1/10 enfant de moins de 10 ans possède un Smartphone au Royaume -Uni

The small boy

À votre avis, à partir de quel âge un enfant est-il susceptible de posséder un Smartphone ? Westcoastcloud un fournisseur de services Cloud basés sur la sécurité a mis en place cette étude auprès de 2000 familles anglaises. Si vous vous imaginez qu’un enfant ne doit pas avoir de Smartphone, l’étude prouve le contraire.

Un parent sur dix est en tout cas favorable à fournir un de ces appareils à sa descendance. C’est d’ailleurs un enfant de moins de 10ans sur dix qui possède un Smartphone. Que les jeunes utilisent la technologie n’est pas remis en question, en revanche à moins de 10 ans cela parait bien tôt.

Si vous trouvez ce chiffre surprenant, sachez que d’après l’étude c’est un enfant sur 20 qui possède une tablette dans les écoles primaires… Manifestement les « rejetons» savent être convaincants puisque dans 17 % des cas, les parents ont acheté un Smartphone à cause du harcèlement de leurs têtes blondes. Si les enfants sont prescripteurs, ce n’est pas pour rien.

La raison principale de cet achat est à 68 % de vouloir garder un œil sur sa progéniture. Intention louable, le souci reste qu’en parallèle un tiers des enfants utilise leurs appareils ou ceux de leurs parents pour des activités liées à Internet (You Tube, emailing, Facebook ou Twitter).

Il est quand même surprenant de voir qu’à moins de 10 ans certains enfants possèdent un Smartphone, une tablette et parfois un compte sur les réseaux sociaux. Tout ça avec l’aval de leurs parents. Il est de notoriété publique que des contenus potentiellement inappropriés ou dangereux sont courants sur tous ces supports.

Selon les parents, les enfants passent près de trois heures en ligne par semaine, que ce soit via un téléphone ou un ordinateur. Globalement, les trois quarts des parents se réjouissent de l’engouement de leur progéniture pour les nouvelles technologies.  Le problème réside dans la tendance du « laisser-faire ». Un parent sur 20 déclare que son enfant est plus compétent que lui pour utiliser un Smartphone et pire, qu’il ne vérifie donc pas le contenu observé.

Nuançons d’ores et déjà ces résultats, il s’agit d’une étude sur un panel de 2000 personnes, sans précision de la classe sociale interrogée. En effet les prix de ces appareils ne les rendent pas facilement accessibles. Dans tous les cas, milieu aisé ou non, posséder et utiliser régulièrement ces appareils à cet âge n’est pas recommandé. Outre les problèmes de contenu sur Internet, la sur-consommation des écrans est loin d’être conseillée, surtout chez les plus jeunes.

D’autre part, ce sondage n’est pas si innocent, la firme Westcoastcloud en profite pour proposer son application iPad. Heureux hasard, elle propose le contrôle parental et la surveillance des activités des plus jeunes dans le cadre scolaire et ultérieurement domestique. On ne remet pas en cause les résultats pour autant, mais d’autres études de ce type seraient les bienvenues.

Si vous avez des enfants, ont-ils un Smartphone et pourquoi ? Dans le cas contraire, à quel âge souhaiteriez-vous qu’ils puissent en posséder un. De même si vous êtes contre, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Et si vous vous demandez qui paye la facture, ce sont à 88 % les parents, évidemment.

[westcoastcloud] via [Neowin]

© Andrei Vorobiev – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’ai offert mon ipad a ma fille de sept ans.
    elle doit jouer une heure par semaine dessus a cooking mama et autre bestiaire zoo et consors. wifi coupé pour eviter les « risques » liés au contenu web et appstore

    le reste du temps, elle lorgne mon  » vieux » gtab 7pouces. elle m’a meme proposé un echange.

    texto : android c’est mieux qu’ipad.

  2. Si j’avais eu un smartphone à 10 ans, j’aurais pas eu besoin de piquer le Playboy à mon cousin au moins. Z’ont de la chance les gosses du 21e siècle quand même.

  3. enfin bon, aujourd’hui on a des smartphones a 25€ (regardez les packs laposte) du coup je trouve pas ça bizarre qu’il remplace les telephonse « classic »

  4. Pour éviter de nous laisser croire que nos amis British ont une fâcheuse tendance à couper en 10 morceaux leurs enfants, peut-être aurait-il fallu écrire:
    « Un enfant de moins de 10 ans sur dix possède un smartphone au Royaume-Uni »
    Tout de suite, ça fait moins peur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité