16% des Smartphones des Anglais contaminés par E-coli

Bakterium Escherichia Coli

Saviez-vous que le samedi 15 octobre correspondait à la date du "Global Handwashing Day" (Jour du lavage de mains) célébré par 25 pays à travers le monde ? A cette occasion, une étude a montré que 16% des Smartphones des Britanniques sont contaminés par la bactérie E-coli.

On ne vous apprendra rien en précisant que nos Smartphones sont des nids à microbes. On postillonne dessus, on les tripote avec nos mains sales, bref ce sont des incubateurs sur circuits. Pas étonnant qu’un portable sur six soit porteur de la bactérie E-coli.

Ce sont les chercheurs de la London School for Hygiene & Tropical Medecine et de l’université de Londres qui révèlent ce fait ragoutant. La bactérie qui a inquiété toute l’Europe il y a peu est présente sur les Smartphones sous la forme de matière fécale…

La raison avancée est relativement évidente, les Britanniques ont une fâcheuse tendance à ne pas se laver les mains en sortant des toilettes. 95% d’entre eux affirment se laver les mains avec du savon uniquement quand c’est possible.

Les experts se sont donc attardés sur nos précieux Smartphones, les résultats sont consternants. Tous germes confondus, des bactéries sont présentes sur 92% des Smartphones, et sur 82% des mains à l’étude. En s’intéressant à la bactérie Escherichia coli, plus connue sous le nom d’E-coli, l’étude démontre que 16% des mains et 16% des téléphones étaient contaminés. Appétissant.

La France ne célèbre pas le Global Handwashing Day, mais ce ne serait peut-etre pas un mal. Pas sur que l’on puisse affirmer que nos chiffres en matière d’hygiène soient meilleurs que les résultats de nos amis Britanniques.

Sachez que les bactéries d’origine fécale peuvent survivre des heures durant sur les surfaces qui les hébergent. Le mieux est encore d’aller se laver les mains et de ne pas emprunter de téléphones. Sinon pour ne pas sombrer dans une profonde paranoïa, le gel anti-bactérien devrait rassurer les plus hypocondriaques.

© Gunnar Assmy – Fotolia.com

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « 95% d’entre eux affirment se laver les mains avec du savon uniquement quand c’est possible. »

    Comment ils font les 5% pour se laver avec du savon quand c’est pas possible ?

  2. Attention, toutes les E-Coli ne sont pas dangereuses, il existe des millions de souches et seules quelques une on mutée pour se trouver dangereuse.
    Pour info dans notre corps, plus de la moitié de nos cellules ne sont pas humaines. On peut notamment remercier E-Coli pour tout son travail au niveau de la digestion.
    Donc rien d’anormal a trouver de l’E-coli sur nos portables.

  3. Je rajouterai pour compléter que la plupart des infections urinaires (demandez à votre copine si c’est fréquent) sont à E.coli.
    Il y a un serotype de E.coli vraiment pathogène (o157h7 pour les intimes) qui est celui dont on nous parle en permanence à la télé et qui peut tuer sur des terrains FRAGILES
    Donc on arrête la psychose et on sort son smartphone du bain de javel.

  4. Dire « E.Coli », c’est comme dire mammifères ou poissons. Il y a de nombreux types différents, certains sont sympas et d’autres très dangereux.
    Et n’oublions pas que nous sommes constitués de 10 fois plus de bactéries (peau, bouche, intestin) que de cellules portant notre ADN.

  5. Salut,

    Juste pour dire que ragoutant c’est le contraire de dégoutant:

    « Ce sont les chercheurs de la London School for Hygiene & Tropical Medecine et de l’université de Londres qui révèlent ce fait ragoutant. »

    à moins que ce soit ironique, je pense que tu t’es trompée
    @ plus

    http://fr.wiktionary.org/wiki/ragoutant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité