises des proxys ? )
      Puis avec les algorithmes comportementales , permettent de dresser un profil pertinent de toi .
      Ce n’est aucunement de la paranoïa juste un fait .
      Donc la seule solution , ne rien y faire du tout .

  5. Avec plusieurs centaines de millions d’utilisateurs (réguliers!), il est normal qu’il faille des gens derrières pour faire rouler les infrastructures.

    Tant mieux, même si le domaine de l’informatique n’est pas réellement frappé par le chômage…

  6. Facebook a essuyé les plâtres du partage de la vie privé, mais ensuite c’est à chacun d’être responsable de ce qu’il poste. Pour le modèle économique, il y a de la pub sur Facebook et des partenariats avec les opérateurs mobile, les médias et toute sorte de fournisseurs de contenu.

  7. Arrête de déconner Gizmodouille. Combien d’emplois en France ?
    Et pour ton information ce n’est pas une boite qui créée des emplois.
    Mais les gens et leurs besoins… Point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité