HTC dans la tourmente : vos données ne sont pas protégées.

Fiber optics

Il ne fait pas bon en ce moment de parler de données personnelles et encore moins de générer des erreurs dans ce domaine. Qui donc a bien pu réaliser un impair de ce type ? Aujourd’hui la palme de la maladresse est décernée à… HTC !

Entrons un peu dans le détail. Il existe un bug au sein des Smartphones HTC Android et il permet un accès aux données privées. Ce sont les chercheurs Justin Case et Trevor Eckhart (Android Police) qui ont pointé ce problème.

Pour le moment, seuls trois téléphones sont concernés, le HTC Evo 3D, 4G et Thunderbolt. L’anomalie provient de HTCLoggers.apk, un logiciel qui se charge de la collecte de données. Le problème est simple, à partir d’une requête d’accès Internet, les informations peuvent être aspirées.

Google n’est pas impliqué dans cette faille de sécurité, le bug est associé à Sense, la surcouche que le constructeur HTC applique sur Android.

La firme n’a pas répondu au message d’Android Police du 24 septembre, même si pour l’instant on ne peut pas réellement incriminer la société, le silence n’aide pas à conquérir la confiance. Au mieux, la faille en question aura un but « louable », soit d’obtenir un retour sur le fonctionnement des Smartphones. Au pire des cas, HTC est face à une grave erreur, légalement condamnable.

Pour le moment aucune mise à jour n’est donc envisagée. Si vous êtes possesseur d’un de ces téléphones, une solution reste de supprimer le package. Sinon sachez que de nombreuses données sont recueillies (localisation, l’historique des appels, les SMS, applications installées,  logs..), ne devenez pas paranoïaque pour autant, aucun usage douteux n’a été révélé.

En somme on attend les explications et certainement les excuses d’HTC.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=YoTUkQ7SlNU&feature=player_embedded[/youtube]

[Androidpolice]

© Péter Mács – Fotolia.com

 

Tags :