Superordinateurs : le PRIME HPC FX10 de Fujitsu sur le toit du monde

PRIME HPC FX10

Le pétaflop est l'unité de mesure de la puissance des superordinateurs, ces machines qui alignent les superlatifs. Et dans ce domaine, Fujitsu vient de dévoiler la machine la plus puissante au monde. Le PRIME HPC FX10 est le premier superdordinateur à passer la barre des 20 pétaflops.

En juin 2011, la société japonaise s’est emparée de la première place du Top500 des superdorinateurs les plus puissants au monde avec le K. Et la semaine dernière, elle lui a fait passer la barre des 10 pétaflops.
Mais le PRIME HPC FX10 place la barre encore plus haut. Le système est configurable et peut comporter jusqu’à 1024 racks et de 384 à 98304 nodes, chacune étant composée d’un microprocesseur 16 coeurs SPARC IXfx cadencé à 1.848GHz et de 32Go ou 64Go de RAM.
Le système fonctionne sous Linux et dans la configuration complète (1024 racks, 98304 et 6291To de mémoire vive), il permet une puissance de calcul de 23.248 pétaflops.
Une véritable centrale thermique qui nécessite à la fois un refroidissement liquide et par air.
Il devrait permettre de de mettre au point de nouveaux médicaments et d’analyser des phénomènes naturels (tremblements de terre, tornades…).
Les entreprises et les instituts de recherche qui désirent l’acheter devront tout de même débourser 650 000 dollars par rack. Sachant qu’il peut en comporter 1024, ce calcul là est vite fait : 28 630 420$ le pétaflop.

[itespresso]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité