Le Yéti existe ! Des preuves irréfutables ont été découvertes…

Yeti traveller

On n’y croyait plus… et paf !  Comme ça. On apprend qu’une délégation internationale de scientifiques a collecté des "preuves irréfutables" de l'existence du Yéti. Et double surprise, il ne vit pas dans l’Himalaya mais dans la région russe de Kemerovo, en Sibérie. Du coup, on a le sang qui gicle dans nos jugulaires tant nous sommes excités d’apprendre cette nouvelle. En plus, ce n’est pas n’importe quel journal qui l’annonce, c’est Le Monde qui rapporte les propos d’un communiqué sibérien publié sur la base des découvertes de chercheurs russe, américain, canadien, suédois et estonien :

« Lors d’une expédition dans la grotte Azasskaïa, les participants ont collecté des preuves irréfutables démontrant que ‘l’homme des neiges’ vit dans la [contrée de la] Choria montagneuse »

« Des empreintes de l’homme des neiges, son antre supposée et différents marqueurs avec lesquels le yéti délimitait son territoire ont été trouvés. Dans l’une des empreintes découvertes, le scientifique russe Anatoli Fokine a trouvé des poils appartenant potentiellement au yéti ».

Mais plus on lit cet article, et plus on comprend que la région de Kemerovo cherche à développer le tourisme. Et pour développer le tourisme dans un endroit comme la Sibérie, il n’y a pas beaucoup de solutions : les plages ? Trop froides. Les paysages ? Trop dénudés. Le Yéti ? Bingo !

De nombreuses expéditions à la recherche du Yéti sont organisées dans la région et ils font même appel à des stars nationales. J’attends maintenant avec impatience de voir ces « preuves irréfutables » examinées par des scientifiques. Dans quelques semaines, on risque bien d’apprendre qu’il s’agissait en réalité d’un ours. [Le Monde]

Illustration : © nechto – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Airtux tu viens de te griller toi même en disant le faux c’est « Airtux » …. car c’est toi le vrai « airtux » s’écrit sans majuscules mais on t’en veux pas, sinon tu peux retourner jouer au playmobiles, et les appeler comme tu veux ça dérangera personne !

    2. putain ! mais c’est pas possible ! faut toujours qu’il y ai des glands pour lui répondre..!
      ignorer le, il se lassera bien assez vite !

  1. Le yeti est donc un gros russe poilu ayant un peu muté à force de surconsommé de la vodka en provenance de Tchernobyle. Son antre ? C’est le bar « la grotte Azasskaïa ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité