Le satellite américain s’est écrasé et il a fait plouf

591222main1_UARS-670

Il est dommage de constater que, pour faire un peu d’audience, les télés et les journaux effraient les populations. Quand en plus, ces mêmes journaux se servent de la science et de l’espace pour faire peur, c’est franchement regrettable. Le secteur est déjà largement sinistré et il fallait en plus qu’ils annoncent n’importe quoi du genre : le satellite américain UARS va s’écraser en Bretagne, à Perpignan, en Italie, sur le Mont-Blanc, à Venise etc. C’était presque certain, sauf que personne ne pouvait connaître précisément le lieu d’impact. Et c’était bien le cas, puisque le satellite américain s’est écrasé…

Il s’est écrasé dans l’Océan Pacifique. Pas de complot ici. La Terre est recouverte à 75% d’Océan, il y avait donc 3 chances sur 4 qu’il fasse plouf. Et réjouissons-nous, nous allons encore pouvoir nous embrasser sous le pont des soupirs, manger du kouign amann, ou prendre le train au centre du monde.

Pour l’instant la NASA ne sait pas encore précisément où le satellite s’est écrasé si ce n’est « au-dessus de l’océan Pacifique ». Sur les 6,5 tonnes du satellite, seuls 600 kg ont certainement fini dans l’eau très au large des côtes américaines. Au final, pas de mal. [NASA]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. + 1 milliard pour ta première phrase ! Les informations aujourd’hui ne sont plus des informations, juste du sensationnalisme basé sur des phrases chocs, des images chocs et des raccourcies moisies.
    C’est triste à l’époque ou la planète est un village.

      1. on voit bien que vous êtes assez mal informé. Il y a déjà eu par le passé une personne qui s’est faite percuté par un débris spatial, c’est le cas de Lottie Williams, elle fut percuté par un morceau de réservoir de la fusée delta II (15cm, ce qui n’est pas rien tout de même)

        D’ailleurs, la probabilité dite par les médias ne viennent d’eux. C’est un responsable de la NASA qui l’a dit.

        Alors avant de crier au scandale, vérifiez vos sources :hap:

  2. Nombreux satellites ont refait depuis des années un retour sur terre sans même qu’on en parle! Mais depuis que le monde ( bien postérieur aux gaulois) menace de nous tomber sur la tête pour le bienfait de nos dirigeants, cela méritait 48h de « média ».

  3. A vrai dire ce que je trouve vraiment effrayant ce sont ces pot de fleur a la con suspendu dans le vide ou simplement pose au fenêtre en ville, je pense que ça c’est vraiment dangereux, mais bon moins spectaculaire……

  4. C’est dingue que les americains ne savent pas ou est tombé precisement leur satellite.Pour le coup, je pense qu’ils vont le laisser au fond des mers ni vu ni connu.

  5. Benn ouais dommage, j’aurais voulu qu’il tombe aussi prêt de chez moi, je l’aurai désossé, les ricains auraient trouver que la carrosserie. Cet pas tous les jours qu’on peut se fournir en pièces de satellite fraichement rentré sur terre :o, au diable leur avertissements style  » Ne touchez à rien, c’est la propriété des Etats-Unis ». lool

    1. lol petite piqure de rappel pour giz là hein lol

      Bah moi je suis d’accord avec l’intro. Ya tellement plus important comme info à passer que « un satelite tombe sur la terre »
      Même si moi l’astronomie me passionne…

  6. « La Terre est recouverte à 75% d’Océan, il y avait donc 3 chances sur 4 qu’il fasse plouf »

    Cela serait vrai (et encore rien n’est moins sûr) si les 25% de terre était continu, ce qui n’est pas le cas vu comment sont répartis les continents

    Sans être un grand scientifique, je pense que le calcul est un peu simpliste, à mon avis il y a beaucoup plus d’éléments qui rentrent en ligne de compte que la surface de la planète recouverte par de l’eau.

    Même si je partage l’idée qu’il ne faut pas alarmer pour rien, je pense que le risque qu’un satellite (ses débris) s’écrase sur une zone habité existe bel et bien.

    Mais je suis persuadé que ce risque est contrebalancé par le fait que le moments des rentrées dans l’atmosphère ne sont pas dû au hasard mais que cela est le fruit de savants calculs.

    Dans ce genre de situation, m’est avis que la part de hasard et d’impondérable est sinon maîtrisée au moins diminuée.

    10+9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité