Prolifération de la haine sur Internet, la LICRA tire la sonnette d’alarme

Racism

La Licra se fait de plus en plus présente ces derniers jours, outre son action contre l’application « Juif ou pas Juif », elle dénonçait hier la prolifération de la haine sur Internet lors de l’ouverture de la conférence organisée en collaboration avec le Réseau International contre la Cyberhaine (INACH).

Alain Jakubowicz, le nouveau Président de la Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme continu de faire une entrée remarquée sur la scène médiatique avec des propos cinglants :

« Faute d’une régulation suffisante, la Toile est aujourd’hui un accélérateur du phénomène de banalisation de l’acte raciste ».

La Licra précise que le nombre de contenus racistes et antisémites pour lesquels elle a été sollicitée a augmenté de 74% en un an. Elle reproche notamment le laxisme des pouvoirs publics. Malgré la diffusion d’un rapport complet sur le thème « Lutter contre le racisme sur internet » au mois de juillet 2009, le gouvernement poursuit une politique passive et inappropriée.

Pour l’association, l’harmonisation législative que requiert ce type de propos délictueux est aujourd’hui « utopique ». Même si la Licra reconnait que la législation française est relativement complète, elle attendait nettement plus de mobilisation durant ces deux ans.

L’association souhaitait voir plusieurs points s’améliorer :

  • Améliorer la mesure du phénomène de racisme
  • Eviter la banalisation de l’expression raciste
  • Agir à l’international pour éviter l’évasion vers des paradis internet

Pour le nouveau Président, ces objectifs sont loin d’être atteints. En revanche il est important de nuancer un point, les internautes ont aujourd’hui la possibilité de dénoncer eux-mêmes un propos qu’il trouve répréhensible sur le net. De ce fait le nombre de contenus signalés a augmenté de 85%. Toutefois, on constate une diminution de 4% des contenus qualifiés de raciste par les juristes compétents.

Il est certain qu’il y a encore de nombreux progrès à faire, ce n’est pas évident de filtrer les propos sans passer par la censure ou la perte de la liberté d’expression. Tout le problème d’Internet et de la liberté de parole est ici, il est impossible de faire un contrôle à priori et une fois les avis publiés, le mal est fait.

Sans sombrer dans le pessimisme, Alain Jakubowicz a appelé « à la responsabilité individuelle et collective de tous les acteurs d’Internet pour que la Toile ne devienne pas la vitrine mondiale de la haine. »

C’est certain, il y a une différence entre argumenter un débat dans les commentaires et proférer des insultes ou des animosités sans fondement. Donc, soyez sages !

[Licra]

© kentoh – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Internet, avec l’anonymat qu’il offre, reflete juste la vraie nature des gens, cette même personne qui prône la haine contre les noirs / arabes / asiatiques dans des forums et sites d’extrême droite et peut être votre collègue de travail qui sourit hypocritement à ces mêmes personnes.

    1. Pour les Asiatiques et Juifs ils sont blanc, bosseur, patriotique, non terroriste! après les peuples qui ont la haine contre eux c’est surtout le monde musulman

      Mais quand tu prend le monde africain et le monde arabes de nos jours ou il revendique qu’ils sont CIVILISER sois disant, pas forcement un problème de religion, mais plutôt de haine contre le monde blanc occidentaux capitaliste……
      La preuve avec des vidéos récente :

      1. « Pour les Asiatiques et Juifs ils sont blanc » , citer le fait qu’ils soient blanc parmi les qualités dont disposent les peuples asiatiques et juifs résume bien ce qui est expliqué dans l’article

      2. Jean Philipe mais tu es raciste. Qui a dit que le racisme était l’apanage blanc??? le racisme est intolérable et universel et si tu regardes les vidéos pour te faire une opinion de tes voisins, suis mon conseil et sorts la tête de ta poubelle et regarde le monde tel qu’il est autour de toi.

        Vois tu des bombes exploser?
        Vois tu l’apartheid en France?
        Vois tu des gens agoniser sur le trottoirs?
        Vois tu le monde comme il est? ou comme tu l’imagines?

        En trois lignes tu as mis dans ton commentaire un résumé de la haine ordinaire… si tu penses avoir dit une vérité tu n’as en fait que blesser je pars de ce site persuadé que des gens comme toi existent…de ceux qui votent non pas par amour de leur pays mais par haine de l’étranger et par peur. Avant hier les chrétiens, hier les juifs, aujourd’hui les musulmans demain qui les rouquins les athés…

      3. JP Tu regardes le monde qu a travers le prisme etroit de ton cerveau. Il n y a pas qu une maniere de vivre ou de voir le monde mais autant que l on peut rever. Tu transpires le respect de ton prochain.

    1. Ce spot tend à vouloir démontrer que seuls les « blancs » occidentaux sont racistes…
      C’est une vision totalement biaisée de la réalité.

      1. Les non « blancs » racistes ou ce qu’on qualifie de « racisme anti-blanc » n’est qu’une vision déformée de la réalité, qui est en fait une haine des classes sociales défavorisées envers les plus aisées (en grande majorité n’appartenant pas au minorités visibles).

      2. @ loulou « Les non « blancs » racistes ou ce qu’on qualifie de « racisme anti-blanc » n’est qu’une vision déformée de la réalité, qui est en fait une haine des classes sociales défavorisées envers les plus aisées (en grande majorité n’appartenant pas au minorités visibles). »

        Non justement, tu décris exactement ce qu’est le racisme : de la haine envers un peuple fondée sur des préjugés.

    2. Est-ce que ça, se serait possible aujourd’hui?
      http://www.youtube.com/watch?v=jJRhZP3Ld2A
      Il me semble plutôt qu’ils nous les brisent plus qu’autre chose, et qu’à force de vouloir tout censurer, y compris l’humour, ils produisent l’effet inverse (cf. le film Borat qui se moque des américains, mais ces c*** de ligue anti machin anti truc anti bidule qui n’ont pas compris ont voulu faire censurer le film)

  2. Ouai, les gens font encore une trop grosse distinction entre le réel et le virtuel. Ils oublient que même si c’est virtuel ou sur internet, il y a quand même des gens que ça choque derrière.

  3. Ouf, j’ai eu peur!!!!
    J’ai pensé que le monde devenait hostile, la prolifération de la Haine est limité à Internet.

    Je suis d’accord avec la LICRA, faudrait interdire les medias qui colportent et alimentent les actes de HAINE.

    J’ose même plus allumer la télé quand je suis à table….

    1. Il ne fait appel à personne… il est juste triste d’avoir perdu son fils.

      Par ailleurs ça me fait bizarre d’apprendre que Steve jobs a des origines Syrienne.

  4. De toute façon, avec les gens de gauche, la liberté d’expression c’est que dans un sens …
    La proliferation d’associations comme ça, ça me donne envie de vomir …

    « La dictature de la bonne conscience » comme dirait Orelsan.

  5. Ce n’est pas en censurant l’internet que l’on fera taire les racistes.
    Cela revient à masquer la vérité.
    Seule la libre expression doit faire loi.
    Pour cela les USA sont vraiment un exemple et surement pas la France et l’Europe à l’origines de nombreuses dictatures et guerres.

    1. WAW le reveur , manque de culture , intéresse toi à l’histoire des usa .

      – Déportation des amérindiens dans des « réserves  » ( des lieux où les terres étaient très pauvre en nourriture parceque ça déplaisait et que les terres fertiles devaient revenir aux colons ) .

      – Mise en quarantaine dans des camps des japonais locaux durant la seconde guerre mondiale .

      – Traite des africains dans des champs de coton.

      – Pendaison des soldats catholiques par des soldats protestant durant la guerre du mexique .

      Et j’oublie plein d’autres d’exemple il me semble . Je préfère vivre en france je suis désolé , je suis aidé socialement alors que je serais aux usa je crèverais , l’entraide là bas n’existe qu’en se faisant embrigader dans des sectes ( voir le reportage  » a l’école de dieu sur le net  » ) .
      Tout le reste ( séries , show américain ) ce n’est que de la propagande digne du , identique au communisme .

  6. Essayer de dire aux gens comment et ce qu’ils doivent penser c’est un premier pas vers l’abrutissement des masses (krrrrrrr j’ai mal au crane du coup !!)
    Pour moi « sale noir » = « sale raciste », le seul truc c’est que celui qui dit « sale raciste » l’est encore plus que la personne qu’il insulte, dans la mesure où se prenant pour le gentil de l’histoire, il oublie bien souvent qu’il est lui même le plus gros des intolérants !
    C’est facile, si on se dit tolérant; on l’est jusqu’au bout, c’est à dire d’être soit même tolérant vis-à-vis des intolérants. Et là bizarrement il y a plus personne (ou très très peu de personne).
    Moi j’accepte les deux, en fait l’attend de savoir qui va gagner pour me ranger du coté des vainqueurs 😀 parce que la j’ai l’impression de retrouver les bancs du lycée avec ses débats sur le raciste !

    tiens la petite citations qui tue : « Quand il y a un ça va… C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes! » on parle des auvergnas bien sûr 😀

  7. Juste un petit rappel à propos de la LICRA :
    http://www.amazon.fr/paradoxe-français-Antiracistes-Collaboration-antisémites/dp/2226179151

    Presentation du livre et de l’auteur :
    “L’antisémitisme le plus puissant n’est pas en 40, contrairement à ce qu’on croit aujourd’hui, celui de l’extrême-droite et de l’Action Française : le plus virulent dans les années 40 sous l’occupation c’est l’antisémitisme de la gauche pacifiste, de Laval et de tous les autres. (…)
    L’historien israélien Simon Epstein*montre que la plupart des collabos viennent de la gauche pacifiste, socialiste, radicale, antiraciste : il note tous les discours qu’ils faisaient à la LICRA dans les années 20 contre l’antisémitisme et le racisme, et tous ceux-là sont passés à la collaboration !”
    Spécialiste de l’antisémitisme, Simon Epstein a constitué au fil des ans un socle informatif considérable sur les itinéraires contrastés de deux catégories de Français : ceux qui protestèrent contre le racisme et l’antisémitisme dans les années 1920 et 1930, avant de s’engager dans la Collaboration ; et ceux qui exprimèrent une hostilité ou un préjugé à l’égard des Juifs, puis qui se retrouvèrent, l’heure venue, dans la Résistance. Ce livre ne retrace ni l’histoire de l’antiracisme ni celle de l’antisémitisme ; il est l’histoire du passage de l’un à l’autre.
    Les principaux chefs de la Collaboration ont traversé, chacun à sa manière, une phase de dénonciation de la haine antijuive ; beaucoup furent même militants de la Ligue internationale contre l’antisémitisme (LICA, l’ancêtre de la LICRA). Réciproquement, de nombreux résistants, et non des moindres, sont originaires d’une extrême droite nationaliste qui, dans les années 1930, fut fertile en prises de positions hostiles aux Juifs. C’est ce phénomène paradoxal que Simon Epstein décrit puis analyse, en s’appliquant aussi à démonter l’occultation dont ces chassés-croisés, déroutants certes mais significatifs, ont fait l’objet dans les mémoires françaises.

    Biographie de l’auteur
    Économiste et historien, Simon Epstein vit à Jérusalem depuis 1974. Auteur de plusieurs ouvrages sur le racisme et l’antisémitisme, il a publié, en 2001, un livre remarqué sur Les Dreyfusards sous l’Occupation.

  8. Je ne comprends pas toujours cet amalgame entre racisme et antisémitisme.
    Ou plutôt je constate que « l’antijudaïsme » est souvent confondu avec l’antisémitisme, peut-être à dessein ?
    Je pense que le premier est infiniment plus fréquent que le second, qui est par contre le seul à pouvoir rentrer dans la catégorie du racisme.
    On peut en effet ne pas adhérer, voire être opposé à un dogme, sans être raciste pour autant.
    Il se pourrait même que la plupart des « antijudaïques » soient en fait des pro-sémites qui s’ignorent !

    … Pour revenir à l’article, il est malheureusement inévitable qu’internet dévoile autant ses meilleurs côtés que les pires, et aucune démocratie ne saura tolérer la moindre censure, aussi douloureuse soit cette constatation pour les lésés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité