Ces jambes articulées peuvent marcher seules sur 15 km

The Birth of Artificial Intelligence

Si pour nous une marche de 15 kilomètres peut nous sembler particulièrement ardue, ce n’est pas le cas pour ce robot.

L’institut technologique de Nagoya a mis au point un robot capable de marcher. Même si cette prouesse technique nous semble presque banale aujourd’hui, ce robot est tout à fait exceptionnel. Il est capable de se mouvoir sans s’arrêter soit, mais surtout il n’a besoin que de sa propre inertie.

Ce robot ne fait appel à aucune aide extérieure pour fonctionner, la seule chose qu’il requiert est une légère pente descendante et une petite poussée de départ. Question d’équilibre !

Si cela vous rappelle le fameux Slinky ou Ondamania de votre enfance, c’est absolument normal, le principe s’en inspire. L’ensemble de l’appareil est proportionnel, que ce soit les cuisses, les mollets ou les pieds. Pour le reste, la démarche se cantonne à celle de l’être humain.

Le mode de locomotion humain est une perpétuelle chute que nous essayons d’éviter en nous rattrapant littéralement pas à pas. Le robot fait de même, chute, transfert de poids, gravité …

Le procédé est parfaitement abouti, au final, cette paire de pattes est capable de parcourir 15 km en 13heures, ce qui correspond à peu près à 100 000 pas sans aucune aide. Pas mal.

Les possibilités de ce robot ne sont pas totalement définies, en revanche l’idée des chercheurs est d’intégrer ce système notamment dans le domaine du sport ou encore dans le domaine des périphériques et équipements médicaux. De belles opportunités sont donc à venir.

Ce dernier robot est un des plus évolués du genre et comme le souligne nos confrères américains de Gizmodo, ces jambes feraient également un parfait caddie de Golf.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=rhu2xNIpgDE&feature=player_embedded[/youtube]

[Gizmodo]

© AlienCat – Fotolia.com

 

 

 

 

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. pourquoi ils parlent de robot ? y’a rien d’électronique là dedans, que de la mécanique. et de la belle, de surcroit. Belle prouessec’est très proche des oeuvres de theo jansen dans l’idée de mouvement perpétuel. Ici la pente, là le vent. Mais je doute cependant qu’il y ait un quelconque intérêt tehcnologique là dedans…

  2. Une autre option c’est le traineau……

    Premier chose que je me suis dit c’est impressionnant, mais quelques secondes après horrible, vu qu’on a l’impression de voir un handicapé qui marché avec ses béquilles sans arrêt.

    En tout cas, vivement les progrès, qui pourront aider les personnes dans le besoin dans quelques années. Sauf si l’on s’approche littéralement de l’homme qui valait 3 milliards…. sinon tu marches pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité