Les scaphandres sont morts, vive le BioSuit

Si on se remémore tous le célèbre scaphandre de cosmonaute à la limite de l’aquarium, il fait désormais partie intégrante du passé. Félicitons la naissance d’une combinaison spatiale nouvelle génération : le BioSuit.

Exposée à l’AMNH’s Beyond Planet Earth, cette combinaison est conçue dans un tissu extensible composé de spandex, de nylon et d’une substance dernière génération qui reléguera au placard tout ce que nous connaissons.

Baptisé le BioSuit et mis au point par le professeur Dava Newman, il supplante les scaphandres traditionnels grâce à un nouveau polymère breveté. Rien qu’à l’entendre, ça vend du rêve. Ce composé est capable de remplacer l’antique système d’air comprimé. Au final, en plus d’être bien plus léger que ces ancêtres, cet habit est particulièrement maniable. Deux constantes qui pourraient bien révolutionner la vie des cosmonautes.

Ce concentré de technologies est renversant, en imaginant qu’un faux mouvement ou qu’une attaque d’extraterrestres le déchire, il peut maintenir la pression générale et en somme vous éviter la mort. Un avantage certain.

Comme le talon d’Achille, une seule partie de la tenue serait sujette à une dépressurisation. D’après les chercheurs, le cas échéant la vie du spationaute ne serait pas compromise. Nous allons les croire sur parole …

Si la combinaison est alléchante, les chaussures le sont encore plus. Marty MacFly peut aller se rhabiller car celles-ci se resserrent réellement sur le talon et la cheville. Seulement ce n’est pas tout, l’ensemble est déjà fort sympathique mais il possède un dernier attrait. Le corps et les pieds sont gâtés, toutefois les mains des astronautes ne seront pas jalouses. Les gants sont « juste » des scanners à rayons X.

Cet exposition doit être passionnante, on aimerait s’y rendre de suite et pourquoi pas en fusée pour rester dans le ton.

[Gizmodo]

Tags :