Le mystère de Jack l’éventreur est-il enfin résolu ?

multimedia_archive_02044_kn_2044535c

Nous tremblons tous de peur à l’évocation du nom de Jack l’éventreur. Tueur en série londonien de la fin du XIX siècle, son identité n’a jamais été établie. Jack l'Éventreur assassina au moins cinq prostituées en 1888. Si le mystère plane autour de cet homme, l’arme du crime aurait été retrouvée …

Malgré de nombreuses spéculations, un chirurgien a longtemps été soupçonné d’être l’auteur des crimes. Sir John Williams, le chirurgien de la Reine Victoria est-il le responsable ? Rien n’est moins sûr, il suffit de regarder le nombre d’individus susceptibles d’avoir commis ces forfaits.

Pourtant un descendant du chirurgien prétend posséder l’arme du crime, et par voie de fait serait en mesure de résoudre un des plus grands mystères criminels. Réalité ou coup marketing, l’auteur Tony Williams fait ces révélations dans un livre sobrement intitulé « Uncle Jack – A Victorian Mystery ».

Revenons à notre affaire. L’arme en question est un couteau de chirurgien de 6 pouces (environ 15 centimètres). Il aurait été retrouvé dans une cachette familiale et si le doute est permis, c’est tout simplement car à côté de l’objet se trouvaient trois lames de verre contenant des cellules utérines. On se croirait dans Dexter…

Il faut dire que le Docteur Williams cumule beaucoup de points justifiant son éventuelle  culpabilité. D’une part les tueries étaient orchestrées par une personne ayant des connaissances médicales significatives. D’autre part les experts ont assuré que le meurtrier utilisait toujours la même arme, un couteau de chirurgien de 6 pouces. Cela commence à faire quelques coïncidences douteuses.

De plus, après la révélation des meurtres, l’homme a choisi de quitter la ville. Le gentil « Oncle Jack » de la famille Williams était-il le cruel Jack l’éventreur … Cet homme était-il un sorte de Dr Jekyll et Mr Hyde, un cinglé bipolaire ou un médecin respectable.

Difficile de faire lumière sur une affaire si vieille, quoi qu’il en soit nous avons peut être la solution sous les yeux. Les experts et chercheurs s’attardent sur le cas.

[BoingBoing]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. « je modifie l’erreur » XD

        Second degré volontaire, loupé dans l’écriture, nous ne saurons jamais …
        C’est terrible ; à peine un mystère est-il résolu qu’un nouveau apparaît.

      1. On en est pas à une erreur prêt concernant les termes de médecine.

        Tant que les médecins ne se trompent pas en diagnostiques, la vox populi peut continuer à raconter n’importe quoi.

        Mais il est vrai qu’il faut se renseigner un petit peu, c’est pas très respectueux pour les malades de les confondre avec des tueurs en série.

  1. Alors pour votre culture médical…. merci de ne pas traiter de cinglé une personne malade…
    et j’en viens a votre culture médical….car vous mélangez deux choses…
    la schizophrénie et la bipolarité.
    En effet la schizophrénie est due a un dédoublement de la personnalité (2 personne en une sont possible) et souvent associé a d’autre trouble psychiatrique (paranoïa etc…)
    La bipolarité est le nom actuel de la maniaco-dépression. Cette maladie (pour la côtoyer au quotidien) est une alternance de phase « euphorique » impliquant désinhibition, sociabilité exacerbé, prise de risque inconsidérée… et phase dépressive… que tout le monde connait. Le problème est que l’amplitude des phases est de plus en plus importantes (entrainant souvent problème financier et tentative de suicide…)

    bref merci de pas tout mélanger par respect pour les personnes qui sont malades…

    1. Quand on veut donner des leçons, il vaut mieux avant tout savoir de quoi on parle.
      Non, la schizophrénie n’est pas un « dédoublement de personnalité ». Il y a ce qu’on appelle une dissociation qui est à la fois une rupture de contact avec la réalité (caractéristique des troubles psychotiques) ainsi qu’une rupture de lien entre les différentes fonctions psychiques (la « personnalité » se retrouve morcelée, désagrégée »).

      Il y a un joli manuel qui s’appelle le DSM-IV-TR (à savoir manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, 4e édition, 3e révision) qui expliquera un peu mieux ce que peut être la schizophrénie. Pour faire plus pragmatique encore que ce livre, il y a la CIM-10.
      Et sinon il y a les études de psychiatrie-psychologie.

  2. Je rajouterais que les maladies psy, notamment la schizophrénie n’as rien a voir ds tt ça. Il est probablement question de perversion au sens médical, ds ce cas.

  3. Quitte à en rajouter une couche, la schizophrénie N’EST PAS un dédoublement de la personnalité.
    Mais c’est sur que lorsqu’on ecrit un scénar ou un bouquin, faut mettre des mots compliqués pour que ca paraisse crédible, après tout c’est une entreprise d’enfumage non ? Je rajouterai : aucun urgentiste au monde ne pratiquera un choc electrique externe (les palettes de réanimation) sur un ECG plat. Ca sert à regulariser un rythme en redonnant une impulsion électrique forte, mais quand il n’y a plus de rythme …. (ben on essaye l’adrénaline :).

    « Le terme « schizophrénie » provient du grec « σχίζειν » (schizein) signifiant fractionnement et « φρήν » (phrèn) désignant l’esprit et doit être compris au sens de fractionnement de l’esprit avec le réel et non pas comme une dissociation de l’esprit en plusieurs entités. Ainsi, la schizophrénie ne doit pas être confondue avec le phénomène de personnalités multiples, qui concernent les troubles dissociatifs de l’identité. L’amalgame est pourtant courant et le terme schizophrénie (ou ses dérivés) est souvent utilisé, notamment dans la presse ou le cinéma, pour désigner une entité aux facettes multiples ou antagonistes, ou des propos contradictoires. »
    Wikipedia

  4. Pffiouuu sérieux plus ça va, et plus Gizmodo est envahi de chieurs… Toutes la journée vous faites que ça ? aller de site en site… de forum en forum pour étaler votre culture Wikipédia..?

  5. > Mormones : je sais pas ce que tu fais dans la vie, mais je pense que si je sors une grosse connerie dans ton domaine de compétences, tu me reprendras de la même sorte.
    Et j’ai mis une référence wikipedia parce que je suis pas sur que les références DSM IV soient compréhensibles aussi facilement par les visiteurs d’un forum qui ne traite pas principalement de psychiatrie.

    Y’a des articles ou ca corrige grave sur le thème « Jabba le Hut a des bras ou pas » et personne se fait insulter pour autant …

    1. Déjà, je n’ai insulté personne… Je dis simplement que c’est pénible, de voir des commentaires simplement parce que Florence, Noredine, Benoit, Rénald, ect… ont oublié une lettre… ont fait une faute… ont utilisé un mot pour un autre… C’est impossible de simplement s’intéresser au sujet au lieu de déblatérer sur le mot « schizophrène » pendant 3 plombes..?
      Et je bosse dans l’informatique… si je devais reprendre toutes les conneries que j’vois sur différents sites… j’peux m’y mettre à temps plein…

      1. Si je ne m’étais pas intéressé au sujet, je n’aurai pas lu l’article si précisément, ni les commentaires, ni pris le temps d’y répondre.
        Ce n’est ni du troll, ni du flood, ni le combat d’un hérault de la langue française : juste celui d’un lecteur qui pense que le travail journalistique s’améliore des remarques constructives, et que les amalgames faits par les professionnels de ce secteur ont tendance à plus facilement se répandre qu’à être corrigés. Après tout, le principe des commentaires à la suite des articles est d’apporter une pierre à l’édifice, pas de faire seulement ‘ouééé’ ou ‘j’aime pas apple/microsoft’ … sinon, à quoi bon ?
        Et pour moi le mot ‘chieur’ est une insulte, mais les avis sur ce point peuvent manifestement diverger.

  6. Non je n’ai vraiment pas utilisé le mot « chieur » comme une insulte… Si ça a été mal interprété, j’en suis désolée…
    Et oui le principe des commentaires est de donner son avis sur le sujet… comme tu dis « apporter sa pièce à l’édifice »… non pas prouver par A+B que le mot 56 de la phrase 3 est mal usité.
    En plus ça ne t’était pas personnellement destiné, car quand j’ai écris mon premier commentaire je n’avais pas vu le tien…
    Bref… la prochaine fois, je m’abstiendrai….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité