Le Hackerazzi de Scarlett Johanson arrêté par le FBI

computer hacker

Il y a peu, une affaire d’une importance toute relative faisait les gros titres. De nombreux people dont Scarlett Johanson, ont vu certaines de leurs photos plus que personnelles circuler sur la Toile. Si l’allusion n’est pas assez claire, des photos de ces stars nues ont fait le tour du web. Évidence ou fatalité, la célébrité n’empêche en aucune façon d’être hacké.

Ce sont tout de même les gars du FBI qui se sont chargés de cette affaire. Les célèbres hommes en noir ont donc annoncé l’arrestation d’un premier « hackerazzi ».  Après onze mois de diverses filatures et de prises de renseignements, l’agence gouvernementale a arrêté Christopher Chaney, un américain de 35 ans.

En effet, Chaney s’est introduit subversivement dans la boîte mail personnelle de la pulpeuse Scarlett Johanson. La suite, nous la connaissons, il a publié des photos d’elle nue. Cette arrestation met fin à une série de diffusions de photos déplacées (Mila Kunis, Christina Aguilera, Jessica Alba …).

Le moins que l’on puisse dire c’est que Chaney était un homme organisé. Il est non seulement accusé de s’être introduit frauduleusement dans les ordinateurs de ses victimes, mais aussi d’avoir effectué des écoutes illégales et des vols d’identité. Le hacker se serait ainsi servi de trois noms différents pour commettre ses méfaits. Au final il se retrouve sous la coupe de 26 chefs d’accusation.

Malgré tout, il opérait avec une méthode des plus simplistes mais qui a porté ses fruits dans la plupart des cas. Il a d’abord recherché un maximum d’informations sur ces stars, ce qui n’est guère compliqué à trouver. Puis, il a tenté à plusieurs reprises de trouver les mots de passe ou réponses aux questions secrètes. Sa stratégie a fini par payer, il lui suffisait ensuite de fouiller consciencieusement chaque mail ou dossier.

Le FBI précise également qu’il paramétrait les boîtes de courriers électroniques pour pouvoir les contrôler discrètement et à distance. Le monde des people étant une sphère bourrée de connections, il dénichait ainsi de nouvelles cibles. La boucle était bouclée, jusqu’à ce que le FBI s’en mêle bien sur.

Pour ce qui est du mobile, pas de voyeurisme à l’horizon, l’homme a fait cela pour l’argent. Ce genre de photos se monnaye extrêmement bien. Il a d’ailleurs dérobé des informations financières, des scripts de films et des correspondances pour s’assurer une retraite dorée.

Moralité, les mots de passe avec des lettres, des chiffres, de la ponctuation  et sans lien avec notre vie ne sont pas à négliger. Même si on parle de cette affaire car des célébrités sont touchées, vu la méthode employée, ce pourrait être n’importe qui.

[Lefigaro]

© Feng Yu – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Vu l’engouement qu’il y a eu autour de ces photos, je me demandais si Scarlett Johanson n’a pas désormais remplacé Heidi Klum à la tête des plus importantes menaces sur web ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité