Amazon interessé par le rachat de Palm

webos1

WebOS n'est pas encore mort. Selon VentureBeat - qui tient ses informations d'une source proche du dossier - Amazon a l'intention d'acheter Palm pour profiter du système d'exploitation que HP n'a pas su mettre en valeur. 

Le 23 septembre dernier, le conseil d’administration de HP décidait, après une année difficile marquée par une chute de 44% de l’action de l’entreprise, de remplacer Leo Apotheker, alors CEO, par Meg Withman.

A peine nommée, l’ex patronne d’eBay confirmait la décision de son prédécesseur d’abandonner webOS et la division PC. Depuis plusieurs repreneurs potentiels sont sur les rangs pour acquérir Palm et son système d’exploitation. Amazon serait le mieux placé selon les sources de VentureBeat.

Le groupe de Jeff Bezos vient tout juste de dévoiler sa tablette, le Kindle Fire, basée sous l’OS Android de Google. La menace de devoir payer des royalties à Microsoft comme le font désormais Samsung, Acer, HTC ou encore Viewsonic se profile donc à l’horizon, incitant Amazon à posséder son propre OS.

Comme nous l’évoquions hier, bon nombre de constructeurs cherchent à acquérir un système d’exploitation sous la triple menace d’Apple, de Microsoft et de Google, lui même, depuis qu’il a acquis Motorola.

Pour Amazon, l’achat de webOS est une opportunité intéressante si le groupe parvient à mieux l’exploiter que HP (ce qui ne devrait pas être très compliqué). Ce système d’exploitation présente des qualités indéniables, qui combiné à un terminal abordable (le Kindle Fire ne coûte que 200 dollars) et à l’écosystème très complet d’Amazon, pourrait bouleverser la hiérarchie.

A moins qu’un avocat ne trouve le moyen de poursuivre le groupe américain pour violation d’un quelconque brevet.

[Venturebeat]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité