Quand les gamers aident la science

teaser

Chercheurs et scientifiques de tout acabit planchent depuis des années sur le virus du SIDA. Un des points qui suscite le plus de recherches est la modélisation en 3D de la structure d'une enzyme proche de celle du virus. Hélas près de 15 ans de recherches n’ont pas permis de la reproduire. Récemment les scientifiques et développeurs ont proposé aux joueurs de Foldit de résoudre cette énigme.

Nul besoin de connaissances scientifiques pour participer à l’aventure. Foldit (« plie-le » en anglais) est un jeu multijoueur en ligne. Il demande aux gamers issus du monde entier de manipuler des chaînes d’acides aminés, les pliant et les repliant dans le but d’obtenir une protéine cohérente en 3D. Le jeu signifie ensuite au joueur s’il est ou non en bonne voie pour trouver la solution.

Là où les gamers ont été extrêmement performants, c’est qu’en seulement 3 semaines, la solution a été trouvée. Mieux, cette dernière a été confirmée par les scientifiques et bien sûr du matériel médical perfectionné. C’est la revue scientifique Nature Structural & Molecular Biology qui a publié cette découverte impressionnante.

En effet, un microscope ne peut fournir qu’une image à plat de la protéine. Il faut donc reconstruire la molécule en 3D pour comprendre sa configuration exacte et ainsi agir efficacement. Cette découverte va donc permettre de mieux comprendre le virus, dans le cas du sida du singe, l’enzyme favorise la prolifération au sein de l’organisme.

On ne dit pas que c’est une solution, le débat ne porte pas sur la maladie ou la recherche, simplement sur l’association de deux univers.

Le fait est que croiser deux secteurs pourtant loin d’un de l’autre peut aboutir à de belles avancées. Les duos jeux-sciences et gamers-scientifiques sont loin d’être incompatibles. Il est important d’avoir du recul sur toutes recherches, et le côté ludique du jeu est une réelle motivation.

Comme le dit Seth  Cooper, un des fondateurs de Foldit : « Les résultats publiés cette semaine montrent qu’en combinant les jeux, la science et l’informatique, on parvient à des avancées qui n’étaient pas envisageables jusqu’alors ».

On verra donc certainement fleurir de fructueuses associations dans les années à venir. En attendant continuez à vous entraîner sur vos jeux préférés, on ne sait jamais, le Nobel n’est peut être pas si loin.

[Source AFP]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité