il n’y a pas de lien entre téléphone portable et cancer du cerveau

transparenter Schädel mit Hirntumor

Grande nouvelle, d’après une étude conduite sur 18 ans, vous allez pouvoir user et abuser de vos portables. Ceux-ci ne n’augmentent pas le risque de cancer du cerveau.

On passe du coq à l’âne avec nos téléphones, un coup ils sont terriblement dangereux, un autre ils sont innocents comme des nouveaux nés. Délicat de se faire une idée fixe. En mai dernier, le Centre international de recherches sur le cancer classait les ondes émises par les mobiles dans la catégorie «potentiellement cancérogène». Résultat, il nous était conseillé d’utiliser principalement les textos et d’oublier nos kits mains libres ou appels.

Aujourd’hui une étude qui va dans un tout autre sens vient de paraitre. Vendue comme la plus vaste jamais réalisée, l’étude des chercheurs de l’Institut d’épidémiologie du cancer de Copenhague conclut qu’il n’y a pas de lien entre usage sur le long-terme du téléphone portable et développement d’un cancer du cerveau.

L’étude dirigée par Patrizia Frei de la Société danoise du cancer a été établie sur 358.403 personnes. Elle a par ailleurs été prolongée jusqu’en 2007 pour confirmer les premiers chiffres tombés en 2002.

Sur les 358.403 sujets étudiés, il y a eu 10.729 tumeurs du système nerveux central, soit autant chez les utilisateurs de mobiles que chez les autres. Difficile d’incriminer les téléphones dans ce cas. Autre fait important, le nombre d’années d’utilisation n’accroit pas plus le risque de contracter la maladie. Certains cas ont été étudiés sur plus de 13 ans.

En revanche, l’étude ne tient pas compte des personnes disposant d’un téléphone portable professionnel. Egalement, les chercheurs n’ont pas interrogé les abonnés pour connaitre la durée exacte de leurs communications téléphoniques journalières. De ce fait, les scientifiques n’excluent pas qu’une augmentation du risque apparaisse mais uniquement pour les utilisateurs accros et depuis au moins 15 ans. Les résultats nous parviendront certainement d’ici quelques années.

Il y avait en 2010 plus de 5 milliards d’utilisateurs de téléphones portables de part le monde, le sujet n’est donc pas négligeable.

[BMJ]

© Sebastian Kaulitzki – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Faire gaffe à ce genre d’étude .Depuis que l’OMS à déclarer avoir des doutes , les opérateurs ( voir le cas de paris qui a suspendu dernièrement leur implantation ) sont gênés .
    Donc à prendre avec des pincettes .

  2. Je me méfie de ces affirmations qui tombent juste au moment meme ou l’on remet en cause l’implantation de nouvelles antennes à Paris.
    Vous êtes bien affirmatif je trouve

  3. LOL ! C’est vraiment n’importe quoi maitenant la manipulation de masse et en plus c’est encouragé par gizmodo , pas bien …
    Deja le fait de dire qu’il n’y a eu QUE 10 729 tumeur du système nerveux ça passe pas très bien car une tumeur est normalement quelque chose de rare , je dit bien normalement et que les chercheurs retournent leur veste plus vite que les politicars c’est vraiment pas une news qu’il faut prendre en compte.
    PS : Ces etudes ont sûrement étaient financés par des groupes de telecommunication.

  4. Bonjour,
    Je trouve que le chiffre publié sur les tumeurs au cerveau (près de 3% des cas observés) est très élevé!!! Je suis d’accord avec Moloai, près de 11.000 cas sur 360.000 c’est très important…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité