J.K. Rowling, à un cheveu du meurtre.

gothic scene with opened tomb

Depuis la fin des incontournables Harry Potter, J.K. Rowling a fait de très nombreuses révélations. Evidemment les plus intéressantes ne figuraient pas dans les livres ...  à noter le futur de certains personnages secondaires ou encore la sexualité d’autres. J.K. Rowling ne s’arrête pas là, un des personnages phares de la saga a failli périr de sa main.

C’est au sein des bonus d’« Harry Potter et les Reliques de la Mort partie II » que l’on apprend cette nouvelle. Etant donné qu’il s’agit du dernier titre de la saga, on espérait bien que les bonus soient à la hauteur du challenge. Aussi la révélation de Rowling tombe comme qui dirait, à pic.

Qui est donc le personnage que l’auteure avait prévu d’anéantir ? Eh bien c’est Ron Weasley qui est passé à deux doigts du trépas. Cette révélation survient au cours d’une interview que Daniel Radcliff (Harry Potter) réalise de J.K. Rowling. Cette dernière précise d’ailleurs que de révéler tous ces secrets de Polichinelle et surtout les plus sombres est un véritable soulagement. Le symptôme de déprime post-Potter existe aussi pour Rowling, heureusement, elle a trouvé une thérapie efficace pour expier ses démons. Si par la même occasion nous apprenons un maximum de révélations, personne ne s’en plaindra.

Ainsi, au départ et au fil des premiers tomes, le jeune Ron devait survivre à l’intégralité de la saga. Toutefois, vers le milieu de celle-ci, le vent a tourné pour le facétieux rouquin. La maman du sorcier à lunettes s’est mise à douter sérieusement de l’avenir de Ron. Elle s’exprime d’ailleurs crument « j’ai pensé tuer Ron », bien qu’elle se soit rapidement ravisée, cette déclaration a eu le mérite d’être claire.

Finalement la jeune femme doit avoir une légère dent contre les Weasley puisque le père de Ronald a également failli mourir dans la saga. J.K. Rowling l’avait pourtant laissé en vie, la famille Weasley pouvait difficilement perdre un membre aussi éminent et le caractère joyeux et enjoué de Ron en aurait beaucoup trop pâti.

Autre révélation, le personnage de Remus Lupin qui est décédé dans le tome « Harry Potter et les Reliques de la mort », devait pour le coup survivre. L’auteure s’explique sur ce revirement de situation : en réalité Lupin et sa femme sont morts pour illustrer la cruelle réalité de la guerre. Dans l’histoire, le loup Garou laisse donc son bébé Teddy orphelin, malheureusement ce sont les effets fréquents engendrés par ces combats. La Bataille de Poudlard devait prendre de l’ampleur et être aussi crédible qu’une guerre. Elle a donc abouti à cette terrible mais rationaliste conclusion pour Rémus Lupin et Nymphadora Tonks : la mort. Radical.

Quoi qu’il en soit, à la toute fin de la saga, c’est un des jumeaux Weasley qui a fait les frais de cet acharnement contre les célèbres rouquins. Ron y a réchappé, mais de peu. C’est Hermione qui doit être soulagée.

Le reste des révélations sera disponible à la sortie du Blu-Ray, c’est-à-dire pour le 16 novembre 2011.

[Telegraph]

© Csaba Peterdi – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Mais Gizmodo c’est devenu le site des 10-12 ans maintenant ?
    Qu’est-ce que vient faire une news sur Henri POITIER dans un site technophile ????
    On s’en tape de ces bouquins pour gamins.
    Les momes ferait mieux de lire du Marvel ou du DC que ces récits débiles.
    L’auteure aurait du tous les caner dès la saison 1…
    Pauvre jeunesse.

  2. Euh John, je regrette, j’ai bien plus que le double que l’âge que tu spécifies pour les HP, pourtant je prefère largement cette saga, bien plus originale et complexe, bien moins ‘cliché’ que les marvel nian nian: « je suis le mec marginal ou banal qui est amoureux de la super fille canon mais qui a aucune chance puis qui devient super héros et qui gagne le coeur de la belle pour ses exploits…. »

  3. Ça à mis du temps avant de démarrer mais après la locomotive était bien lancée !!!
    Génial.
    Non vous avez raison Harry Potter c’est naze…

    1. C’est toi le naze!
      Cà commence sérieusement à me les casser de voir des connards qui se permettent de juger le travail de quelqu’un. Je te rappelle qu’elle a vendu des millions de bouquins et qu’ils le sont sur tous les continents. Si tu avais dit « j’aime pas hp », çà m’aurait pas gêné.
      Pour ma part, JE CONSIDERE que les marvels, c’est de la super méga merde.
      Mais bon, ce n’est que l’avis d’un lecteur de harry potter et je ne l’impose à personne.
      A bon entendeur,

      1. Lorenzo détends toi, moi aussi je trouve qu’harry Potter est destiné à un public attardé qui ne fait qu’amalgamer les clichés les uns derrières les autres… mais c’est pas pour ça que je m’énerve….
        J’ai vu le premier HP au ciné, j’ai ri je suis sorti au bout de 15 minutes tellement c’était naze, mais j’en fais pas un flan.
        Si t’aimes pas Marvel pas besoin de jouer au nianian a dire » bah alors c’est de la merde aussi puisque t’aimes pas HP alors j’aime pas ce que tu lit….. » un petit peu puéril non.????

    2. J’espère seulement que tu as lu les bouquins pour émettre cette critique! car si les films sont à mon gout mauvais, les livres quand à eux sont excellents et je les ai dévoré à vitesse grand V et j’ai quand même la trentaine… ça fait parti pour moi des œuvres à lire, au même titre que du georges RR martin, du robin hobb ou du david eddings… C’est certes plus simple à lire, pas moins intéressant pour autant
      Mais bon, lire pour certains c’est fatiguant cela je peux le comprendre…

  4. « connards qui se permettent de juger le travail de quelqu’un. […] les marvels, c’est de la super méga merde. »

    Nan mais comment tu te permet de juger le travail de quelqu’un? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité