Un coup de pouce pour Wiki ?

logo_wikimedia_foundation

Qui n’a jamais exploré Wikipédia ? Dénoncez-vous mais vous serez sans doute peu nombreux. Wikipédia n'est autre que le cinquième site le plus visité duweb et rend service à 420 millions de personnes chaque mois. Forte de son esprit de fondation, Wikimédia France se tourne vers les internautes pour faire un appel au don.

Qu’on critique ou non Wikipédia, le site et toutes ses fonctionnalités nous ont déjà tous dépanné. Or pour faire aboutir de nouveaux projets et bien sûr améliorer les anciens, il n’y a pas de secret il faut des sous, des ronds, du flouze, des pépettes. La fondation Wikimédia souhaite garantir sa pérennité grâce aux dons. Quoi de mieux que de s’adresser aux utilisateurs, c’est-à-dire les internautes. Jimmy Wales s’est d’ailleurs expliqué à ce sujet,

« Lorsque j’ai fondé Wikipédia, j’aurais pu créer une entreprise commerciale et y placer des bandeaux de publicité, mais j’ai décidé d’en faire quelque chose de différent. Nous avons travaillé durement au cours des années passées afin d’en faire une organisation simple et économe »

Aussi et comme tous les ans, la campagne de Wikimédia fait son grand retour. Rémi Mathis, Président de la branche française compte sur la générosité des internautes et espère une levée de fonds équivalente à 800 000 euros.  Si ce sont là les objectifs français, la campagne se décline évidemment dans d’autres pays. Seulement peu importe le pays,  la question reste de savoir où les donations vont atterrir.

Wikimedia France joue la transparence avec discernement. Dans un premier temps les don serviront à assurer tout le côté technique de la mise en oeuvre de projets de cette envergure. Infrastructures, électricité, bande passante et serveurs ne sont hélas pas gratuits. Par la suite, la firme compte toujours enrichir son contenu, elle souhaite donc faire aboutir un partenariat avec le Centre Pompidou et également le musée de Cluny.

Cette année, la fondation a pour vocation de promouvoir l’encyclopédie en ligne auprès de la communauté francophone, notamment en Afrique. Il n’y a là-bas que très peu de contributeurs et la diffusion de la culture est une donnée indispensable.

Enfin, Wikimédia a pour objectif de sensibiliser les enseignants. Si de nombreux reproches concernant les copiers-collers des étudiants sont arrivés sur le bureau du Président, ils ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd.

L’année dernière, la campagne mondiale a rapporté 15 millions de dollars dont 13 000 émanant de la France. Jimmy Wales rappelle à juste titre que

« Si chaque lecteur de cet appel donnait 5 €, nous ne devrions lancer notre levée de fonds qu’un seul jour par an. Mais tout le monde ne peut pas donner ou ne le fera pas. Et c’est très bien comme cela. Chaque année le nombre de donateurs couvre tout juste nos besoins »

Si le groupe vise 800 000 d’euros, c’est tout le malheur qu’on leur souhaite car on aura beaucoup asticoté Wiki sur la valeur de son contenu, cependant nous nous en servons tous. Si se sentir redevable est un bien grand mot, un petit geste en revanche est une belle contrepartie. Profitons-en, pour le moment les deux tiers du don sont déductibles des impôts.

Par curiosité et pour effectuer une donation, le chemin est le même, il suffit de se rendre ici. N’oubliez pas, s’instruit qui veut et paie qui peut.

[faire un don]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité