Yegge, ingénieur chez Google critique férocement Google +

yegge

Google est une grande famille et à entendre la célèbre firme le monde est y tout beau et tout rose. Manifestement, il y a un peu d’intox là-dessous. On sent déjà votre grand étonnement … Pour preuve Steve Yegge, ingénieur à Mountain view ne semble pas du tout d’accord.

Ce gaillard est en train de créer un sacré bazar. Il a simplement dit en toute franchise ce qu’il pensait de la firme et de sa politique actuelle. Ces médisances étaient destinées à un usage interne, seulement voilà pas besoin de prédire l’avenir pour comprendre qu’elles ont été rendues publiques.

Publiée sur Google+, la nouvelle a fait un buzz phénoménal. Il faut dire qu’il n’est pas tendre le Yegge. Il s’attaque longement à Google et notamment à Google + en qualifiant le réseau d’être « un coup pathétique » et une « réaction réflexe » pour finir par l’achever avec « une étude pensée à court terme ».

Coup de grâce pour la firme de Mountain view, Yegge lâche un « Nous n’avons pas de Steve Jobs chez Google ». L’ingénieur remet absolument tout en cause, de la pauvreté des API mises à disposition des développeurs jusqu’à la culture d’entreprise. Pour Yegge seule Google Wave avait vocation à être une plateforme de ce nom.

Submergé par cette trainée de poudre, il a finalement retiré son post. Un autre a suivi de près où Monsieur fait désormais profil bas et présente un simulacre d’excuses extrêmement fourni.

Steve Yegge  précise qu’il adore travailler chez Google et aime particulièrement le fait qu’il puisse publier ce genre de post aussi incendiaire. En interne, l’entreprise est super ouverte et il l’a déjà dit à plusieurs reprises, ils essaient vraiment de bien faire les choses ».

Un simple « houps » ne suffira pas à faire oublier ce tohu-bohu. Bref, une anecdote qui ferait une VDM du tonnerre.

[Zdnet]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Vous avez de signaler qu’il s’est trompé en le publiant sur g+, il l’a mis en public au lieu de privé mais a autorisé la publication après coup

  2. Ouais en même temps cela me fait bien rire de voir à quel point Vous les medias du net vous vous exciter sur ça.
    Le type il à encore le droit à la parole, libre expression cela vous parle quand même? mais vous avec tout le battage que vous faites, on dirait qu’il aurait mieux fait de la fermer.
    Et tout ce bazar va lui coûter son boulot probablement. C’est pas compliquer de réagir à froid sur un type qui pense que sa boite fait fausse route avec un réseaux social plus que moyen en terme d’audience et qui n’aura jamais l’aura de Facebook auprès de la population 2.0.
    Vous vous jettez sur lui comme des vautours, pour juste vous gausser d’avoir mis la main sur un dissident chez google.

    Naze…

  3. Scandale!!
    Avez vous lu le post de Steve Yegge entièrement??? J’ai vraiment pas l’impression!!

    Si vous l’aviez fait, vous auriez compris que ce qu’il critiquait n »était pas Google+ directement mais le fait que Google n’ait pas une approche « plateforme » pour l’ensemble de ses produits (Google+ inclus). Il explique que les web services ou APIs ne sont pas une priorité chez eux (contrairement à Amazon qui a fait un virement radical à ce niveau) et qu’ils risquent malheureusement de prendre du retard notamment parce que ça ralentit le développement des applications tierces.

    Je sais que c’est le genre d’article qui peut faire du buzz mais essayez de ne pas déformer la réalité s’il vous plait.
    Merci

  4. ahlala…on ne s’en lasse pas des infos pourries chez Gizmodo…
    Quoi que…

    « Google est une grande famille et à entendre la célèbre firme le monde est y tout beau et tout rose. Manifestement, il y a un peu d’intox là-dessous. On sent déjà votre grand étonnement … Pour preuve Steve Yegge, ingénieur à Mountain view ne semble pas du tout d’accord. »

    Sans rire… vous osez réellement marquer ça?…
    Si on résume ce paragraphe d’une nullité sans nom, ça donne:
    « Google c’est vraiment super trop génial… du moins c’est ce que vous croyiez hein!
    Et bien non! la preuve: il y a un employé sur 29 000 (d’après les derniers chiffres) qui a péter son plomb!
    Alors?… avec une preuve aussi kikoograve, c’est qui qui va générer une buzz de psycho?… c’est qui hein?… c’est Gizmodo!!!

    Franchement arrêtez de prendre les gens pour des cons… ça devient lourd à force…
    Arrêtez de faire monter la mayonnaise pour quedale. C’est de plus en plus pathétique sur gizmodo… :/

  5. Qu’il vienne bosser chez capgemini, il verra, c’est … euh… génial.
    Bon il faut que je retourne bosser sinon le grand manitou à 2,4 millions par an va pas être content.

  6. En quoi le fait de ne pas avoir de Steve jobs chez eux les empeche de ne pas sortir un réseau social compétitif? Non parce que Apple a jamais lancé de réseau social hein…faut pas tout mélanger.
    C’est comme si je disais qu’au macdo c’est dégueulasse parce qu’ils ont pas de Zidane en cuisine, vlà le rapport…

    1. je pense que c’est plus par rapport au culot qu’avait Steve de faire travailler ses équipes alors que tous les « analystes » et « experts » disaient que ce n’étaient pas un marché qui fonctionnerait (iPad par ex.).

      De ce côté là, Google ne sont pas les plus à plaindre. Je pense à Nokia, RIM, Microsoft,…

    2. Je croit que le Game Center, que des centaines de millions de personnent ont (tout ceux qui ont des appareils iOS) est considéré comme un réseaux social (mais pour les jeux). En effet on peut y ajouter des amis, prendre un pseudo, mettre son humeur, voir nos statistiques par rapport au autres joueurs dans le monde, …). Donc Apple a en quelque sortes crée un réseaux social, même si ce n’est pas du même type que Facebook ou Google +.

    3. Merci, merci, ca fait du bien de se marrer de bon matin ! Tu t’appelles « bof » mais ta blague est pas bof du tout, elle est excellent 😉 tu devrais t’appeler « excellent » je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité