Lina Ben Mhenni, à deux pixels du Nobel de la Paix.

110609164723794_16_000_apx_470_

Le nom de Lina Ben Mhenni ne doit pas nécessairement vous parler. Et pourtant, cette femme est la première Arabe et Tunisienne à être candidate au Nobel de la Paix. Elle a d'ailleurs parfaitement sa place sur ce site puisqu'en effet la « Tunisian Girl » est une bloggeuse.

A la base professeur d’anglais  à l’université de Tunis, elle tient une chronique web et n’hésite pas à s’exprimer sur les sujets les plus tabous. Elle a notamment été remarquée pour  la « révolution  du jasmin » qui traitait ouvertement de la répression du régime de Zine El Abidine Ben Ali.

Lina Ben Mhenni ne fait pas les choses à moitié et met à bas de nombreux tabous. Sa candidature au Nobel constitue un véritable soutien aux médias sociaux que ce soit en termes d’influence, de pérennité ou d’impact. Bien évidemment, son soutien au monde arabe et son approche de musulmane modérée font de cette femme un OVNI. Résultat à l’annonce de sa candidature les réactions se sont enchaînées et surtout déchainées. Entre soutien et menace, la jeune femme de 27 ans a créé un trafic fou sur l’ensemble des réseaux.

Une femme, une bloggeuse et une candidature au Nobel de la Paix… une équation qui donne un joli cumul de bouleversements. Pourtant une des grandes favorites sur les 241 candidats, elle rate ce prix Nobel de la paix. Elle a tout de même reçu l’International Blog Awards décerné par la Deutsche Welle en avril dernier.

Quoi qu’il en soit, sa candidature est un bel exemple d’évolution positive. Elle restera dans les annales du Nobel, qu’on se le dise. Et au passage bravo à Leymah Gbowee, pacifiste active du Liberia qui remporte le prix 2011.

[Son blog]

Crédit image : @Ouest-France.fr

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bien, pour qu’elle soit Nobel de la paix il faut :
    Soit être contre le gouvernement Chinois
    Soit être contre le gouvernement Russe
    Soit être contre le gouvernement Afghan (avant qu’il ne soit remplacé par des marionnettes Américaine)
    Soit être contre le gouvernement Irakien (avant qu’il ne soit remplacé par des marionnettes Américaine)
    Soit être le chef de l’armé Américaine

    Voilà, en gros il faut être un mec dont la cause servira les intérêts politique Américains, comme ça une fois nobelisé les gens penseront intuitivement que etre contre tel ou tel gouvernement c’est faire un truc pour la paix dans le monde soit que tel ou tel gouvernement est mauvais…

    Au fait, pourquoi les gens qui sont contre le gouvernement Américain ne sont pas Nobel de la paix ? c’est vrai, quel pays sème le plus la terreur et fait le plus de mort dans le monde ?
    Ah mais non, j’ai vu dans CNN, TF1, BBC et tous pleins de films et séries Américaines que la Chine, la Russie, l’Afghanistan et l’Irak sont les pays des méchants et que les Américains faisaient la guerre pour sauver le monde, tout s’explique alors, être pour les intérêt Américain ça mérite le prix Nobel de la paix, au temps pour moi !

  2. Sauf que le prix Nobel de cette année a récompensé deux femmes qui ont participé de manière non violente au processus de paix au Liberia, et à une troisième qui à une actrice du printemps arabe au Yemen (dont le régime, soit dit en passant est toujours laissé en place par les américains, car il les arrange bien)… C’est pas toujours aussi simple que ça, un prix Nobel…

    1. Le Libéria c’est pas le pays créé par une société privé américaine (c’est dingue) pour renvoyé les esclaves en Afrique et aussi pour réduire en esclavage la population autochtone pour servir des intérêts américain (les américains ont délocalisé l’esclavage)? Un peu comme en Palestine. on s’y retrouve n’est-ce pas…

      Le prix nobel n’a aucune valeur, c’est juste un outil de propagande, quand on voit qu’Obama l’a eu en envoyant des soldats roulé sur des gamins en Afghanistan et en Irak (faut jamais s’arrêter, c’est l’ordre), les armes à l’uranium appauvri (un bon moyen de ce débarrasser de combustible inutile, sous couvert d’une soi-disant »e « just cause »).

      J’ai honte pour eux, j’ai honte pour les français qui s’engage là-bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité