Autolib’ : l’autopartage parisien débutera le 5 décembre

Autolib


Après Velib, le célèbre service de vélos en libre service dérivé du Velov lyonnais, Paris s'inspire cette fois ci de Liselec (LaRochelle) pour lancer un service d'autopartage baptisé "AutoLib".

Comme pour Velib, AutoLib devrait s’appuyer sur un réseau de 250 stations où stationneront près de 3000 véhicules électriques, accessibles aux parisiens moyennant un abonnement mensuel de 12 euros, et un coût ponctuel de 5 euros la première demi-heure.

Outre la dimension du projet, soixante fois plus gros que l’expérimentation rochelaise, Autolib devrait se démarquer des autres services d’autopartage grâce à des véhicules révolutionnaires : les « Bluecar », conçus par le groupe Bolloré et dessinés par Pininfarina.

Contrairement aux autres véhicules électriques, dont les batteries reposent sur la technologie lithium-ion, la Bluecar inaugure des batteries lithium Métal Polymère (LMP) capables de stocker cinq fois plus d’énergie pour un poids équivalent. Selon ses concepteurs, les batteries LMP offriraient de meilleures capacités d’accélération et une autonomie accrue, notamment grâce à la capacité de récupération de l’énergie lors des phases de freinage.

Une nouvelle technologie que les Parisiens pourront en tout cas tester dès le 5 décembre, date d’ouverture officielle du service, en attendant son déploiement dans 45 villes d’Ile de France, d’ici la fin de l’année 2012.

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et je parrie qu’une aplications iPhone serra disponible pour localisez les voiture! Encore une reusite de votre grand gouroux steve les fanboy Apple!

  2. Et je parie que les gens mangeront des pâtes Barilla avant d’utiliser les voitures.

    Encore une réussite de votre grand gouroux Riccardo Barilla les fanboys Barilla !!

    J’en ai ma claque des fanboy Barilla….

    ….

  3. Les infos données sont en partie fausse. La batterie lmp a une densité massique plus faible que celle utilisant la technologie Lion (et non 5 x plus). De mémoire la densité de la lmp est de 110wh/kg alors que l’on est plus proche des 180wh/kg pour la Lion. Par contre elle présente des avantages pour une utilisation automobile (solide et non explosive, très faible autodécharge et peu de composant polluant) par contre elle nécessite d’être à 85°C pour fonctionner de manière optimum.
    Mais le principal atout de la bluecar est l’utilisation de supercondensateur à films minces (la spécialité du groupe bolloré) qui permet une meilleure gestion des fortes demandes de puissance et de la récupération d’énergie.
    Les supercondensateur ont une capacité a emmagasinner et restituer des puissances importantes sans commune mesure avec les batteries. Leurs usages permet de lisser les contraintes de la batterie, donc d’obtenir de meilleurs rendements et d’augmenter la durée de vie de celle-ci par la même occasion.

  4. Tiens donc sont carrément à la ramasse les parigos , ça fait plus d’un an que ça existe a Nice ! on à les utilitaires electrique en libre service et aussi les voiture citadines. C’est des peugeot et ça ressemble à autre chose que les merdes de boloré …

    On va rigoler !

    1. Un test se fait toujours la ou y’a moins d’impact et pas dans un grande ville. C’est une logique qu’un parigot a souvent. Surtout un réflexe qu’utiliser son cortex est essentiel, chose que ceux de la Region PACA n’ont pas.

      Moins prosaïquement, je n’ai pas de voiture mais j’ai eut besoin a de rare moment pour un meuble par exemple. Avoir ce genre de petite voiture ca sera sympa, surtout moins cher qu’une location d’un fourgon qui est souvent trop gros.

      Autant Velib j’ai pas adhéré, les vélos sont trop lourds et surtout un vélo dans Paris c’est la mort assuré.

      Autant la je suis bien content.

      En plus ont vote pas FN en majorité 😛

  5. Les vélos en libre service viennent également de La Rochelle, et pas de Lyon comme cité dans l’article. Et les voitures électriques en libre service y sont également disponibles depuis 1999.

    Rendons à César ce qui appartient à César ! 😀

  6. Si c’est comme les vélib’, les voitures auront les roues dégonflée, les vitres cassées, les batteries finiront revendue chez le ferrailleurs du coin, les places réservées seront occupées par les scooters et moto et les bornes seront en panne une fois sur deux 😉

  7. Il y a déjà de l’autopartage à Paris, mais c’est peu connu. Pour ma part, j’utilise Mobizen : ce sont des Mercedes Class A, pour 9EUR/heure, tout inclus (carburant et assurance). Pourquoi s’em… bêter ? C’est vraiment top, et on a une vraie voiture.

    Et Mobizen n’est pas le seul, il y en a bien d’autres, comme aussi Okigo qui propose une formule au kilomètre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité