Les Anonymous reçoivent une déclaration de guerre

Pvoxel

Si nous n’avons pas eu droit à notre hacking du dimanche sur Google TV, le site de BFM TV a en revanche été victime d’une attaque. Un groupe de pirates s’est servi de ce support pour laisser un message hostile aux Anonymous.

Les Anonymous sont loin de faire l’unanimité. S’ils sont condamnables pour certains, d’autres les encensent. Projet Voxel, le groupe d’hacktivistes qui s’est exprimé sur le site de BFM n’est pas prêt de faire ami-ami avec les hommes de la vendetta.

Dans la nuit de dimanche à lundi, le site de BFM a donc redirigé les internautes, indépendamment de leur volonté bien sûr. Les noctambules se sont donc retrouvés sur YouTube face à une vidéo où les dires des auteurs étaient loin d’être dithyrambiques. Si le terme pugilat est un peu fort, c’est bel et bien une guerre contre les Anonymous qui est déclarée.

Projet Voxel promet de révéler l’identité du leader des Anonymous pour Noel, soit le 25 décembre. Beau cadeau …

En tout cas, le groupe pirate n’a pas choisi BFM par hasard :

« Le site de BFM-TV étant la 1re chaîne d’information française, nous avons décidé de faire passer notre message par le biais de leur site. Nous n’avons rien contre cette chaîne, rien contre vous citoyens et autorités françaises ».

Outre cette déclaration les pirates, s’explique sur cette démarche :

« Le 25 Décembre, malheureusement, la fête ne sera pas pour tout le monde.
Marre des pseudos hackers.
Marre de voir le terme hacker être détourné par les médias.
Nous vous offrirons le plus beau des cadeaux : Les identités de certains chefs des Anonymous et d’autres groupes de script-kiddies.

Nous nous sommes déjà infiltré au sein de ce groupe, et personne ne
se doute de qui nous sommes réellement .

Nous ne sommes et ne serons jamais des Anonymous.
Nous souhaitons uniquement communiquer leurs informations aux services de renseignement Français et stopper le plus rapidement ce groupe .

Nous ne souhaitons aucun malheur pour la France.
Il est donc de notre devoir de citoyen, de protéger notre Pays.
Protéger notre pays, c’est protéger également nos infrastructures numériques,
nos entreprises et nos citoyens.

Nous nous engageons, et nous prêtons serment, de mener à bien notre mission. Nous sommes désolés de la façon dont nous faisons connaitre notre projet, mais c’est le seul moyen. « 

A ce texte s’ajoute une déclaration faites par une voix gutturale et paradoxalement anonyme,

« Il est de notre devoir de protéger les citoyens, les entreprises ainsi que l’État français (…). Nous prêtons serment d’aider ainsi que de défendre les infrastructures critiques contre toutes tentatives d’intrusions. Nous n’avons fait cela dans l’unique but de faire connaître notre projet. Nous n’avons pas intentions d’introduire de nouveaux sites »

Rendez-vous le 25 décembre pour le résultat, une question demeure en suspend, faut-il cautionner ou condamner une telle démarche ?

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=s-l3DwH_SCc[/youtube]

[ProjetVoxel]

 

Tags :