Facebook prend des mesures pour protéger nos données personnelles

zoom sur la problématique DATA

Si vous appréciez Facebook, le réseau subit pourtant les affres de nombreuses associations. Aussi divertissant que soit le géant, celui-ci est loin d’être exemplaire lorsqu'il s’agit de vie privée et de gestion des données personnelles. Pour autant Zuckerberg veut montrer patte blanche et Facebook est proche d'un accord avec la Federal Trade Commission.

Facebook compte prendre des mesures pour ne plus empiéter sur nos données personnelles. Bonne nouvelle ! La Federal Trade Commission, donc la FTC était en pourparlers avec le réseau. Dans sa ligne de mire, la préservation des droits et des libertés individuelles.

En effet, les plaintes à l’encontre du réseau sont particulièrement fréquentes. La FTC a vu poindre un véritable pic en 2009 au moment où de nombreuses informations privées sont devenues publiques par défaut. Il n’y a eu aucune accalmie et les associations de consommateurs sont de plus en plus virulentes et nombreuses à mettre la pression aux régulateurs.

Loin d’aboutir à un contrat, les démarches sont qualifiées de « pacte », toutefois si le régulateur américain obtient ce qu’il sollicite, ce sera une très belle avancée pour les utilisateurs. La FTC demande à Facebook de s’engager à ne plus appliquer de « changement matériel rétroactif » à sa politique de confidentialité.

L’impact est considérable puisque cela induit que le réseau ne pourra aucunement modifier ses paramètres de confidentialité sans avoir obtenu l’accord des membres.

Ce fameux pacte soutient également un autre projet d’envergure. En acceptant les termes de la FTC, Facebook s’engage à se soumettre à des audits réguliers et indépendants de ses pratiques en matière de confidentialité. Insuffisant ? Lesdits audits dureront pendant 20 ans, si cela ne garantit pas un contrôle total, ces expertises extérieures assureront plus de respect de la confidentialité.

On voit donc poindre un gage rassurant et sécurisant pour les utilisateurs et surtout pour les parents d’enfants ou d’ado. Faisons nous l’avocat du diable, mais les torts n’incombent pas toujours au réseau de Zuckerberg. Naïveté et insouciance sont trop souvent incompatibles avec données privées et gestion de confidentialité.

Suite à cette annonce, plusieurs théories s’affrontent. Est-ce de la poudre aux yeux, une preuve de bonne volonté, une réaction à la pression ou une préparation d’une future entrée en Bourse … Difficile de statuer mais de la part de Facebook on a du mal à croire que cette démarche soit exclusivement à destination du confort et de la sécurité des utilisateurs.

[NYTimes]

© laurent hamels – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité