Les tablettes vont elles remplacer les ordinateurs portables ?

tablettes nme

Dix huit mois après le lancement de l'iPad, la tablette n'en finit pas de bousculer le secteur informatique. Selon une récente étude, réalisée par NetMediaEurope (ndlr : éditeur de Gizmodo.fr), l'informatique nomade réalise une percée fulgurante en entreprise. Outre le succès des smartphones ou des ordinateurs portables, l'étude souligne ainsi l'essor inéluctable des tablettes.

« La tablette va clairement s’imposer dans les sphères dirigeantes de l’entreprise dans les 3 ans à venir. Et devrait compter parmi les outils des dirigeants à hauteur de 41 à 63 % selon les profils. Au détriment des netbook et autres ultraportable mais aussi des notebook classique.  » observent nos confrères de ChannelInsider.fr

Un engouement qui fait la fortune d’Apple, principal fabriquant de tablettes avec l’iPad, mais qui pourrait également profiter à Microsoft et son écosystème – traditionnellement bien implanté en entreprise- qui misent sur Windows 8 pour (re)prendre pied sur ce marché.

Etude complète téléchargeable sur le hubForum


 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Tout ce que je peux dire, c’est que je suis très satisfait de mon iPad 2. La preuve: j’ai bazardé mon laptop qui ne me sert plus à rien maintenant.

  2. C’est marrant de constater que la France est le seul pays où les directeurs informatiques sont moins bien équipés en smartphones que les autres directeurs!… Ironie quand tu nous tiens!

    1. Pas tellement, ça traduit plutôt la mentalité en entreprise actuelle, qui à un problème avec les NTIC : « Vous êtes de l’informatique, vous n’avez pas à vous immiscer dans nos activités, donc pas de blackberry ».
      Ça donne des informaticiens qui gèrent des flux métier sans le connaître, mais on aime bien jeter l’argent par les fenêtres.

  3. J’ai une tablette (Touchpad) depuis plusieurs semaines maintenant … elle est là, à coté du clavier, sur son support chargeur TouchStone. Je m’en suis servi 2 fois (pour chercher un mot). A terme, je compte l’offrir à des personnes qui n’ont pas d’ordinateur … mais pour moi, non merci, AUCUN intéret.

    1. Je précise que j’ai aussi un PC portable … et un desktop. Pour moi, l’informatique, c’est un concept réel … pas de la bureautique mélangée à du jeu et un peu de news, le tout fait en dilettante (sans téléchargements (sans même un gestionnaire de fichier). Et sur le web, je veux TOUT afficher.
      La seule chose que garantissent les tablettes, c’est de la frustration. Même pour simplement regarder des news (sauf si on reste bien sagement dans les 2-3 sites/applis qui vont bien), c’est frustrant.

  4. ^^ J’ai les 2 et je dois dire que rien ne peux remplacer un laptop… C’est pratique poue avoir vite une information sans allumer un PC mais franchement. Jamais je ne me verrai programmer ou créer des documents sur une tablette. ça ne sert que pour la consultation d’information et le divertissement. Le reste, nada

  5. On a bien avec les remarques au dessus la synthèse du truc : les tablettes sont pour les « décideurs » qui ne produisent pas. Parce que c’est bien connu (ou ce devrait l’être : les dirigeants (sujet de l’article) ne produisent RIEN. Ils utilisent ce que tous leurs sous-fifres on produit pour le synthétiser et en tirer des décisions. D’ailleurs dans toutes les applis de production on met un accès en lecture seule pour les chefs… C’est aussi ce qui fait leur intéret pour la « BI » : on ne produit rien, on y utilise les éléments produits par les autres… Et, bref (je sais, je suis bavard aujourd’hui) quant on doit PRODUIRE, un clavier reste aujourd’hui le plus pratique

      1. Il est frustré, vous le seriez aussi si ceux qui produisent s’arrêtaient tous en même temps de produire pour les soi-disant penseurs comme vous, au passage on est pas dans un lieu ou des créateurs comme Ysgawin peuvent être tutoyer tout le monde de la sorte…

      2. L’argent ne doit pas être le seul indicateur de réussite.

        Et dans certaines entreprises modernes, certains créateurs (de génie) sont bien mieux payés que leurs chers dirigeants ou décideurs.
        Pour beaucoup, la réussite n’est pas forcément liée à niveau hiérarchique élevé mais et surtout par un épanouissement personnel de leur créativité.

        Concernant les tablettes en entreprise, il est très pertinent d’en avoir lorsque les personnes sont mobiles (commerciaux), ou n’ont pas besoin de produire mais de lire uniquement des données.

        Avant, dans beaucoup de sociétés, le dispatch des ordinateurs les plus puissants se faisaient selon le niveau de hiérarchie, ce qui était aberrant.

        R.
        PS : je ne suis pas frustré, juste aigri de ce manque de reconnaissance généralisé.

  6. Pour l’utilisateur lambda que je suis, la tablette a remplacé le laptop pour 80% de mes utilisations. Mail, web, skype, traitement de texte, videos, et plus de confort pour lire les magazines. A part pour le « telechargement », je ne passe pratiquement plus par mon pc.

    1. En réponse au laïus, de toute façon on sait vous et moi que les tablettes c’est pour les utilisateurs qui savent pas faire fonctionner un ordinateur…. pas de quoi être frustré bien au contraire ;^).
      Et je m’aperçois que de poster et d’être au téléphone induit des fautes de syntaxe monstrueuses on doit bien sur enlever le « tout le monde » de ma phrase précédente.

  7. Une tablette est conçue pour consommer aisément du contenu. Cela peut être dans un cadre personnel (livres,, BD, vidéo, Music, …) ou professionnel (tableau de bord, présentatiion, doc bureautique).
    La tablette n’est pas faite pour produire (en masse) du contenu. On peut annoter un doc word ou excel, mais je ne me vois pas programmer ou écrire un gros document sur mon BlackBerry Playbbok.
    Pour ça, rien ne vaut un bon vieux ordinateur de bureau ! avec son clavier, son grand écran , son imprimante et tout le reste.
    Mais dés que l’on parle réactivité, et mobilité: vive la tablette !
    C’est pourquoi je pense que le choix du modèle de la tablette est important:
    – pas de besoin de 500 Go de HD, on veut que ce soit lèger,
    – pas besoin d’écran 12  », on veut que ce soit mobile,
    – pas besoin de super carte son et/ou vidéo, ça bouffe l’autonomie,
    Enfin, c’est que j’en dit moi …… ;-D

  8. Ce n’est pas parce que la voiture a été inventée que le vélo ou le train ont disparus.
    Les tablettes vont comblées des exigences que les pc couvraient mais qui sont plus sympa sur le sofa ou dans le lit. Les unes ne vont pas remplacées les autres(pas pour l’instant),mais vont être complémentaires.

  9. La question la plus importante est : quel est notre rapport avec nos outils?
    Est-on plus à l’aise avec un set de tournevis ou un tournevis multifonctions?

    Les motivations d’Apple à imposer le standard « tablette » sur le marché sont simples : le constat est que 90% (à la louche) de notre activité sur un écran se résume à de la consultation d’informations, de la communication écrite, du transfert de fichiers, et du divertissement…

    Alors oui, pour un développeur il faut un clavier, une config bi écran, un switch KVM etc.. Mais on n’est pas tout le temps en train de produire d’une manière qui nécessite l’usage d’un pc. Bien sûr, ça n’est pas une généralité. Mais les dépendants de l’environnement « ordinateur personnel » le sont plus souvent par habitude. Les tablettes son là pour offrir plus de choix.

    Qu’on me corrige si je me trompe, mais il me semble qu’il existait un débat similaire dans de domaine du jeu vidéo dans les années 90, qui opposait les pc gamers et les tv gamers…

    Alors pour ce qui est des tournevis, personnellement… je préfère m’équiper des deux ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité