Dorénavant pour s’endormir nous compterons les Dino.

tyrannosaurus looking for food

On en apprend tous les jours sur les dinosaures, ces gigantesques animaux préhistoriques fascinent des millions d’années après leur disparition. Aujourd’hui, c’est sur leur mode de déplacement que nous nous enquérons de nouvelles.

Premier constat, quand un dinosaure à faim, herbivore ou carnivore, il est prêt à tout pour se mettre quelque chose sous la dent. L’analyse dentaire des Sauropodes indique que ces quadrupèdes géants réalisaient des migrations saisonnières de plus de 300km pour rechercher des verts pâturages. Vous l’avez bien compris, comme les moutons les dinosaures étaient des adeptes de la transhumance. Un job de rêve qui a disparu avec eux : gardiens de dinos, ça en jetait.

Ce sont les chercheurs du Colorado College qui ont pointé ce fait intéressant. Ces dinosaures de l’époque du Jurassique étaient bel et bien des animaux migrateurs. Ceci n’est évidemment pas avancé au hasard, c’est grâce à l’analyse des isotopes que les scientifiques sont parvenus à cette conclusion.

La Formation de Morrison, région partant actuellement du Montana à l’Arizona et de l’Utah au Colorado était un lieu privilégié par de nombreux sauropodes. Seulement, aussi agréable que soit cette zone, les sécheresses périodiques qu’elle accusait il y a quelques millions d’années mettaient à mal nos chers dinosaures.

Pour démontrer que la solution adoptée par ces animaux était la migration, les chercheurs ont confronté la composition chimique de l’émail des dents de sauropodes avec celle d’éléments régionaux. Ce sont précisément les isotopes d’oxygène qui sont les plus parlants.

Lorsque les vertébrés boivent, leurs dents incorporent les isotopes présents dans l’eau, en fonction de leur concentration on peut donc savoir de façon très précise de quel endroit ils proviennent. Pour la distance, les chercheurs se fondent sur les reconstructions paléo-géographiques de l’époque et au final, c’est une zone de 300 km qui a été délimitée par rapport au lieu où les quenottes ont été trouvées.

D’ailleurs, les différentes couches des dents acérées de ces bestioles prouvent qu’ils ont en réalité fait des allers-retours réguliers. Les chercheurs précisent tout de même que les dents analysées auraient éventuellement pu avoir été transportées par une rivière et donc sans le propriétaire. Ceci remettrait totalement en cause la théorie migratoire des dinosaures, d’autant plus que toutes les dents ne permettent pas d’arriver aux mêmes conclusions.

D’autres études sont donc en cours, en attendant, on aurait bien voulu voir des troupeaux de dinosaures migrer vers des collines plus clémentes.

[Nature © DM7 – Fotolia.com]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Dans Jurassic Park, un film d’il y a bientot 20 ans, Allan Grant dit à un moment que les dinosaures migrent. A mon avis les scientifiques savent ceci depuis plusieurs années

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité