Les e-mails deviennent payants dès le 1er janvier 2012.

Fotolia_14600421_Subscription_XXL

Une réforme de la Poste annonce que tout e-mail devra être affublé d’un timbre électronique facturé avant chaque envoi. De quoi inquiéter l’avenir des communications électroniques. Sauf si ...

Cela vous parait gros ? Vous avez absolument raison puisqu’il s’agit d’un canular. Si vous n’êtes pas tombé dans le panneau, ce n’est pas le cas de tous nos élus. En effet, cette annonce crédibilisée par le logo de la Poste a mis en déroute le sénateur UMP Jean-Claude Lenoir.

Dans le doute celui-ci a posé la question au principal concerné, à savoir le ministre de l’économie numérique Eric Besson. Le communiqué annonçant ce marasme n’était en réalité qu’un hoax. Il circulait sur la Toile depuis un petit mois et Lenoir a souhaité logiquement obtenir des précisions quant à la volonté de l’État « de remettre en cause la gratuité des envois électroniques« . D’où sa requête auprès de M.Besson :

« L’inquiétude de nombreux internautes en réaction aux informations qui circulent concernant la création prochaine d’un timbre numérique dont il serait nécessaire de s’acquitter, à compter du 1er janvier 2012, pour tout envoi de courriel ».

Si le canular semble à présent évident, la réalisation de ce faux communiqué était tout à fait décente. Il émane à la base du site Developpez.com et n’était qu’une version modifiée d’un article mis en place à l’occasion du premier avril. Dans tous les cas cette idée d’un timbre électronique avait déjà été suggérée par les plus grands. Pour n’en citer qu’un Monsieur Bill Gates avait conseillé cette évolution pour lutter contre le phénomène du Spam.

Si les médias s’acharnent littéralement sur ce pauvre Jean-Claude Lenoir, ce canular réchauffé aura au moins permis d’anéantir les doutes, nos e-mails resteront gratuits jusqu’à nouvel ordre. Après tout l’erreur est humaine et il vaut certainement mieux que nos élus prennent ce genre de considérations à cœur plutôt que de ne faire aucune vérification.

[Numérama]

© Beboy – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oui, m’enfin, « emails gratuits », faut le dire vite quand même.

    Il faut quand même un ordinateur et une connexion internet ainsi qu’un compte sur une messagerie…

  2. l’idée de faire payer les emails 1 centime ou moins n’est pas si bête pour lutter contre le spam. L’argent collecté pourrait participer à des oeuvres caritatives (de son choix) ou à financer des infrastructures de réseau, etc….

  3. Euh, juste les mails c’est déjà payant. M’enfin pas pour les personnes normales qui en envoi un toutes les heures mais pour les gros envoyeurs. Pourquoi ? parce que la plupart des serveurs d’envoi de mails sont limité en nombre de mails et donc il faut payer pour passer par un envoyeur externe. Pour les spam c’est différent c’est de l’envoi distribué. Certaines personnes montent leurs propres serveurs d’envois de mails mais se font vites blacklisté par les autres.

  4. Ce matin je vais à la Poste pour envoyer un colis. Non pas que j’ai le choix, La Poste est un choix imposé. J’arrive avec mon petit colis sous le bras et là, surprise il n’y a plus de guichets. Enfin si il en reste 2… Un où il y la queue et l’autre vide. Comme d’hab’ quoi. A la Poste on ne travaille pas en journée continue… Ce qui est comble pour une société de services. Qu’a cela ne tienne, je vais faire mon expédition moi-même. Je saisis l’adresse de l’expéditeur, celle du destinataire et, la machine me sort mon étiquette pour que je la colle sur mon colis. Je colle donc mon étiquette et là je suis confronté à un problème.

    Où est-ce que je déposes mon envoi ? Ces crétins ne sont pas allé jusqu’au bout de leur idée. Il n’y a pas d’endroits pour y glisser son colis ! Genre une boite aux lettres pour colis quoi…. Je me dirige vers l’accueil et demande à la postière où je dois déposer ce foutu colis. La réponse, je dois faire la queue avec les autres. Je lui dit mon étonnement Là, elle semble se rappeler que son travail c’est le service. Elle accepte de prendre mon colis. La Poste est prête à tout pour se faire du pognon de manière indécente.
    Ca me rappelle l’entretien d’embauche que j’avais eu avec ces gens… Le gars m’avait dit à la fin de l’entretien « ici on ne gagne pas beaucoup, mais on ne travaille pas beaucoup non plus. » Belle mentalité…

    Un bel exemple d’entreprise qui tire le pays vers le haut…

    1. l’autre fois je vais à la poste pour acheter des timbres pour mes enveloppes, et là ils me disent « ah mais monsieur, on ne vends pas de timbres ici », tout perdu, je lui demande « et comment je faits pour timbrer mes enveloppes? » « achetez donc des enveloppes pré-timbrées » qu’il me dit.

  5. j’ai reçu un mail avec en titre : pour sauver l’UE les deputés votent la baisse de leur salaire
    mais j’ai vérifier c’etait un hoax évidement

    1. Ton Poste (post) est du niveau de ton orthographe. J’ai vérifié avec un é. Je me demande si on peut faire une corrélation entre l’intelligence et la qualité de l’orthographe ?

  6. EN PARTI VRAI :
    la poste vend l horodatage des mails et beneficie de son statut qui lui permet d avoir des agents assermentes pour verifier l identite pour les recommandes ou la date.
    si une entreprise privee veut la meme valeur juridique il lui faut payer un Huissier de justice et les taxes qui vont avec.
    La poste, donc l etat, beneficie d un privilege qui est une infraction aux regles de la concurrence.

  7. Moi je kifferais que les mails soient payant ! ça pourrait freiner le nouveau délire que beaucoup de sociétés ne peuvent être jointes que par mail. ça c’est LE phénomène numérique qui m’exaspère au plus au point !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité