Steve Jobs et Gizmodo, une longue histoire

Steve Jobs

Depuis son décès Steve Jobs a reçu beaucoup d’hommages. J’ai eu envie d’y participer avec cette petite histoire, après tout nous sommes sur un blog, c’est fait pour s’exprimer librement. Un blog qui d’ailleurs n’est plus dans les tablettes d’Apple depuis le fameux épisode de l’iPhone 4, mais qui avant était très apprécié du co-fondateur de la firme de Cupertino.

Notre attachement à Apple et à son créateur Steve Jobs nous a souvent été reproché. Parfois à tort, parfois à raison. Mais Gizmodo a une histoire particulière avec le co-fondateur défunt de la firme de Cupertino. Evidemment, en révolutionnant le monde de l’informatique il a forcément su conquérir le cœur de bon nombre d’entre nous. Mais cette relation est allée au delà.

En 2007, à l’occasion de la célèbre conférence D, organisée par le blog All Things Digital, Brian Lam, alors rédacteur en chef de Gizmodo US rencontra pour la première fois Steve Jobs.

« Il m’a dit qu’il lisait le site raconte Lam. En fait, pratiquement 3 à 4 fois par jour, mais ça n’a pas duré longtemps. Je lui ai dit que j’appréciais les clics et que je continuerai à acheter des iPod tant qu’il continuera de cliquer. »

La relation entre les deux hommes a duré plusieurs mois. Steve jobs échangeait des e-mails avec Brian Lam pour lui faire part de son sentiment sur le design de l’application iPad de Gizmodo entre autres.

« Brian,

Il y a des choses que j’aime et d’autres que je ne comprends pas. Je ne suis pas sur que la densité d’informations soit assez forte pour toi et ta marque. C’est un peu trop fade pour moi. Je regarderai tout ça ce week end pour être en mesure de te donner un retour plus utile.

J’aime ce que vous faites la plupart du temps et je suis un lecteur quotidien

Steve »

S. Jobs n’a donc pas été uniquement lecteur de Gizmodo, il a quelque part participé au développement du site.

Mais en avril 2010, la situation s’est envenimée à la suite de la perte par Gray Powell, employé d’Apple, d’un prototype d’iPhone 4 dans un bar. A l’époque la rédaction de Gizmodo US saute sur l’occasion et débourse pas moins de 5000 dollars pour l’acquérir.

Pendant le déroulement de ces évènements, Brian Lam est en congé, mais c’est pourtant chez lui que le téléphone a sonné. L’appel venait de Cupertino.

« Hallo, c’est Steve.

Je voudrais vraiment récupérer mon téléphone. J’apprécie que tu te sois amusé avec notre téléphone. Je ne suis pas en colère après toi, je suis en colère après le gars qui l’a perdu. Mais nous avons besoin de récupérer le téléphone, nous ne voulons pas qu’il tombe entre de mauvaises mains ».

Et de poursuivre : « Il y a deux façons de régler cela. Soit j’envoie quelqu’un pour le récupérer…

BL –  « Je ne l’ai pas » a répondu Bryan Lam

SJ –  Mais tu connais quelqu’un qui l’a. Ou nous pouvons envoyer la paperasse juridique, mais je ne veux pas faire ça ».

Brian Lam lui a répondu qu’il allait en parler avec ses collègues. Et juste avant de raccrocher Steve Jobs demanda :

SJ – « Qu’est-ce que tu penses du téléphone ?

BL – Il est magnifique ».

Depuis, Gizmodo est devenu « persona non grata » aux événements d’Apple et Brian Lam regrette profondément de n’avoir pas rendu l’iPhone. Mais cette histoire résume parfaitement qui était Steve Jobs. Un homme impliqué, qui savait se faire respecter, mais surtout un homme attaché tout particulièrement au « look and feel » de ses produits. Espérons qu’Apple continuera sur cette voix qui lui a si bien réussi depuis le lancement de l’iMac en 1998.

[The Wirecutter]

 

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’adore l’anecdote et surtout de voir la personnalité de la personne surtout avec le:

    « t’en a pensée quoi du téléphone? »

    merci gizmodo!

  2. c’est super ce que vous faites, je pense que les gens ne se rende pas compte de votre importance, certain prennent votre blog a la legere alors que c’est plus qu’un blog, tout ce que vous ecrivez est lu, pas par n’importe qui, par nous, les gens critique souvent Gizmodo pour avoir des preferences, c’est degeulasse, ils ne se rendent pas compte que ce que vous ecrivez a des repercution sur les produits, les marques, ont ne peut pas vous critiquez d’un point de vue mechant, on ne peut que vous aplaudir, vous etes n°1, je ne parle pas seulement pour Gizmodo france, mais pour tout les Gizmodo! votre importance a aujourd’hui une tres grande place! j’aimerais dire a toute ces personnes qui critique votre blog, l’info que vous partagez, les marques que vous plebiscité, j’aimerais leur dire, que derriere leur ordi, ils lissent un blog, un vrais, il y a une redaction derriere, de la recherche, du travail, nous comfortablement installé derriere notre ordi sommes heureux de voire vos nouvelles jours apres jours, ceux qui souhaitent critiquer, ne le faites pas, cliquer sur l’icone en haut a droite ( ou gauche pour certain ) et allez sur d’autres sites, aujourd’hui ce site a montrer son importance, vous avez passé un niveau au dessus, le malheurs d’un, fait le bonheur des autres

    R.I.P steve jobs, que l’on t’aime ou pas, tu est un etre humain avant tout, et ce n’est pas pour ce que tu a fait que nous te rendont hommage, mais pour qui tu es, tout simplement, qui pourrait se rejouir de la mort d’une personne, biensur cela depend de la personne mais en regle general, une personne qui meurt n’est pas un moment de joie, et ne doit pas l’etre

    desole pour les fautes, mais franchement je m’en fou d’en avoir fait

  3. Merci pour ce billet qui je l’espère sera respecté d’un point de vue des commentaires.
    Mon attachement à votre site est particulièrement similaire à celui que j’ai pour Apple.
    Combien de fois je me suis surpris de me connecter sur votre site, et une fois la lecture des dernières actus terminée, de cliquer à nouveau sur le lien de Gizmodo par réflexe :)
    Il est évident que l’on ressent votre attachement à Apple dans vos article, mais votre diversité de sujets prouvent que vous savez aussi parler d’autre chose !
    Ce qui me fait revenir de nombreuses fois par jour sur ce site et justement cette grande diversité de sujets, parfois totalement décalés, mais c’est justement ce qui me plait énormément.
    Avec la disparition de Steve, beaucoup d’entre nous ont le sentiment d’avoir perdu quelque chose aujourd’hui, efforçons nous de faire perdurer à notre façon cette philosophie du petit plus qui change tout, ce soucis du détail qui au final fait toute la différence !
    A la mémoire de Steve Jobs et une longue vie à Gizmodo et sa formidable équipe !

  4. R.E.P Mr. Jobs

    Compte a Giz vous auriez pu faire un peux de chantage quand même… je suis sur qu’il aurai bien payer…. Je rigole bien-sur.

    Prochain article Airtux et Gizmodo, une longue histoire.

  5. Ouais, super touchant…
    Donc vous avouez explicitement que votre neutralité journalistique était biaisée, que votre ligne rédactionnelle s’est laissée influencer au point de prendre en compte les remarques de sa sainteté et d’en louer les produits, et vous pensez qu’on va verser une petite larme ? Alors que vous n’avez cessé de clamer votre neutralité ? Non mais vous rigolez, là ?

    On déplore la mort d’un homme brillant, certes, mais on saluera surtout une nuisance de moins.

    1. Il s’agit de remarques au niveau du design pas de la ligne éditoriale. Nous n’avons jamais eu de problèmes pour critiquer Apple quand cela était nécessaire (il suffit de regarder sur Twitter les commentaires sur le keynote). Par ailleurs il s’agit d’un blog, l’objectivité n’est pas obligatoire sur ce type de format…

      1. Je rejoins Gros dans son commentaire. C’est assez racoleur et putassier ce genre d’article… « Par ailleurs il s’agit d’un blog, l’objectivité n’est pas obligatoire sur ce type de format… » Mouhaha ! Sur ce type de format… Il y a un format pour l’objectivité maintenant ? Et, comme tu l’as dit l’objectivité n’est pas le point fort de Gizmodouille. D’ailleurs quel est son point fort ? Le léchage post-mortem ? Le cirage de cercueil ? La veulerie mortuaire ? Mmmm. Oui hein.

  6. Une grande leçon de vie que ce témoignage…

    Un homme comme Steve Jobs vous aide, prend le temps de vous conseiller, a la délicatesse de vous appeler au téléphone lorsqu’un problème de l’ampleur de la perte de l’iPhone 4 se pose, et pour toute réponse, une fin de non recevoir pour une gloire momentanée autour d’un produit dont on aura tout oublié 2 ans plus tard…

    Quel gâchis, quelle idiotie, tant de la part de Brian Lam que de tout ceux autour de lui qui l’on entrainé dans cette décision. Car j’ose espérer que ça n’a pas été la décision d’un seul homme. Perdre le support de Steve Jobs pour 5000 euros, une gloire relative de quelques semaines, et un objet qui a de toutes façon déjà fait le buzz du site… Allez même savoir si en reconnaissance de ce service rendu en période de crise, Steve Jobs n’aurait pas offert une quelconque autre exclusivité bien plus appréciable en retour.

    Mais c’est au demeurant tout à l’honneur de Gizmodo que de retracer cette douloureuse histoire qui va bien au delà de l’annectode. C’est courageux, responsable. Expier humblement sa faute en fait un bel hommage. Car on fait tous des fautes, pour des motifs plus ou moins louables, parfois même sans y penser, et souvent on le regrette. Le plus dur étant de révéler ces fautes au grand jour, et de les assumer. C’est aussi comme cela que l’on grandit. Bravo.

    Alors cher Guizmodo, continuez à grandir, mais prenez-en de la graine, et grandissez bien. C’est tout le bonheur que je peux vous souhaiter.

  7. C’est moi ou Bryan Lam décroche avec l’iphone 4 ( puisque c’est lui qui sonne apparement ) et dit à Steve J  » je ne l’ai pas  » UU

    J’adore cette annecdote mais je trouve ça un peu flou.

    1. @glup : +1111111111111
      malheureusement, gizmodo se résume à ça depuis quelques temps
      faire du buzz à tout prix, quitte à s’appuyer sur la mort de ce pauvre Jobs, mais aucun fond

      c’est le néant total ce blog

      1. Ce que je ne comprends pas c’est que les gens n’arrêtent pas de critiquer Gizmodo, mais qu’est ce que vous faites encore dessus alors ?!

        Putain si un site ne me plait pas je n’y vais plus. Vous vous restez et insultez tout le monde !

        Mais cassez vous !

      2. « faire le buzz », la nouvelle expression à la mode employée pour tout et n’importe quoi..!
        si cette article ne t’intéresse pas, ce qui est tout à fait légitime, pourquoi l’avoir lu alors, et surtout pourquoi l’avoir commenté, commentaire qui ceci dit approche bien plus le néant total comme tu dis que Gizmodo !
        tu devrais aller trainer sur VDM, ce site te correspond beaucoup plus !

  8. Emouvant l’article, je suis pas Fan de Steeve.

    « A l’époque la rédaction de Gizmodo US saute sur l’occasion et débourse pas moins de 5000 dollars pour l’acquérir. »

    Y’a franchement un problème d’ethique…Le gars a certe fait une boulette, mais la soif du scoop, n’a fait que de l’enfoncer. Belle demonstration de solidarité…

    1. Surtout qu’un VRAI journaliste demande à tester un produit ET n’accepte AUCUNE compensation matérielle ou monétaire. IL n’achéte pas un produit pour le tester… ON lui en envoi un pour en faire un état de l’évolution technique. Mais bon l’éthique on s’en fout chez Gizmodouille.fr cette extension branleuse des US.

  9. « Et de poursuivre : « Il y a deux façons de régler cela. Soit j’envoie quelqu’un pour le récupérer…

    BL – « Je ne l’ai pas » a répondu Bryan Lam

    SJ – Mais tu connais quelqu’un qui l’a. Ou nous pouvons envoyer la paperasse juridique, mais je ne veux pas faire ça ». »

    Ca c’est de la grande amitié ! Hahahaha.

    1. Je crois que tu as raison breaking bad. Comment se fait-il ceci :

      « Mais en avril 2010, la situation s’est envenimée à la suite de la perte par Gray Powell, employé d’Apple, d’un prototype d’iPhone 4 dans un bar. A l’époque la rédaction de Gizmodo US saute sur l’occasion et débourse pas moins de 5000 dollars pour l’acquérir. »
      Pour l’acquérir… Donc l’acheter. C’est étonnant. Surtout pour un produit encore secrêt et de démo… Si Gizmodouille l’a acheté comment se fait-il alors qu’il : « Ou nous pouvons envoyer la paperasse juridique, mais… ». » Normalement dans un achat toutes les clauses sont réglées… Même la perte et surtout le vol…

      Enfin pour terminer. Un ami vous prête une objet encore non commercialisé et secret. Le prêteriez-vous à un quelqu’un. Par je prête ma superbe voiture toute neuve à mon ami. Comme c’est un ami il ne ma prêtera à personne.

      Quand il dit « je ne l’ai pas »… Il devrait dire je ne l’ai plus… Bon… Et je l’ai prêté à un de mes employés (pour qu’il en fasse un test et un article je suppose). Mais au lieu de cela le gars « vend la mèche » ! Quelle genre d’amitié est-ce cela ?

  10. A ceux qui n’arrête pas de critiquer GIZMODO : Cassez vous et arrêtez de polluer avec vos commentaires à la con !!
    Quel illogisme de surfer encore sur un site qu’on aime pas a priori.

    Je pense que vous êtes uniquement des blaireaux qui aiment la provocation et se la jouer pti rebelle de la vie.

    Avouez, vous aimez Gizmodo c’est pour ca que vous etes toujours là et surtt vos bandez sur Apple mais vs voulez pas vous l’avouez, vous préférez le refoulé.

    @Gros : Va te pendre, là ça sera vraiment une nuisance en moins, tu sers a rien mec, t’apporte rien aux gens à part de la pitié.

  11. N’importe quoi… J’ai jamais vu autant de troll aussi anti-Apple qu’antipathiques que sur Gizmodo…
    A un moment les commentaires m’énervaient tellement que j’ai arrêté pendant longtemps de lire ce blog. Désolé de réagir ainsi lors de votre « hommage » mais moi je trouve ça un peu hypocrite de tailler la pomme en mille moraux pour après dire « Ouais Steve Jobs était notre grand ami on l’adorait blablabla »
    Beurk

  12. Moi je vois bien la fin de la conversation ainsi :
    BL : « Le gars avait proposé le téléphone à Engadget, mais on a réussi à l’avoir. Je te le ramène. »
    SJ : « Ok, t’en as pensé quoi ? »
    BL : « Magnifique, mais ça va dérouter les fans parce que ça ressemble un peu trop à un Samsung ou à un LG récent »
    SJ : « Ok, tu peux fuiter quelques photos si tu veux. Ca préparera les gens à sa vue. Mais pas de détails techniques »
    BL : « Ca marche »
    SJ : « Et à partir de maintenant, on est officiellement ennemis »
    BL : « Pas de problème, ça me permettra de ramener des haters en paraissant de leur coté »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité