La théorie de la relativité remise en question

Physical formulas and equations

La physique que nous connaissons risque bien d’être bouleversée à cause ou grâce à une nouvelle découverte. Pour vous donner une idée de l’ampleur de cette révolution, il est possible qu'Einstein se soit trompé.

En effet, des physiciens du CNRS (Centre national de la recherche scientifique, France) et du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) ont fait une découverte révolutionnaire. Des particules élémentaires (neutrinos) ont été mesurées à une vitesse supérieure à celle de la lumière. Cela remet totalement en cause la théorie de la relativité d’Einstein puisque celui-ci affirme qu’il s’agit d’une limite infranchissable.

Toutefois, le chercheur ne s’est pas réellement trompé, seulement actuellement d’autres éléments entrent en compte et également des appareils nettement plus performants.

Ainsi, la théorie de la relativité du célèbre Einstein forme la base de la physique moderne. Elle affirme que 300 millions de mètres par seconde correspondent à une limite infranchissable pour toutes particules ou corps existants.

Or au cours de l’expérience internationale Opera, les chercheurs ont constaté que les neutrinos parcouraient les 730 kilomètres séparant les installations du CERN à Genève du laboratoire de Gran Sasso (Italie) à une vitesse de 300.006 km/s. Ce qui représente 6 kilomètres par seconde de plus que la vitesse de la lumière.

Même si cela peut paraître négligeable aux yeux d’une personne lambda, dans le domaine physique cette différence tient de la révolution. Cette découverte très sérieuse devrait tout simplement bouleverser le monde scientifique. Pour exemple, les chercheurs furent tellement surpris du résultat qu’ils ont réitéré l’expérience pendant 3 ans sur 15 000 neutrinos. La marge d’erreur est infime, seulement 10 milliardième de seconde.

Le CNRS précise que cette théorie peut être réfutée ou concrètement établie, des mesures indépendantes sont nécessaires avant d’affirmer quoi que ce soit. La découverte est trop fondamentale pour être agrée aussi rapidement.

L’information essentielle est qu’il se peut que la vitesse de la lumière ne soit pas la vitesse limite.

[AFP]

© EtiAmmos – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Cela soulève des questions… génératrices de maux de tête :
    Si ces particules voyagent à une vitesse supérieure à celle de la lumière, cela veut dire qu’elles peuvent théoriquement remonter le temps…
    Donc ces particules sont elles en permanence en train de remonter le temps ??
    Ont elles une flêche du temps inversée de telle manière qu’elles meurent, puis se déplacent dans l’espace en remontant le temps, puis naissent au coeur de leur source ???
    Vais chercher une aspirine…

    1. Non elle ne remonteront pas le temps, réfléchis bien à tes acquis, as tu bien étudié la relativité ?
      Le postulat fondamentale (axiome puisque n’est démontré que par l’expérience) est la finitude de la vitesse de la lumière et l’impossibilité de la dépasser. Or c’est en partant de ce postulat même qu’on montre qu’on peut remonter le temps si on dépassait la vitesse de la lumière, ainsi que plein d’autre truc faisant intervenir le temps.
      Ainsi, si l’axiome de base tombe à l’eau, tout tombe à l’eau avec, y compris tout ce que vous savez de la relativité et de ses prouesses FX.

      Voilou

      1. Ne soyons pas pédant qd on ignore.
        « axiome puisque démontré que par l’expérience » : mais en physique (ou toute science naturelle) toute ‘démonstration’, ou plus exactement ‘preuve de validité provisoire’ ou ‘test non refutant’ (si on suit Popper) est fourni par l’expérience. La demonstration mathématique n’implique aucune valeur de vérité dans la Nature. Ce n’est que via la confrontation avec Elle qu’on valide postulats et/ou conséquences d’une théorie.
        Ensuite, non. Non on ne remonte pas le temps en dépassant la vitesse de la lumière, c’est n’importe quoi. La relativité restreinte ne dit absolument pas ça. Si on atteint la vitesse de la lumière le temps du voyageur semble s’arrêter du point de vue d’un observateur extérieur. La dépasser est donc impossible dans le cadre de la théorie parce qu’alors le facteur de proportionnalité entre le temps du voyageur et celui de l’observateur extérieur devient ‘imaginaire’ (au sens des nombres complexes).

    2. En faite, il s’agit de la vitesse limite d’une particule dans l’univers. On pense actuellement que cette limite équivaut à celle de la lumière or ici, la limite existerait toujours mais serait supérieure à celle de la lumière. N’en déplaise aux fans de sciences fictions, le fait de dépasser la limite ne permet pas de remonter le temps, il s’agit d’une extrapolation qui aboutit à un non-sens physique. Par exemple, j’ai gagner au loto hier donc si je rejoue aujourd’hui 3 fois, je devrais gagner 3 fois plus.

    3. Accessoirement, cela remet en cause le faite que les corps ayant un masse ne peuvent atteindre la vitesse de la lumière. Donc il sera peut être possible de voyager a plus de 300 000 000 m/s alors que l’on croyait cela jusqu’alors impossible.

      1. Oui, enfin… on ne voyage pas non plus à 250 000 km/s alors que c’est théoriquement possible.
        Absurdité du commentaire démontrée, fin de commentaire.

    4. Bonjour,
      J’aimerais comprendre pourquoi lorsqu’on allume deux torches dans des directions opposées pendant 1 seconde on trouve bien 600.000 km comme distance parcourue par la somme des deux faisceaux et non 300.000 km comme nous dit la théorie de la relativité restreinte?
      Merci

    5. Bonjour,
      Je voudrais comprendre pourquoi lorsqu’on allume deux torches dans des directions opposées pendant 1 seconde, on trouve bien 600.000 km comme distance parcourue par somme des deux faisceaux et non 300.000 km comme nous dit la théorie de la relativité restreinte?
      Merci

    6. Vous avez commenté l’article sur ubergizmo .com. Je vous invite à prendre connaissance du mien daté du 22 septembre 2016 à propos d’une expérience que j’ai menée il y a une dizaine de jours.

  2. Mox Fulder, il n’a jamais été question dans la théorie de la relativité de pouvoir remonter le temps si l’on dépasse la vitesse de la lumière, puisque dans la théorie cette vitesse est indépassable, et meme inateignable pour un corps ayant une masse…je vous invite à lire cette magnifique théorie qui n’est en tout cas pas à jeter à la poubelle puisqu’elle est utlisisable au moins pour nos satellite et nos gps…

    1. Le GPS utilise la théorie de la relativité pour la propagation des onde, pas pour le déplacment des corps, il se peut que la première soit juste et non la deuxième. En gros que la théorie soit partiellement juste.

      1. xpont. Seriously ? La relativité (restreinte tant que générale) s’applique pour tout ce qui se meut dans l’espace-temps, rayonnement comme matière. Outre qu’en prime la rayonnement ou matière, tous deux sont en fait des particules quantiques. Donc ya pas de ‘première’ et ‘deuxieme’ (par ailleurs premiere et deuxieme quoi ?).

    2. Alors oui enfin qqun qui rectifie les sottises. Néanmoins la théorie dont le fondement serait remis en cause est la relativité restreinte (de 1905, espace-temps plat et rigide)) et non la relativité générale (de 1915) théorie sur l’espace-temps courbe utilisée en effet pr synchroniser le système GPS. Mais ce n’est qu’un des usages les plus ‘triviaux’ et ‘bassement technique’ de la théorie. Sa pertience va des fondements de la théorie du Big Bang à ceux des théories sur les astres relativistes (comme les trous noirs).
      Bon il est vrai toutefois que comme elle a pour fondement la relativité restreinte elle même, une modification de cette dernière en entraine une sur la relativité générale.

    1. Bonjour,
      Et encore plus longtemps que MR ANDRE GERNEZ,
      père des cellules souches,
      indique que E=MC2 est faux ou au mieux « complementaire »
      « C » ne peux être mit au carré car c est un MAXIMUM
      Comment mettre un MAXIMUM au carré ?
      Un MAXIMUM est par definition MAXIMUM….
      Si vous ne connaissez pas ce monsieur, un grand tour sur u tube vous interessera vivement à coup sur.
      Amicalement

      1. Ce commentaire est l’un des plus débiles que j’ai jamais vu. C’est ENORME. Digne des créationnistes de la Terre jeune. D’ordinaire seuls les americains atteignent une telle maestria dans l’indigence intellectuelle.
        Si vous ne connaissez pas ce monsieur alors tant mieux, parce-ce que sortir une telle connerie signifie en avoir encore sous le pied.

    1. Bah oui ça suffit je sais pas ce qu’ils ont à se galérer à vouloir atteindre la vitesse de la lumière -_-
      z’ont rien compris les pauvres :/

      1. Pfff, comme si tu trouvais un Mister Fuzion à tous les coins de rues…

        A ça tu me diras : on peut toujours coller quelques composants Chinois sur une plaque de bois sur le capot d’un 106 et se faire pousser comme dans le 3ème volet de la saga, m’enfin, si tu comptes sur la SNCF pour te pousser, t’es pas rendu x) !

  3. Avant d’aller plus loin est-ce que cette hypothèse s’est vraiment avérée ? Je ne mets pas en doute le travail des journalisme mais je me méfie des titres racoleurs ….

      1. Tout à fait, mais à ce moment là ils écrivent pas « les neutrinos sont allés 6 km/h plus vite que la lumière ».
        Soit ils sont allés à 300 006 km/s,
        Soit ils sont allés à 6km/s de plus.

      2. Je suis d’accord xpont, ça ne sert à rien tant de précision. Mais justement, faut il en donner tout de même en sachant que la valeur est fausse?
        cf mon autre post

  4. Et si les neutrinos avaient emprunté un chemin plus court? La vitesse de la lumière n’est pas dépassée mais ils arrivent plus tôt.
    Non, je ne déconne pas. Ce n’est pas parce que nous croyons que c’est une ligne droite ou que le chemin parcouru par la lumière est le plus court qu’il l’est pour autant

  5. Bien sûr comme on arrête pas le progrès on peut par contre dire que c’est le progrès qui nous arrête…………………..jusqu’à ce qu’un nouveau progrès relance la machine……………………………logique,non?

    1. lol 😉

      Mais sans rire, en fait ça m’a toujours semblait logique que la vitesse de la lumière ne soit pas la plus rapide.

      J’ai jamais compris ces limitations que l’on s’impose. Bien qu’Einstein fut un génie ça n’explique pas cela..

      1. A nouveau je me dois de dire que les ‘convictions’ de neophytes n’ont pas valeurs de connaissance.
        « logique que ‘c’ soit pas la vitesse limite » pourquoi ça ? Alors que outre cette expérience avec les neutrinos (à vérifier encore) toutes les données expérimentales attestent que la vitesse de la lumière est une limite infranchissable et mm inatteignable ? Ce qui répond à ton incompréhension: la conviction des physiciens que ‘c’ est bien la limite universelle de vitesse, est que ça a tjrs été vérifié avec une grande précision et que les théories basés sur cette idée ont tjrs eu un succès expérimental écrasant.

  6. De tout façon doc nous l’a dit: « il nous faut réunir les 2,21 Gigawatt necessaire au voyage dans le temps ! » et il a aussi dit « nom de zeus ! »

  7. @mauviette : [like] :-)

    @Mox Fulder & remarque générale : pourquoi réfléchir 10 secondes ça entraine automatiquement un mal de tête? sincèrement… on rencontre ce genre de remarques fréquemment…

    « 300.006 km/s. Ce qui représente 6 kilomètres par seconde de plus que la vitesse de la lumière. »… En précisant les 6 km/h, l’auteur de l’article précise que la précision de la valeur qu’il donne est de l’ordre du km/h. Dans ce cas, pourquoi ne pas utiliser la vraie valeur de la vitesse de la lumière qui, avec cette précision, est de 299.792 km/h? Le dépassement est alors de 14 km/h.

    Je sais je pinaille et je passe pour le casse.. pieds… de service… mais bon, si on se dit précis, autant l’être vraiment. C’est comme les chiffre à la télé, selon la chaine et le journaliste, il y a 1000 morts dans un accident, ou 800, ou 2000.. bref…
    C’est comme

    1. Non non c’est pas une connerie t’as raison. Et ta prudence fait plaisir à voir, tant ce site est plein d’ignorants qui étalent avec certitude leur naiserie. Toutefois la théorie de la relativité générale se fonde sur la relativité restreinte, donc une modification de la seconde entraine un amendement de la premiere.

  8. Ca fait des années que je cris sur les toits que la théorie de la relativité restreinte est fausse, bien que prédictive (ex : le GPS) et je la connais par coeur ! Elle s’appuie sur la constatation de Michelson et Morlay au 19è siècle de son non respect concernant la composition des vitesses. Einstein (que je respecte) n’a fait que du bidouillage mathématique pour contourner ce problème. Une théorie peut être fausse mais applicable en pratique.
    Le facteur gama (1/racine(1-v²/c²)) n’est que du bidouillage ! Bien joué quand même !
    J’affirme que toute équation comprenant un paramètre ou une variable « t » est fausse, car le « temps », ça n’existe pas dans la nature ! C’est une construction psychique !
    Cordialement.

    1. Je viens en paix.. je ne maitrise pas assez le sujet mais comment caractériser un système (ou sa dynamique) à un moment donné sans introduire de facteur temporel?

      1. Que ta paix t’accompagne ^^
        En fait la chose est possible. Car comme le fait remarquer Rovelli, au départ quand Galilée introduit la variable temporel en physique, il le fait via les mouvements d’un pendule. Un pendule a des balancements égaux en temps. Selon la légende (fausse) Galilée s’en serait convaincu en regardant osciller un grand lustre dans une église et en vérifiant avec son poul si ses balancement était régulier. Toujours est-il donc que Galilée corrèle l’état d’un système non pas au ‘tps’ abstrait, mais à l’état d’un autre système: le pendule. Et c’est toujours vrai, la variable ‘t’ introduite en physique tend à faire oublier que pour mesurer le temps on utilise toujours les états d’un système de référence, aujourd’hui on utilise, par exemple, les états d’une cavité micro-onde parcourue par des atomes de césium (horloge atomique).
        Ainsi en pratique plutot d’utiliser la variable extérieure ‘t’ pour caractériser l’état d’un système S décrit par plusieurs variables qu’on fera dépendre de ‘t’, en écrivant par exemple pour deux variables: A(t) et B(t).. on peut simplement faire dépendre les variables l’une de l’autre en écrivant A(B) et B(A). On évite ainsi de faire appel à une variable extérieur. C’est philosophiquement ce type d’approche qui est exploitée dans la théorie de la gravité quantique à boucle de Rovelli, Smollin et Ashtekar (Loop Quantum Gravity).

    2. Ah un client comme je les aime. Qui n’y connait rien, et le prouve par ce qu’il dit =)
      La relativité restreinte n’a pour ainsi dire rien a voir avec le GPS (decidement combien feront l’erreur). C’est la relativité générale qu’il faut prendre en compte.
      Ensuite la relativité restreinte n’a que bien peu à voir avec l’expérience de Michelson et Morley (attention a l’orthographe des noms). Elle n’a joué pratiquement aucun rôle dans la réflexion d’Einstein, lequel était plus préoccupé par la non invariance des équations de Maxwell sous le groupe de symétrie de la mécanique: le groupe de transformations de Galilé reflétant les propriétés de l’espace et du temps absolus de Newton. La théorie de Maxwell est invariante sous un autre groupe de transformations, découvertes par Poincaré et Lorentz et nommé groupe de Lorentz. Et c’est dans ce groupe qu’apparait le facteur gamma. Mais on ne comprenait pas le sens de ces nouvelles transformations pour ce qui concerne l’espace et le temps, si bien qu’on a tenté de les interpréter comme des états internes de la matière.
      Il a fallut qu’Einstein, par une réflexion pénétrante et précise, remette en cause l’espace et le temps absolu de Newton pour dévoiler qu’ils sont relatifs à l’état de mouvement et unis l’un à l’autre en un objet unique et invariant: l’espace-temps (dit ‘de Minkowski’ suite aux travaux géométriques de l’ancien prof d’Einstein). Le groupe de Lorentz (et le facteur gamma) est le groupe de symétrie cet l’espace-temps.
      Bidouillage dis-tu ? Ignorance de ta part je vois.
      Et derrière ça tu ‘affirmes’ que blabla … le temps n’existe pas. Et c’est du haut de ton doctorat en physique théorique que tu proclame ça ? Einstein nous explique que le temps seul ne veut rien dire, que seule l’espace-temps en tant qu’entité à une certaine ‘objectivité’. Alors si le temps n’existe pas, l’espace non plus, puisque les deux sont inséparablement liés. Hm ? Ne proclamons rien quand on ne sait pas.
      Certains physiciens très brillants pensent que élucider la nature du temps et de son lien à l’espace peut etre la clé de l’achevement de la révolution einsteinienne (Smollin). D’autres non moins brillants pensent que l’espace-temps n’est pas un concept fondamental, mais qu’il émerge d’une sorte de ‘géométrie quantique’ (Loop Quantum Gravity). Il serait un épiphénomène comme la température à l’égard de l’energie cinétique des molécules d’un gaz (Connes et Rovelli). Si c’était vrai, alors tu aurais eu très partiellement raison … mais totalement tort sur les motifs d’avoir raison.

    1. La relativité restreinte d’Albert Einstein (et, par extension, la relativité générale) autorise explicitement certaines dilatations du temps, ce qui ressemble à un « voyage dans le temps ». Par exemple, un voyageur se déplaçant dans l’espace à une vitesse proche de celle de la lumière (par rapport à la Terre) pourrait revenir des années après son départ dans le calendrier terrestre après un voyage qui n’aura duré que quelques jours pour lui.

      Cependant, cet effet permet le « voyage dans le temps » seulement accéléré vers le futur. Et cela dit, même sans mouvement, nous voyageons déjà de toute façon du présent vers le futur.

  9. Tout ceux qui pensent qu’on peut remonter font une énorme erreur!

    Je m’explique :
    Si vous vous dirigez vers une source lumineuse à 100 années lumières, vous n’avancerez pas dans le futur mais vous irez plus vite vers une image, des évènements qui ont déjà eu lieu.
    Car l’image qui nous parvient met 100 ans pour arriver sur terre, donc le évènements sont déjà révolus. En se dirigeant vers ces évènements ont ne fait qu’accélérer le flux d’images qui parvient à nos yeux et on verrait tout en accéléré mais en aucun cas on va vers le futur!

    Quand on fait avance rapide sur une cassette vidéo, on ne remonte pas le temps, on rattrape juste le défilement d’image pour arriver à la fin.

    Mais Le Créateur de l’univers est plus Savant!

    1. Imaginons une voyages stellaire vers une planète à 100 années lumière.
      Si on se déplace vers la planète à 300.000 km/s, le temps qu’il nous faudra pour parcourir cette distance est logiquement de 100 ans (100 années lumières).

      Ce qui veut dire qu’on aura parcouru toute cette distance, côte à côte avec la lumière qui émane de la Terre au moment de notre départ. donc à notre arrivée sur l’autre planète, on verrai la Terre exactement comme on l’a laissé, c’est à dire le 23/09/2011 à 16h47.

      En sens inverse, si on rentre sur Terre à la vitesse lumière, on fera le voyage côte à côte avec la lumière qui émane de la planète source. A notre arrivé sur Terre, 200 ans seront passées (100 aller + 100 retour) et nous verrons l’autre planète exactement comme on l’a laissé.

      Je sais pas si j’ai été clair 😛

      1. J’arrive pas a répondre au premier com de Mouslimoon. Alors jtente sur le second.. qui est pire encore.
        Einstein se retournerait dans sa tombe si il n’avait souhaité que ces cendres soient répandues.
        Alors déjà NON: si on se déplace preque à la vitesse de la lumière (parce que exactement ce n’est pas possible selon la relativité restreinte) on ne met pas (un peu plus de ) 100 ans pour parcourir 100 années lumières. Comme l’explique Einstein, le temps propre du voyageur sera dilaté et il n’expérimentera qu’un temps bien plus court que 100 ans.. d’autant plus court qu’il voyage à une vitesse proche de ‘c’. Ca peut être quelques mois, semaines, jours, heures, minutes, seconde, ou mm moins en principe.
        Deuxièmement NON on aura pas parcourut la distance cote a cote ac la lumière. Encore une fois Einstein nous apprend que la lumière se déplace à ‘c’, vitesse maximale, pour tous le monde quelque soit l’état de mouvement de l’observateur. Mm pr un voyageur se déplacant à 99,9999% de ‘c’, il verrait quand même la lumière tracer devant lui à la vitesse de la lumière (justement). Tel est la structure de l’espace-temps.
        Enfin pour dire que en arrivant sur l’autre planète, mettons au bout de quelque jours à cause de la dilatation relativiste du temps, on verrait la Terre vielle de 100 ans de plus. Il ne se sera passé quelques jours pour nous, mais 100 ans pr la Terre: on aura voyagé dans le futur. Et qd on fait le voyage de retour, à la mm vitesse, même chose. Si bien qu’au final la Terre aura viellit de 200 ans et nous de seulement quelques jours (fois deux^^). On aura voyagé de 200 ans dans le futur.
        Je suis redondant à dessein. Comme ça je suis clair =)

        Et pour ce qui est de remonter le temps, ceux qui pensent ça possible font ptet « une enorme erreur », mais c’est certainement pas pour la raison obscure et hors sujet invoqué.
        La relativité restreinte l’interdit simplement. La relativité générale l’autoriserait restrictivement si les ponts Einstein-Rosen (trous de vers) ne s’autodétruisaient pas avec une probabilité élevée au moment mm où ils deviennent des machines à remonter le temps.
        Par ailleurs la dernière phrase est circulaire: si il est créateur, alors oui de fait il sait comment tout fonctionne.

    2. Là vous venez de prendre des millions de personnes pour des imbéciles… ce n’est pas gentil…

      Votre explication est peut être logique, mais elle n’a rien à voir avec le sujet : on ne parle pas d’aller vers une source de lumière… mais d’aller plus vite que la lumière…

      Pour oser dire que des millions de personnes ont tort, il faut maitriser le sujet au moins autant que toutes ces personnes…

      1. Hawkins est considéré comme un génie alors que sa théorie des « multivers » est plus stupide qu’une bêtise d’enfant.

        Il ne faut pas oublier que beaucoup de scientifiques ne sont que des théoriciens et que leur théorie sont limitées par le peu de connaissance qu’on à en notre possession!!! :-)

      2. Alors yughost, tu as raison, 1000 fois raison: pr dire a qqun qu’il a tort faut au moins savoir de quoi on parle. Et là c’est clairement pas le cas ^^ Par ailleurs j’espère avoir convaincu tout le monde qu’en fait non, son explication n’a rien de logique et qu’elle témoigne d’une méconnaissance totale du travail d’Einstein.
        Je profite pour commenter Mouslimoon encore une fois: la théorie du multivers n’est absolument pas celle d’Hawking (et pas Hawkins.. confond ptet avec Richard Dawkins, evolutionniste sur lequel j’imagine tu dois taper par mal, en toute ignorance ^^). Par ailleurs il y a plusieurs théories du multivers, défendues par plusieurs esprits brillants pour des raisons profondes .. laquelle est une bêtises d’enfant ?
        Il ne faut par ailleurs pas oublier que TOUS les scientifiques sont des théoriciens et que le mot théorie a un sens précis et positif que tu ne sembles pas connaître. Il faut donc expliquer, comme on explique aux créationniste de la terre jeune au USA, que le mot ‘théorie’ ne veut pas dire ‘une idée avancée, mais on est pas sur du tout’. Mais plutôt ‘corpus de postulats bien fondés expérimentalement et de conséquences observables et observées à un degré de précision suffisant pour laisser penser que la théorie décrit correctement TOUS les faits connus’.
        Les théories des scientifiques par ailleurs souvent à vrai dire la source des connaissances qu’on a en notre possession. Comme disait Einstein à Heisenberg: « c’est la théorie qui décide de ce qui peut être observé ».

    3. En même temps l’une des application direct serais de « rattraper » l’image du big bang donc de la création de l’univers, chose que l’on croyait impossible autrement que optiquement donc on ne remontera pas le temps mais c’est quand même une belle découverte qui ouvre des portes…

    4. La dernière phrase est absolument circulaire: evidemment si il est créateur il sait comment ca marche. Enfin …
      « Ceux qui pense qu’on peut remonter le temps font une erreur » ptet bien.. mais certainement pas pour la raison obscure et hors sujet qui est donnnée.
      C’est impossible dans le cadre de la relativité restreinte (qui n’autorise comme le dit Gab que des voyage vers le futur, sans retour), et peut-être impossible en relativité générale (qui autoriserait de façon restrictive des ponts Einstein-Rosen, ou trous de vers, à devenir des machines à remonter le temps si ces derniers ne s’autodétruisent pas sur l’instant même).

    5. « Ils font une erreur » ? ptet bien mais pas pour la raison obscure et hors sujet évoquée.
      La relativité restreinte l’interdit purement et simplement. La relativité générale l’autoriserait restrictivement si les pont Einstein-Rosen (trous de vers) devenant des machines à remonter le temps ne s’autodetrusaient pas avec une haute probabilité à cause d’un « effet Larsen quantique ».
      Par ailleurs la dernière phrase est parfaitement circulaire: si il est créateur alors de fait oui il sait comment tout marche.

  10. Eu dis mois youghost je suis peut être con, mais je vois pas ton calcul avec des km/s et des km/h
    bon l’erreur est humaine, mais au pire 300.006 – 299.792 = 14 pour toi….
    je suis pas bon en math mais j’ai une calculette !!!
    je remet ta phrase pour être sur ….

    « 300.006 km/s. Ce qui représente 6 kilomètres par seconde de plus que la vitesse de la lumière. »… En précisant les 6 km/h, l’auteur de l’article précise que la précision de la valeur qu’il donne est de l’ordre du km/h. Dans ce cas, pourquoi ne pas utiliser la vraie valeur de la vitesse de la lumière qui, avec cette précision, est de 299.792 km/h? Le dépassement est alors de 14 km/h. »

    1. ha ha ha oui… quel nul… en effet.. mea culpa… 214 je voulais dire… oui.. mais ça ne fait pas 6… c’était l’idée de mon message

      (fail…)

    1. Pourtant on en a tout le tour du ventre dans le premier labo de physique venu. Le CMB, rayonnement fossile du Big Bang est cartographié et ses anisotropies d’une amplitude de 10^-5 parfaitement visibles par des satellites spécialement concus depuis plus de 15 ans. Il est connu par exemple que l’electrodynamique quantique et la relativité générale sont attestée avec une précision de 10^-12 et 10^-14 respectivement. Les horloges atomiques modernes ont une précision de 10^-15 seconde. Les interféromètres gravitationnels ligo et virgo doivent atteindre des précisions de l’ordre de 10^-17 ou 10^-18 m.
      10^-5, c’est de la rigolade comme précision pour la science, et ce depuis des decennies déjà.

  11. J’adore ce genre de nouvelle car en commentaire on peut se payer des barres de rires avec tous les physiciens made in Wikipedia !!! Changez pas les gards ou vous rendrez le monde bien triste …

    PS hors sujet : Pourquoi la réponse à ma question de sécurité pour poster un message est elle toujours soit 11 soit 13 ?

  12. Si on ne peut pas dépasser la vitesse de la lumière.
    J’aime bien l’idée que au delà de la vitesse de la lumière la distance diminue . Du coup, les voyages inter-galactics deviennent possibles dans des temps plus court ou sur des distances moins grandes

  13. Enfin ! C’est tellement logique que la vitesse de la lumière ne soit pas la plus rapide.

    Surtout que si big-bang il y a eu, la propagation c’est certainement faîte au delà de cette vitesse.

    1. Encore: pourquoi ce serait logique ? De plus c’est pas une affaire de logique ! c’est une affaire de vérification expérimentale: on demande à la nature quelle est la vitesse limite. Et elle nous a toujours répondu ‘c’.
      De grâce, stop avec les convictions et bras levés des néophytes..

      Par ailleurs Big Bang il y a eu, c’est un fait. Et la vitesse d’expansion de l’Univers, cad de l’espace-temps lui même n’est soumis à aucune limitation de vitesse. La limitation des vitesses à celle de la lumière ne vaut que pour les objets vivant ‘dans’ l’espace-temps. Et de fait l’univers s’est étendu bien plus vite que la lumière et continu semble-t-il de le faire.

  14. Comment sont-ils arrivés à mesurer la distance au travers la masse terrestre avec une telle précision (de +/- 20 mètres sur 732 km). Je suppose que c’est faisable, mais j’aimerais savoir quelle méthode ils emploient.

    1. La méthode implique un repérage GPS des sites de départ et d’arrivée des neutrinos. Que ces derniers traversent la croute terrestre n’importe aucunement.

  15. Je ne vois pas trop ce qu’il y a de si étonnant que ça à cette nouvelle. Il était déjà connu depuis longtemps qu’il y avait plus rapide que la lumière. D’ailleurs, Chuck Norris a déjà parcouru une année-lumière, en six mois.
    (On va donc bientôt avoir une nouvelle mesure alors: les années neutrinos ? C’est sur que ça va changer notre train train quotidien de savoir que la planète XTOR n’est qu’à une année neutrinos de la Terre, et non plus à 1,2 années lumière :-)

    1. Ca veut dire que Chuck Norris n’a aucune masse Oo !!! Mais comment fait-il pour arriver à tous nous taper s’il a pas de masse ?!?

      Bon, après mes élucubrations de débile profond et pas marrant, j’en reviens à cette question d’une nouvelle unité de mesure : l’année-neutrino, c’est ringard, passe au parsec, c’est d’jà plus violent 😉 !

  16. sans remettre en cause les protocoles d’essais, un accelerateur qui a pour but justement « d’accelerer » ne peut-il pas influencer ces mesures?

    peut etre y’a t-il une variable « non trouver » qui fait que ces mesures sont # de la theorie d’albert?!?

    tout ca est a relativiser par rapport a ce qui est mesurer…. des nutrinos!

  17. La seule limite est dans le cerveau humain qui ne concoit rien autrement qu’avec une limite pour mieux se demander ce qu’il y a au delà ( appelez ça la quête ou la frénésie des atomes , c’est la même chose que l’instinct de conservation à une échelle différente)
    Bref pour en revenir à la limite qui n’en est pas une; quand on aura compris ça et bien….. on ne sera plus humain, je crois.

    1. Non on met en évidence des limites qui sont celles de la nature, pas celle qu’on s’impose par accord ou convention. La preuve étant que de ces limites découlent des consequences mesurables et quantifiables, voire mêmes des effets exploitables technologiquement. Developper mon argumentaire serait un peu long.. mais la conclusion est ferme et en dehors de tout doute raisonnable.
      Le reste du com est incompréhensible pour moi ..

  18. Franchement entre 300.000 et 300.006, ça va ça vient. Ca se touche la nouille grave sur Gizmofo je vois.

    Et puis Einstein, il disait ça comme ça pour le coup des 300.000km/s! Fallait pas comprendre 300.000 pile poil, mais grosso modo 300.000. Il a arrondi quoi.

  19. Franchement entre 300.000 et 300.006, ça va ça vient. Ca se touche la nouille grave sur Gizmodo je vois.

    Et puis Einstein, il disait ça comme ça pour le coup des 300.000km/s! Fallait pas comprendre 300.000 pile poil, mais grosso modo 300.000. Il a arrondi quoi.

  20. pour les fans de voyages dans le temps, Nom de Zeus!
    On sais qu’un voyageur dans un train vieillit moins vite que celui resté à quai: plus on se déplace rapidement plus le temps « ralenti ».. le gars qui voyage à une vitesse proche de la lumière mettra environs 4 ans pour atteindre l’étoile la plus proche. A son retour, alors qu’il aura vieilli de 4 ans(voire moins), la terre, elle aura vieilli de plusieurs centaines voire de milliers d’années. On donc peut éventuellement « voyager » vers le futur en ralentissant le temps.. mais comme nous ne savons pas atteindre des vitesses « négatives » on ne peut donc aller vers le passé.. Pourtant, il existe un moyen de voir (mais pas d’y aller) dans le passé: il suffirait de placer un gros téléscope à une grande distance de la terre et qui nous enverrait les images par ondes, comme les sondes spatiales.. par exemple nous voyons le soleil avec 8 minutes de retard. et la galaxie d’Andromède avec 3 millions d’années de retard…
    MAIS, le présent du soleil ou celui d’Andromède est au même moment que le nôtre, ce n’est que l’image optique nous donnant l’illusion de voir la matière qui nous parvient avec du retard.. Lorsque la foudre tombe, on voit l’éclair et le son vient plus tard, le son voyageant moins vite que la lumière.. mais c’est pareil, le son est bien parti au moment de l’éclat, les présents sont donc au même moment!
    Le vrai voyage dans le temps serait en réalité de quitter le présent et d’y revenir.. comme la DeLorean, et non de se fier à la rapidité de l’information (son, lumière)..
    Un avion qui va plus vite que le son devance le son.. et si des particules (ces fameux neutrinos) vont plus vite que la lumière, leur image ne nous parviendrait qu’après leur passage..
    Hum.. chu clair, là? un peu brouillon, mon truc..

    Le grand, encore plus grand « MAIS », c’est qu’on a aucune idée de ce que deviennent réellement les lois de la physique au-delà de certaines limites.. que deviennent réellement les atomes et autres quarks ou bosons à de telles vitesses? et quelles sont encore les matières exotiques que nous ne connaissons pas? On peut imaginer des matières dont la vitesse serait telle (+ que la vitesse de la lumière, donc) qu’elles seraient indétectables par nos moyens, car limités par la matière et les lois de la physique « mécanique »… par exemple le microscope optique ne peut dépasser un certain grossissement puisque le verre lui-même est composé de molécules qui seraient également agrandies et les lois de l’optiques seraient obsolètes… par contre le microscope électronique, lui peut dépasser les lois de l’optique.. plus fort, faut un accélérateur…
    Alors l’espoir reste dans les trous de vers et autres machins.. au vu de l’étrangeté de ce que l’on connait déjà dans l’univers, ce serait pas surprenant qu’un jour on pige le truc, et que nous ayons à notre disposition les lois temporelles et autres joyeuseté…
    L’univers n’étant qu’illusion et le temps défini par la matière, il y a de fortes chance qu’on en profite si l’on sort de l’enveloppe corporelle.. donc en mourant, donc c’est foutu pour le lotto..

    Mais tout ceci peut être faux…

    1. Alors non, le voyageur expérimenterait moins de 4 ans, tandis que du point de vue de la Terre son voyage durerait 4 ans. Donc oui on peut voyager dans le futur en atteignant des vitesses relativistes (proches de celle de la lumière). Mais l’impossibilité de voyager ds le passé n’a rien a voir avec les vitesses négative. voir plus haut, j’ai expliqué ca.
      En effet un télescope placé dans Andromède verrait des images de la Terre telle qu’elle était il y a 2.5 millions d’années. Mais pour que ca nous soit profitable faudrait s’y rendre en ‘dépassant’ la lumière, ce qui est inconcevable selon la relativité restreinte, à moins de disposer d’un trou de vers hypothétique de la relativité générale.
      En revanche NON, méga NON: le présent d’andromede n’est pas au ‘mm moment’ que le notre. En fait la relativité restreinte nous dit mm que ca n’a aucun sens de parler de « maintenant » pour un point eloigné de l’espace. Le concept de ‘maintenant’ est locale. Croire le contraire est revenir à l’espace absolu de Newton.
      Ensuite on sait très bien décrire les particules de toutes sortes dans les régimes de vitesses relativistes, c’est le quotididien des grand accélérateurs de particules tel que celui de genève (LHC).
      On peut imaginer si on veut des particules superluminiques indétectables, autant qu’on peut imaginer des trolls sous terres qui boivent de la bierre : sans raison positive d’en inférer l’existence et sans consequences prédictives nouvelles, ce n’est que de la fantaisie. Par ailleurs la physique n’est plus « mécanique » depuis bien longtps.
      Mais encore: la limitation du grossissement des miroscope optique n’a rien a voir avec les verres des lentilles. C’est justement dû aux lois de l’optiques qui, loin d’être obsolètes, implique que tout objet plus petit que la demi longueurs d’onde d’un rayonnement est invisible à ce rayonnement. Autrement dit le domaine optique s’étend d’environ 350 nanomètre à 700 nanomètres, donc des truc plus petits qu’environ 175 nanomètres sont invisibles au microscope optique standard (cette limite est contournée via certaines techniques subtiles). Le microscope électronique utilise des électons pour ‘regarder’ les objets, puisque en vertu de la dualité onde-corpuscule de de-broglie toute particule est aussi une onde de longueur d’onde h/mv (h constance de planck, m masse, v vitesse) et il se trouve que l’electron a une longueur d’onde bien en deca du nanomètre. Voilà pourquoi il voit des détails plus fin que la lumière visible. Et absolument pas besoin d’accélérateur.
      Encore: L’Univers n’est pas qu’une illusion, cette idée d’un solipsisme total mène à des apories indépassables. Et le temps n’est pas défini par la matière, puisqu’il peut exister sans elle au sein de l’espace-temps …bref
      Le reste du corps est inintelligible =)

  21. Moi j’ai nettement plus confiance dans ce que dit Einstein que de ce que peuvent raconter les guignols qui peuplent ce forum.
    Cet article est une honte !

    1. Bonjour Eugénie,
      Dire que cet article est une honte est un peu fort. Il manque de détails, de précisions ou de référence, là je suis d’accord. Mais pour ce qui est de l’information de base, il est tout à fait juste. Cela fait bien longtemps que les chercheurs travaillent sur la théorie qu’il existerait des particules pouvant voyager plus vite que la lumière. J’ai pu visiter le CERN en 2000 avec comme guide mon prof de math qui y était chercheur, il nous avait déjà parlé des neutrinos… Quant à Einstein, c’est un génie qui a beaucoup apporté à la science et au monde moderne. Mais à ce jour nous n’avons toujours pas réussi à définir les lois physiques qui seraient aussi bien applicables à l’infiniment petit qu’à l’infiniment grand…

    2. Bonsoir Eugénie,
      Pouvez-vous me trouver la démonstration de l’expérience de Michelson Morley par la relativité restreinte?
      Merci

    3. Bonsoir Eugénie,
      Pouvez-vous me trouver la démonstration de l’expérience de Michelson Morley par la reltivité restreinte?
      Merci

  22. Nous sommes tous comme des poissons dans un aquarium, essayez juste d’imaginer ce qui ce passe en dehors du bocal et vous comprendrez que l’homme est bien primitif !

  23. L’expérience démontre que certaine particule voyage plus vite que la lumière, les neutrino sont légèrement plus rapide mais d’autre particules reste theorique peut être a cause de cette vitesse encore plus élevé , je pense aux gravitons que le LHC essaye de détecter.

    1. L’expérience tend à indiquer un phénomène. Elle ne prouve pas encore de facon concluante.
      Quant au gravitons, selon la théorie quantique des champs il seraient les ‘bosons médiateur’ de l’interaction gravitationnelle qui se trouve être terriblement faible au regard des 3 autres interactions fondamentales (electromagnétisme médiée par les photon, interaction faible médiée par les bosons W^+, W^- et Z^0, interaction forte médiée par 8 gluons) Cette faiblesse de l’interaction explique pourquoi cette particule n’est pas détecté jusqu’à présent: nos détecteurs n’ont pas une résolution suffisante. Cela n’a aucun lien avec une « vitesse supra luminique » qui de toute facon reste douteuse.
      Le seul type de particule théorique dont on a imaginé qu’elle puisse voyager TOUJOURS à une vitesse supérieure a celle de la lumière (sans jamais pouvoir ralentir pour l’atteindre ou passer en dessous) sont les tachyons. Leurs présence dans une théorie est cependant considéré comme un problème puisqu’ils mènent à des violations de causalité. Certaines versions anciennes de la théorie des cordes en contenaient de façon symptomatique, ce qui les rendaient non satisfaisantes.

  24. Est-ce vraiment étonnant. Dans l’histoire de la physique toutes les théories on été remise en causes et prouvé fausses. La science avance, car je ne sais pas si vous le savez mais nous ne connaissons pas grand choses encore de l’univers et du monde qui nous entoure. Nous sommes encore dans un monde vraiment primitif.
    Le plus drôle c’est ceux qui ne voient pas vraiment ce que cela change; ils feraient mieux de se taire plutôt que de venir ici étaler leur ignorance pathétique.

    1. « Remises en cause et prouvées fausses » attention en fait c’est plus compliqué que ca. Le seule concept de ‘vérité’ d’une théorie est problématique du point de vue de l’epistémologie te de la philosophie des sciences.
      La physique newtonienne par exemple continue d’exister comme cas limite de la relativité d’Einstein (générale). C’est d’ailleurs le plus beau sort d’une théorie, que de continuer à exister au sein d’un cadre qui l’englobe et la contien comme limite. Mm si force est de reconnaitre que si les maths restent, les concepts eux meurent bel et bien. Ou plutot sont transformer au sein d’un nouveau paradigme.

    1. Moi je pense que dans le futur, d’ici 200 ans par exemple, nos ancetres se taperons des barre de rire en lisant les commentaires ci dessus, car, emanants de cerveaux si intelligents soit-ils, ils etablissent une theorie mathematique comme vérité absolue.
      Je ne suis pas scientifique, mais qd on me parle de matiere noire, que l’on nous innonde de reportage la dessus comme un fait etabli, ou encore les observations cometaires a l’approche du soleil inexplicable par la relativite, je me dis qu’ils y a quelque chose de condescendant chez les relativistes a refuser le dialogue. Il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas que des « posteurs incultes » qui remettent en cause la relativite, beaucoup d’observations laissent les scientifiques sans voix et cela donne » la matiere noire…

      Moi je ne soutien aucune theorie, je suis ouvert a toute discution et je respecte mes interlocuteurs aussi « abrutis » soit ils.

  25. Tout d’abord Mr Einstein n’a pas trouvé la raltivité restreinte, c’est Mr Poincaré qui en est l’auteur, et de deux, ce n’est toujours pas lui qui a trouvé la relativité généralisée, c’est Mr Hilbert qui en passant avec un niveau mathématique autre que celui de Mr Einstein.
    Ces 2 théories sont fausses mais l’intelligencia en place, ne veut pas les remettre en cause pour ne pas déplaire à ceux qui les financent.
    Cet état de fait nous a conduit à une stagnation de la physique depuis près de 1 siècle, mais peut être que cette stagnation profite t’elle à certains ? Pendant que de nombreux chercheurs de par le monde, essaient de trouver des solutions qui n’existent pas, il y a peut être un pays qui essaye une autre physique, d’où l’intérêt de plébiscité une théorie qui n’a plus lieu d’être ?

    Richard Feynman disait dans un de ses livres, que la contribution de la relativité n’avait apporté pour ainsi dire que des changements minimes par rapport aux lois de Newton.
    L’éther a été abandonné puis pour sauver la Relativité suite aux récentes découvertes sur la récession des galaxies, on a inventé la matière sombre, on n’a pas voulu l’appeller l’éther, celà aurait été trop flagrant de la manipulation !
    Les chercheurs Français viennent de découvrir des neutrinos qui dépasse le mur de la célérité, il parait maintenant que les Américains ne pourront pas confirmer ces constatations avant 3 ans, de qui se moque t’on, ne serais ce pas eux qui ont intérêts à ralentir la vérité ?
    On a trouvé pour l’instant 47 galaxies avec des anomalies gravifiques qui contredisent la Relativité, combien d’années pour confirmer ces découvertes ?

  26. La théorie de la relativité attribuée à Einstein est fausse sur le plan théorique. Je ne vois pas comment cette théorie peut être juste expérimentalement …. Sur le site web, je donne tous les éléments qui prouvent que cette théorie est fausse. D’autres informations sont disponibles sur facebook à la page suivante: « relativité d’einstein : une théorie fausse « 

  27. Bonsoir,
    Ma réflexion est qu’il n’y a aucune démonstration théorique de la relativité restreinte sur internet. Si elle existe veuillez bien me montrer le site.
    Merci

  28. Bonsoir,
    Je voudrais s’il vous plaît avoir la démonstration de la relativité restreinte de l’expérience de Michelson Morley.
    Merci

  29. Nul besoin de neutrinos pour se rendre compte que la théorie de la relativité restreinte n’a pas lieu d’être. En fait, c’est René Descartes qui a mis la pagaille avec la loi sur la réflexion de la lumière. Chacun peut s’en rendre compte par lui même avec un pointeur laser, un écran et un peu de patience. Je tiens le descriptif de l’expérience (seulement une demie douzaine de pages) à la disposition de tout curieux désireux d’en savoir plus.

Répondre à Jordan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité