Avez-vous remarqué une panne mondiale du web ?

Nwrwork cabe

Hier après-midi des routeurs sont tombés occasionnant une avarie mondiale du web. Le tout n’a duré que quelques minutes, suffisamment pour paralyser une partie des échanges et générer quelques sueurs froides.

Ce sont précisément les infrastructures de Juniper Networks qui ont fait défaut. De nombreux sites internet ont donc été inaccessibles durant un court laps de temps. C’est un évènement assez rare, en l’occurrence ce sont les routeurs de la gamme MX de Juniper qui sont à l’origine de la panne.

En cause, la mise à jour BGP (Border Gateway Protocol), pourtant un protocole de base dans le routage. Son rôle principal est d’assurer la connectivité entre systèmes autonomes. Le bug s’explique par la cohabitation de cette MAJ avec les versions OS Junos 10.2 et 10.3 de Juniper. Bref, pour résumer succinctement la situation, les routeurs ont planté puis redémarré, d’où le bug.

Les plus éminents ont été touchés, comme Level3, spécialiste réseaux de transit IP ou encore Tata Communications et NeoTelecoms. Au final l’Amérique du Nord et l’Europe ont été les plus tributaires de cet incident. Comme toujours, c’est via les réseaux sociaux -Twitter en tête – que les premières plaintes et interrogations ont vu le jour. Juniper étant le deuxième fournisseur de routeurs au monde derrière Cisco, lorsqu’il tombe en panne, c’est le monde qui tombe en panne. S’en suit un effet boule de neige qui fait que les effets perdurent comme un écho.

Cela étant, le temps que les infrastructures concernées redémarrent et le problème était résolu, Juniper confirme une panne de six petites minutes. Effet cascade oblige, les conséquences sur les tiers ont cependant été ressenties plus longtemps, on compte environ une heure pour la France.

Le scénario n’est donc pas catastrophique, mais en extrapolant un peu, on se dit que si un jour le monde était réellement coupé d’Internet, les conséquences pourraient être chaotiques. Difficile de dire que nous ne sommes pas dépendants voir soumis au sieur Web.

[itespresso]

© Péter Mács – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « c’est le monde qui tombe panne ».

    Décidément… depuis quelques semaines, il n’y a plus un article sans qu’il manque au minimum un mot…
    Qu’une faute se glisse je peux comprendre, mais un mot au minimum en moins à chaque article, relisez un minimum avant de poster par pitié… -__-

    Quoi qu’il en soit, je n’ai rien remarqué pour ma part.
    Dans la matinée, Google a été indisponible durant une bonne heure, mais part contre j’avais accès aux site en tapant leur url manuellement…

  2. Qui a tpper google dans google ou pris le boite avec la led rouge qui se trouve a bigben

    Kyle Broflovski a participer a la reparation.

    J’esper que mon commentaire ne va pas etre supprimer

  3. En tout cas… pendant un moment hjier après midi. J’avais une fois sur 4 un « impossible d’afficher la page » et je devais faire F5 pour l’avoir. J’ai cru un moment que c’était mon réseau qui déconnait mais heureusement, tout est rentré en ordre.
    Je pense qu’il y a une corrélation entre les deux.

  4. AH JE ME DISAIS BIEN AUSSI !!!
    Hier soir je galérais trop sur internet! Ca ramait lourd!
    J’ai cru que c’était parce que mes parents regardaient la TV en enregistrant un film en même temps… QUE NENNI!
    Bon je suis ravi d’apprendre que ce n’est pas la Freebox qui est coupable (et que c’est résolu) :)

  5. Ca me rappelle l’autre fois où les Etats-Unis sont tombés en panne d’internet pendant plus d’une heure : ça a causé une trop forte hausse de la productivité dans les entreprise. Ils ont pas su gérer autant de gens qui travaillent en même temps ! (source Onion News )
    hihi

  6. Hier soir à 19h sur la ligne 7 du métro parisien il y avait zéro internet. Même pas de connexion réseau. Une drôle de sensation se fait sentie à ce moment là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité