[App] Mon fils est-il gay ?

appli_gay_inside

La semaine dernière, l'apparition sur l'Apple Store de l'application "juif ou pas juif" a crée une énorme polémique, obligeant son créateur à la retirer rapidement. Mais une nouvelle application stupide et sujette à controverse vient d'être découverte sur l'Android Market. Son nom: "Mon fils est-il gay ?" 

C’est Rue 89 qui, grâce à un lecteur, a découvert cette application disponible depuis fin juillet. Vendue 1,99 euro, elle permet à des parents, sans doute inquiets, de découvrir si leur fils est homosexuel. Pour ce faire, ils devront répondre à 20 questions qui relèvent parfois du véritable cliché.

Jugez-en par vous même :

  1. Aime-t-il bien s’habiller, fait-il très attention à ses tenues et aux marques ?
  2. Aime-t-il le football ?
  3. Avant sa naissance, souhaitiez-vous que cet enfant soit une fille ?
  4. S’est-il déjà battu ou a-t-il participé à une bagarre ?
  5. Lit-il des journaux sportifs ?
  6. A-t-il une meilleure amie ?
  7. Aime-t-il les sports d’équipe ?
  8. Est-il pudique ?
  9. Est-il fan des chanteuses divas (Dalida, Mylène Farmer…) ?
  10. Reste-t-il longtemps dans sa salle de bain ?
  11. A-t-il un piercing à la langue, à l’arcade, au nez ou à l’oreille ?
  12. Met-il du temps à se coiffer avant de se montrer ?
  13. Vous posez-vous des questions sur l’orientation sexuelle de votre fils ?
  14. Etes-vous divorcée ?
  15. Aime-t-il les comédies musicales ?
  16. Vous a-t-il présenté une petite copine ?
  17. Le père est-il très autoritaire avec son fils ?
  18. Dans ses relations familiales, dénote-t-on une certaine absence du père ?
  19. Dans son enfance, était-il plutôt timide et discret ?
  20. A-t-il de la complicité avec son père ?

A l’issue de ces questions, les parents auront la fatidique réponse à leurs interrogations. Et ils pourront ainsi décider de virer ou non leur fils du domicile familial car il n’a pas lu l’Equipe depuis plus de trois jours. [Rue89]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. bonjour les stéréotypes…

    Mais si vous partez en croisade contre toutes les apps un tant soi peu studpides ou discriminatoires, je pense que vous n’êtes pas sorti de l’auberge

  2. J’adore…
    « Vous posez-vous des questions sur l’orientation sexuelle de votre fils ? »
    Non, non, j’ai téléchargé l’application juste par désir de mettre 1,99€ dans un test à la con!

    C’est vraiment pitoyable… je suis absolument certain que d’après ce test, je serai gay.
    Je supporte pas le foot, je suis percé, j’aime les comédies musicales, je suis pudique, etc…, etc….
    Et pourtant… hétéro jusqu’au bout des ongles et en couple depuis prêt de cinq ans.

    J’espère sincèrement que des gens ne sont pas assez débiles pour aller faire confiance à ce genre de tests caricaturaux et sans aucun fondement social.
    C’est purement et simplement de l’arnaque.

    1. Mdr et moi qui suis gay que devrais-je dire XD
      j’aime pas trop le foot
      je suis pas percé
      je n’aime pas les comedis musical
      sert a rien d’acheté des journeau sportif quand on peux avoir l’actu foot dans les gratuit
      puis je ne pas fan de chanteuse ou meme de chanteur
      Puis pudique sa depend (RAF de se que pense les autre)

      1. Puis merde c’est trop des cliché c’est vu et revu quand les gens auront t’il une mentalité differente il ne savent pas que des gay et des hetero sont totalement pareille sauf point de vue sexualité !

        seule sa les differentie

  3. Quand les développeurs de ce genre d’appli seront condamnés avec de lourdes amendes , alors ils réfléchiront .

    « Aime-t-il le football ? »

    Un sport de corrompus , de bouseux ( oui c’est un sport de campagnard ( j’en suis un à l’origine et devoir subir les rengaines des fans , ç’est fatiguant ) ) est un critère , on aura tout vu , il y a des sports beaucoup mieux .
    J’ai un fils qui aime le foot , je le tue , j’aurais raté son éducation .
    Il y a des sports comme le air race , l’ america’s cup , le base jump , les x games etc… bien plus valorisant .

  4. Et il a sortir une autre application très bientôt:
    « Ma mère est-elle conne ? »
    avec une seule question pour le faire le test:
    « A-t-elle acheté l’application ‘Mon fils est-il gay?’ « 

  5. Football hein? Plein d’homme nus dans la douche après la partie.(du moins c’est comme ca au hockey..) .. c’est effectivement très viril :p

    Non mais quelle application a la con!
    …ca ne regarde pas les parents l’orientation de leur Progéniture

    (ecris par un homme hétéro, célibataire sans enfants)

  6. Cool, j’ai la confirmation. Je suis bel et bien gay.
    Pratique les Applications dispos sur l’Apple Store 😀

    Peut-être que pour certains ces questions relèvent du cliché … mais franchement … tout cela se vérifie généralement dans la vraie vie.

    Evidemment la communauté « homosexuelle » va s’en offusquer … se sentir victime de quelque chose … un bon moyen pour les associations de se faire un peu de pub et de justifier ces demandes de subventions de l’état.
    Je précise, je suis homosexuel, mais je ne me sens pas tout le temps victime, même lorsqu’il y des applications un peu idiotes et inutiles qui font le buzz.

    Par contre … sur Tetu et compagnie on crie à l’homophobe … alors que c’est juste une application conne qui ne mérite pas tant que publicité et qui ne fait pas de mal à grand monde … si ? :s

  7. Cette application participe de la prise de conscience des parents vis à vis de la sexualité parfois refoulée de leur enfant.
    Cela pourra permettre à la parole de se libérer et de lever les ambiguités pouvant mener à des situations de conflits larvés dans la relation parent-enfant.
    Malheureusement, les associations de défense des minorités se trompent encore une fois de combat et se fourvoient dans des impasses sans issue.

  8. La c’est une app. payant qui se basse sur des stéréotypes en gros c’est une arnaque.

     » la prise de conscience des parents » des bons parents n’attendront pas une application a deux balles pour s’intéresser à la vie de leur enfant

  9. Si cette application voulait participer à la prise de conscience des parents vis à vis de la sexualité de leur enfant comme tu le dis gai luron, elle aurait été gratuite et plutôt que de véhiculer 20 clichés plus ou moins vrai, elle aurait donné à réfléchir aux parents et renverrait notamment vers des sites tel que celui de l’association Contact justement à destination des parents d’homos.
    là ça veut juste faire du fric, et même pas de manière intelligente.

  10. Je vois pas le mal qu’il y aurait a faire un quizz débile (comme en sont remplis toutes les revues féminines) pour « deviner » l’orientation sexuelle d’un proche. Je me demande même si ce genre de quizz précis ne s’est jamais retrouvé dans une revue papier.
    A partir du moment où le libellé et le descriptif de cette appli ne présentent pas cette orientation sexuelle sous un angle péjoratif, on ne peut rien lui reprocher, à part son coté « psychologie de cuisine ».
    Cette appli ne contient pas de « fichier ».
    Tout n’est pas répréhensible.
    On pourrait concevoir une appli « Quelle est votre religion naturelle ? » qui poserait des question pour finir par en déduire la religion la plus proche des convictions du sondé (et ça pourrait être décliné en « Êtes-vous juif dans l’âme ? » sans que ça ne pose de problème).
    Ne mélangeons pas tout. Tirer tous azimuts nuit à la lutte contre les préjugés.

    1. Est-ce que l’appli « Votre fils préfère-t-il les blondes ? » ou « Votre mère est-elle une cougard ? » vous poserait les mêmes problèmes ? (avec des questions toutes aussi intelligentes)

    2. Je reformule (pour clarifier) :
      Je trouve cette seconde polémique débile. Il n’y a que dans l’esprit du bloggeur qu’être gay est péjoratif. C’est pas marqué « Ton fils est-il une tapette ? » mais « Mon fils est-il gay ? »
      Ce pourrait être « Mon fils aime-t-il les blondes ? » ou « Ma mère est-elle une cougard ? » … c’est l’intitulé d’un quizz destiné à des proches externes du sujet « évalué ».
      La seule chose qu’on peut reprocher à cette appli, c’est que, comme tous les quizz, les questions sont débiles et les conclusions hâtives. Mais associer le fait d’être gay à celui d’aimer les comédies musicales ne devrait pas vous choquer (c’est pas comme si on associait une caractéristique anodine à quelque chose de répréhensible du genre : « Mon fils est-il une racaille » avec une question du type « Etes-vous d’origine XXXX ? »)
      Vous desservez la cause des sentinelles de la société en vous acharnant ainsi sur une appli anodine.
      Cette appli ne pose problème qu’aux homophobes qui trouvent l’homosexualité péjorative.
      Rien de ce genre n’est dit ou sous-entendu dans l’intitulé (ou le descriptif) de cette application.
      Je propose que vous vous cantonniez aux sujets techniques et que vous laissiez les problèmes d’éthique aux rédacteurs dont la compétence (reconnue) peut justifier l’écriture d’articles (il y a des sites plus spécialisés).

      1. Comme toujours, vous confondez tout … en lisant ce blog , à chaque fois que ça sort du factuel, on se dit  » mais bordel ! avec un jugement aussi peu aiguisé, s’ils avait un tant soi peu de conscience d’eux-même, ils ne s’autoriseraient pas à publier des billets sur ces sujets ».
        (Relisez le délire de votre dernier paragraphe : qui vous autorise à associer ainsi la découverte de l’homosexualité d’un enfant avec son bannissement ? Ne trouvez-vous pas que cette lutte contre la découverte est débile ? Que le problème est l’attitude des parents renseignés ? Vous croyez qu’un seul parent va virer son enfant sur la fois du résultat d’un quizz ? C’est quoi ce sensationnalisme nauséabond ?).
        Quant aux commentaires des rédacteurs « vraiment remontés ! » … mais qui se sentent quand même obligés de préciser leur propre orientation … c’est à gerber.

  11. Sa prouve au moins qu’il n’y à personne pour veiller, ou même contrôler les applis qui débarquent sur l’AndroidMarket.
    Et en plus de ça l’appli est payante, sa sent le cheval de Troie.

  12. Leurs questions ferait de moi le Gay ultime… d’ailleurs pas mal de personnes m’ont déjà posé la question… et ça me fait bien rire !
    Je suis hétéro et heureux de l’être, avec un profond respect pour les gays qui sont d’ailleurs souvent bien plus sympa que la plupart des gens que je rencontre !
    tout ça pour dire, si les parents veulent savoir si leur enfant est gay, ils n’ont qu’à avoir l’ouverture d’esprit nécessaire pour aborder le sujet !

  13. alors à ceux qui disent que cette appli n’est pas pejorative vis à vis des homos, et bien SI elle l’est… et vous savez pourquoi? voilà les phrases données par l’appli a l’issu du test, je cite:

    l’enfant est gay voici la phrase:
    « Inutile de vous voiler la face ! […] Il est gay ! […] Acceptez-le ! Il est attiré par les garçons comme vous par les hommes. »

    l’enfant n’est pas gay voici la phrase:
    « Vous n’avez pas de soucis à vous faire, votre fils n’est pas gay. Il y adonc de grandes chances pour que vous soyez grand-mère avec toutes les joies que cela procure. »

    comment ne pas juger le fait que cela soir clairement orienté « anti » homo? (j’exagere par manque d’inspiration dans les mots)

    le desire purement egoiste d’un parent d’avoir des petits enfants et se contre fichant des aspirations de son propre enfant? (meme si il y a l’adoption c’est compliqué..)

    on voit clairement que le créateur de l’app à un problème ou une frustration…
    s’il n’y avait pas eu ces phrases dans l’app ça aurait été moins criticable, mais là quand même…

  14. J’aime pas le divas, je me bastonne, j’aime le foot, mes parents sont toujours maries, je passe tres peu de temps dans la salle de bains, je n’ai pas de peigne ou de brosse et je suis pede. 1.99 de fouttus par les fenetres :)

  15. je ne vois pas en quoi Pierre est une exception…il est juste lui même.. si pour toi il est une exception on en deduit donc que tu prejuges la majeure partie des homos de tous les stereotypes… bravo

  16. Vous êtes sérieux là! Savoir si ton fils est gay avec ce test pourri! Je suis gay et j’aime le foot, je suis normal question lol ou gout de musique, je n’ai pas de piercing et personne ne se douterai que je le suis… Mais en suivant 70% de la population est gay! Le fait de s’occuper de son aspect ne veut pas dire qu’on est gay… Et les parents qui suivent cette app ben ce ne sont pas des parents juste des connards. Vous vous rendez compte que pleins de mecs seront bannis de chez rien que pour ça! Psk il aime pas se bagarrer et puis après si il est gay, ce n’est pas une maladie mortelle vous savez… Suivez pas ce genre de conneries… C pas comme ça que vous allez reconnaitre un homos…en tt cas pas moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité