Y a t-il un rat pour nous sauver du cancer ?

rat

Gizmodo se lance dans l’animalerie ! Ce petit rat déplumé est à adopter ... non, bien sur ce n’est pas le cas. Malgré son aspect un tantinet repoussant, ce rat-taupe est parti pour faire avancer la recherche contre le cancer.

Cette créature étonnante représente la fameuse fontaine de jouvence dont les exploits rythment nos légendes. Il est évident qu’on ne l’imaginait pas comme ça. Comme ce charmant animal pourra aider la recherche contre le cancer, nous passerons outre son physique disgracieux.

Comme vous pouvez le constater, ce rat-taupe est imberbe ou ne dispose que de quelques poils épars. Ses yeux sont quasiment inexistants, ce qui lui donne un air franchement effrayant. On l’imagine tout à fait hanter quelques romans d’horreur. Ainsi cette bête aux dents proéminentes vit dans des terriers du désert Africain.

La chose la plus remarquable chez cet animal est sans aucun doute son génome. D’après les scientifiques de l’université de Liverpool et d’Harvard, ces animaux sont la clef de la longévité et de la résistance au cancer. Les chercheurs ont trouvé de nombreux indices dans le séquençage de leur génome. Il faut dire que malgré leur petite taille et leurs conditions de vie, chacune de ces bestioles atteindra allégrement les trente ans.

En comparaison des rats typiques qui squattent les caves d’endroits souvent sordides, le rat-taupe a augmenté l’activité de certains de ses gênes. Ce sont ces derniers qui leur conféreraient longévité et santé. En réalité, leur environnement stressant aurait dû les conduire à contracter différents types de cancer. Pourtant pas une seule de ces bêtes n’a été atteinte. Leurs « super-gênes » sont un facteur déterminant sur le contrôle du stress, un des grands maux de notre temps.

Les gênes concernés étant adaptables au séquençage du génome humain, les scientifiques dirigent donc leur recherche sur ceux-ci. Ils seraient en mesure de jouer un rôle sur la détérioration de nos cellules. L’étude de ces étranges animaux permettra de mieux comprendre le processus de vieillissement et fournira également des données capitales pour la lutte contre le cancer.

Un jour, cet animal pourra éventuellement nous sauver la vie, d’un coup on le trouve presque mignon. Du coup on vous le remet en grand. Là.

On espère quand même que la contre-partie ne sera pas de lui ressembler.

[Gizmodo]

 

Tags :