Mission to Mars : la sonde Phobos-Grunt va vous surprendre

phobos-grunt

Êtes-vous prêt à halluciner ? Un peu plus tôt dans la soirée (à 21h16), les russes ont envoyé la sonde Phobos-Grunt dans l’espace. Cette petite sonde a pourtant un énorme poids sur les épaules puisque sa mission est une des plus difficiles à réaliser depuis le début de l’exploration spatiale.

Sur le papier, ça semble simple. On envoie une sonde à destination de Mars, la sonde se pose sur un des satellites de la planète rouge, prélève un peu de poussière, et renvoie le prélèvement sur Terre. Simple comme bonjour.

Sauf qu’en réalité, c’est une des choses les plus complexes que l’homme ait eu à imaginer, regardez un peu cette superbe vidéo :

Première point : la forme de la sonde est étrange. Rien que pour quitter l’attraction terrestre, cette sonde est une plaie. La dernière fois que les Russes ont essayé, c’était en 1996 et ils ont échoué.

Ensuite, elle volera vers Mars. Et arrivée à destination, elle devra d’abord larguer un satellite chinois qu’elle transporte en son centre. Si elle échoue, la mission est terminée. Puis, elle devra se mettre en orbite autour de Mars et ensuite de son satellite Phobos. Un minuscule caillou de 27 km x 20 km. Là encore, les risques de plantage sont grands.

Sur ce caillou, la gravité est très faible. La sonde ne pèsera que 400 grammes. Il faudra qu’elle reste sur Phobos sans rebondir. Admettons qu’elle y parvienne grâce à ses moteurs qui la plaqueront au sol au moment de l’atterrissage, la sonde va alors sortir un bras qui va gratter le sol pour effectuer le prélèvement des échantillons. En faisant ça, il ne faudrait pas qu’elle se retourne. Elle est tellement légère que ça pourrait arriver.

Ensuite, elle devra s’arracher de la gravitation martienne en profitant de l’effet de fronde gravitationnelle qui va lui donner de la vitesse pour rentrer chez nous. Elle arrivera alors en orbite autour de la Terre et enverra la capsule d’échantillons qui viendra s’écraser quelque part au Kazakhstan.

Bref, il y a beaucoup d’étapes à valider pour que cette sonde puisse rapporter des échantillons de Phobos sur Terre. La complexité de cette mission est franchement hallucinante. Et j’espère sincèrement qu’en 2014, date de retour prévue de la sonde, nous puissions enfin en savoir plus sur la formation de Mars. [Enjoyspace, CNES, CNES, Russian Space Web]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. AAAAAWEEEEEEEEEEEEEESOOOOOOOOOOOOME !!!!!!!!!!
    par contre c’est du matériel de haute technologie et ils sont pas foutu de faire deux bras qui viennent s’ancrer dans le satellite, de façon à ce que la sonde ne bouge plus, une fois dessus !?

      1. bah les astéroïdes (les scientifiques pensent que Phobos en est un) ne sont pas des blocs rocheux. D’ailleurs on ne sait pas très bien de quoi ils sont faits: un seul bloc, ou plusieurs morceaux ? un peu ou beaucoup de poussière autour ? bref, le seul moyen de savoir c’est de s’y poser dessus… sans tout casser: donc délicatement.

  2. Ils envoient des sondes sur un caillou tout pourri, avec une telle complexité qu’il y a de fortes chances que ça foire (au nombre de missions vers Mars qui ont raté…), ils envoient des sondes vers Pluton, qui n’a pour unique intérêt d’être la planète la plus éloignée du système solaire, dans la croyance populaire, alors qu’elle n’est ni une planète, ni la plus éloignée…

    Ils s’étonnent ensuite de voir leurs budgets réduits…

    Il n’y a pas mieux à faire? Comme d’envoyer une sonde sonder Europe (le satellite de Jupiter), par exemple.

    1. La mission pour Europe a été annulée côté NASA l’an dernier à cause de son excessif (4 milliards de dollar…). En revanche il est toujours prévu d’aller faire un tour du côté de Ganymede, un peu plus loin dans la banlieue jovienne: c’est la mission Laplace menée par l’ESA.

  3. C’est pas pour plomber l’ambiance, mais vous trouvez pas que ce qui revient et drôlement petit par rapport à ce qui est parti ?!
    Ce qu’il manque restera à jamais à polluer l’espace…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité