Mot de passe Mac OS X Lion facilement piratable

osxlion

Le système d’exploitation des Macintosh OS X lion est semble-t-il un peu permissif concernant la récupération des mots de passe. En effet normalement quand vous mettez un mot de passe sur votre ordinateur Apple seul un administrateur peut éventuellement le récupérer si vous l’avez perdu. Il semble que maintenant n’importe qui puisse le récupérer du moment qu’il accède physiquement à votre ordinateur.

Certes le fichier est crypté c’est que l’on appelle un « Hash ». Seulement voilà ce Hash peut servir de base de travail à un individu malveillant qui souhaiterait obtenir votre mot de passe.

J’en vois déjà qui ricanent en disant sur un Mac on peut récupérer de l’herbe ( « Hash » ). Le jeu de mots est aussi facile que la méthode pour obtenir le mot de passe sur Mac OS X Lion.

Le pire dans l’histoire, c’est que le mot de passe de ce compte peut tout simplement être modifié grâce à une ligne de code. Il existe toutefois une parade à cela. Il suffit de suivre les instructions de sécurités proposées par Topher Kessler sur son blog.

Pour rappel fumer du « hash » ce n’est pas bien surtout si ça vient de Mac OS X Lion.

[Defence in Depth via CNET via Techmeme]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. La question est plutôt : il y a t’il des ordis NON piratables?

      PS
      Que vous fassiez une remarque sur les fautes d’orthographes APRES un avis sur l’article je comprendrais.
      Mais là vous êtes pire qu’une cohorte de belles-mères guettant TF1 pour leur feuilleton favori.
      Vous nous soulez grave, si on veut des correcteurs on sait où les trouver.
      Je vous conseille vivement de virer les piles de votre gameboy et de les insérer dans votre vibro, ainsi vous aurez l’impression de passer à l’âge adulte.

    1. Encore aucun intérêt pour la communauté.
      Tu es dans le même cas des gens qui nous pondent un orgasme quand ils astiquent leur citroen picasso à la sortie de la messe.
      On devrait installer ton buste ds ttes les chambres et laisser planer son ombre bienvaillante sur les générations futures.
      Le pire c’est la certitude que tu as.
      Sachant que tu auras grille la plupart de tes neurones à tenter de comprendre mon raisonnement pourtant si simple…
      et, ainsi, vue le peu de matière grise qu’il te reste a présent… je conclurais sur un primitif…
      tu ne sers à rien.

      1. Moi ça boume
        Je tenais simplement à dire aux pinailleurs mode fautes d’orthographe, qu’ils croient peut-être que leur vie est un évènement mais en fait ils émettent une quantité d’énergie considérable en ma voie intestinale, facilitant ainsi le transit d’une manière éloignant toute paisible situation et dont la conséquence inexorablement prévisible irait à l’encontre de mon slip.
        Et je ne dois pas être le seul…
        Tout simplement.

  1. Pour faciliter le travail du correcteur :

    « …la récupération des mots de passes. » : les mots (au pluriel) de passe (sans « s »)
    « …seul un administrateur peu.. » : il peut, du verbe pouvoir
    « J’en vois déjà qui ricanes… » : ils ricanent
    « …les instructions de sécurités… » : sécurité, sans « s »
    « …surtout si ça viens… » : si ça vient, avec un « t » à la fin

    Désolé, mais ça pique trop les yeux…

  2. « Certes le fichier est crypté c’est que l’on appelle un « Hash » » (OMG)
    « J’en vois déjà qui ricanes en disant sur un Mac on peut récupérer de l’herbe » (OMG)
    « Pour rappel fumer du « hash » ce n’est pas bien surtout si ça viens de Mac OS X Lion. » (WTF)

    Sérieux, je ne vois pas le rapport.
    Est ce que l’auteur à fumer en écrivant cet article, d’où cette connotation ?

  3. Allo, Alllo… Il y a une méthode bien plus simple pour déjouer le mot de passe administrateur. En effet, un utilitaire (bien qu’il eu polémique à ce sujet) permet de modifier le mot de passe administrateur en quelque cliques… Ou trouver l’utilitaire ? Simplement sur un cd d’installation de Mac OSX ;-).

    Vous mettez le disque, vous appuyez sur ALT au démarrage pour forcer l’exécution sur le CD et là vous pouvez modifier le mot de passe administrateur (dans les utilitaires proposés).

    1. Ouais, sauf que dans le meilleur des cas tu te retrouves à réaliser un jour que t’es à la traîne de tout le monde, à t’être contenté de volutes de fumées quand d’autres ont fait leurs vies et réalisés leurs rêves, au moins en partie.

      … Si tu te ne te réveilles pas schizophrène dans hôpital psy, choses qui arrivent avec le shit …

      Pas grave, dors dans tes mondes imaginaires pendant que d’autres vivent la vraie vie.

  4. Où est le problème ?
    À partir du moment où on a accès physique à une machine, qu’elle soit sous windows, mac ou Linux, on peut en récupérer les données, changer les mots de passe des utilisateurs, etc.

    Pour empêcher ça, il est possible de crypter les partitions, par exemple.

  5. magnifique article.
    une blagounette nullissime et répétée deux fois (des fois qu’on n’ait pas compris), des fautes d’orthographe à la pelle.

  6. Mac OS X c’est avant tout Linux ( aucun mérite pour Apple sois dit en passant ), sur linux c’est pareil avec un Live CD linux … Suffit d’aller modifier un fichier sur la partoche et voila.

  7. Après « Mot de passe Mac OS X Lion facilement piratable », « Rédacteur (?) de Gizmodo facilement démontable » !
    Herbe : Weed
    HasCh(ich) : Hashish
    Hash : Hash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité