Google TV autorise la pornographie

Fotolia_17881988_Subscription_XXL

Google aime prendre des risques qui se sont hélas pas toujours payants, c’est notamment le cas avec Google TV. Non pas que le succès ne soit pas au rendez-vous outre-Atlantique, mais on est loin de l’explosion. La solution ? La pornographie.

La concurrence est vive entre Apple et Google, à coup d’iPhone et d’Android les combats pour séduire le public font rage. Une différence notoire oppose pourtant les deux géants, il s’agit tout simplement du sexe ou plutôt du contenu sexuel.

Pour Apple la seule exception a été accordée à Playboy, magazine de charme certes mais qui profite d’une image relativement sage par rapport à d’autres. En dehors de ce dernier, il n’est pas question d’entrevoir un contenu pour adultes sur les plateformes d’Apple. Chez Cupertino, on table sur une image familiale, propre et sans bavure. Lorsque l’on affiche une pomme comme effigie, on évite de reproduire les erreurs du passé et de se laisser tenter.

En revanche, Google voit dans la pornographie un créneau à saisir. Toute approche semble bonne à empoigner pour supplanter la domination de la firme à la pomme. Comme le dit l’adage qui a été vérifié à maintes reprises, le sexe fait vendre. Résultat Google va autoriser le développement de contenus pornographiques sur Google TV. Une preuve ? Ce lundi, un nouveau service a fleuri sur la plateforme et non des moindres. Il s’agit de « Vivid for Google TV » développé par le studio de production de films pour adultes Vivid Entertainement.

Nuançons cependant, si Google n’exclut pas les contenus X, il ne les encourage pas non plus. Pour reprendre une expression, ils laissent littéralement courir. D’ailleurs la chaîne de Vivid n’a pas été créée uniquement à destination du service de Google TV, Vivid Entertainment a optimisé son site originel pour qu’il puisse intégrer un maximum de supports dont Google TV. Reste que la nouvelle a fait mouche, si Vivid Entertainment affirme octroyer du contenu – appelons un chat un chat – pornographique en HD, il ne sera disponible qu’aux abonnés et bien sûr ayant atteint la majorité.

Quant à Google, il ne réfute pas l’information et ne se dédouane d’ailleurs pas. Ils précisent que les contrôles parentaux sont effectifs sur Google TV et que tout utilisateur peut déployer des filtres sur Chrome pour pallier tous risques. Google ne déploiera et ne développera pas de contenu pour adulte, en revanche il ne l’interdira pas. C’est bien là toute la nuance.

La nouvelle a cependant de quoi laisser sceptique. Certes le sexe est plus que présent sur Internet mais la question est de savoir s’il est judicieux de mélanger contenu pornographique et contenu grand public.

En attendant, Google TV devrait arriver en Europe en 2012, d’ici là il est fort probable que certains changements surviennent. Dans ce contexte de contenu classé X,  les législations européennes pourraient bien se joindre à la partie.

[Gizmodo]

© Beboy – Fotolia.com

 

 

 

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Vous êtes coincés chez Gizmodo ? Y’a bien du c*l à la télé, je vois pas pourquoi il n’y en aurait pas sur Google TV.

    Et je trouve idiot le comportement d’Apple face à ça. Si on veux du sexe, on est en droit d’en avoir. C’est une liberté qu’Apple nous enlève et qui renforce son image d »Eglise de Saint-Jobs »…

    Si un jour je suis patron d’Apple (ne sait-on jamais), j’interdirai tout le contenu TV. Après tout c’est vrai, vous n’avez pas le droit de regarder ce que vous voulez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité