Amazon vendrait le Kindle Fire à perte

Amazon_Kindle_Fire_a

L’information étonnante provient du cabinet Piper Jaffray. La firme Amazon a créé la sensation en proposant son Kindle Fire à un prix très compétitif. Selon les estimations des experts, elle perdrait 50 dollars à chaque vente de tablette.

Le cabinet a estimé que la conception d’une tablette équivaudrait à 250 dollars or la tablette est vendue à 199 $. Le calcul est vite fait, la firme sera déficitaire de 51 $ sur chaque appareil. Amazon estime rentabiliser ses coûts grâce aux ventes de contenus numériques. En effet, c’est tout un écosystème qui s’est mis en place autour de la tablette (les livres, les films, la musique, les applications, les services Cloud et autres biens de consommation). La démarche est certes censée, mais pas sans risque.

Par ailleurs, le cabinet Piper Jaffray, bien qu’extrêmement sérieux ne peut que supputer quant aux coûts de fabrication. Quelques dollars feront toute la différence.

Précisons qu’on parle ici de la situation des États-Unis, puisque le Kindle y est proposé en avant-première. En France les conditions seront complètement différentes puisqu’il est interdit de vendre à perte.

Article L.420-5 du code de commerce :  » Sont prohibées les offres de prix ou pratiques de prix de vente aux consommateurs abusivement bas par rapport aux coûts de production, de transformation et de commercialisation, dès lors que ces offres ou pratiques ont pour objet ou peuvent avoir pour effet d’éliminer d’un marché ou d’empêcher d’accéder à un marché une entreprise ou l’un de ses produits.

Les coûts de commercialisation comportent également et impérativement tous les frais résultant des obligations légales et réglementaires liées à la sécurité des produits.

Ces dispositions ne sont pas applicables en cas de revente en l’état, à l’exception des enregistrements sonores reproduits sur supports matériels. »

Il sera intéressant de voir la stratégie déployée par Amazon. On doute qu’elle augmente le prix de la tablette puisqu’il s’agit de son argument principal de vente. De même, diminuer la qualité des matériaux semble incongru. Une délocalisation parait plus logique, avec des taxes moins élevées et une main d’oeuvre bon marché. Si c’est le cas, l’image de la firme sera clairement bousculée.

[journaldunet]

 

 

 

 

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ????? c’est la meilleure celle là !!!! en France on ne vend jamais à perte ?
    Faut en parler à Sony et Microsoft pour leur PS3 et Xbox360 !!!
    Pas une seconde, les fonctionnaires français n’ont la compétence et les moyens de calculer un prix de revient d’un produit technologique étranger ! ou alors il faudrait qu’ils se mettent à bosser plus d’une trentaine d’heure par mois.

    1. Oui tout à fait d’accord, je veux juste préciser qu’il est interdit pour un détaillant de vendre à perte (prix de vente – prix d’achat doit être > 0) mais le fabricant fait ce qu’il veut lui, personne ne peut savoir quel est son cout de revient !

  2. Techniquement ce n’est pas faux… Sony France n’a jamais vendu à perte…. ils ont tout simplement acheté les PS3 pas chères à Sony Japon (ou US) qui lui peut vendre à perte.. Amazon n’aura qu’a faire le même tour de passe passe.

  3. Bonjour,
    Comme dit plus haut, la touchpad n’est pas vendu à perte en France à 99€, c’est le revendeur qui ne pas le droit de vendre à perte, HP vend le prix qu’il veut au revendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité