Une équation du tonnerre : Siri + proxy = génie

Siri

Il y a un principe assez simple dans le domaine de la programmation qui veut que « à peine lancé, déjà cracké ». Siri ne fera pas exception à cette règle d’autant plus que maintenant le protocole de communication a été dévoilé. De nouvelles fonctions et possibilités commencent gentiment à poindre via l'assistant vocal d'Apple.

Rappelons quelques secondes les termes employés par les français d’Applidium :

« Dès que nous avons pu mettre la main sur le nouvel iPhone 4S, nous avons décidé de comprendre comment il fonctionne vraiment. Aujourd’hui, nous avons réussi à craquer le protocole de Siri. En conséquence, nous sommes en mesure d’utiliser son moteur de reconnaissance depuis n’importe quel appareil. Oui, cela signifie que n’importe qui pourrait désormais écrire une application Android qui utilise le « Siri réel »! Ou encore utilise Siri sur un iPad! Et nous allons partager ce savoir-faire avec vous. »

A cela nous répondrons, chose promise, chose due. Les frenchies ont littéralement ouvert une brèche permettant de trouver de nouvelles applications plus ou moins utiles à Siri. Un des premiers à s’engouffrer corps et âme dans cette faille est un développeur américain. Il a réussi à mettre au point un serveur proxy permettant d’ajouter toutes les commandes possibles et inimaginables à Siri.

Le seul impératif est d’être connecté à un WiFi ou un réseau local. Sobrement intitulé SiriProxy, il se présente comme le vrai serveur vocal d’Apple, après quelques manipulations Siri va l’interroger en toute confiance. Vous aurez compris le subterfuge, de nouvelles commandes sont hébergées sur le serveur et Siri les accepte croyant qu’elles proviennent du serveur officiel de Cupertino. Précisons que l’iPhone n’a nul besoin d’être jailbreaké.

Si Apple parle d’un assistant les pirates le personnalisent a capite ad calcem. En l’occurrence Plamoni – de son pseudo Twitter – a voulu prouver l’efficacité de son plug-in et sa démonstration sans anicroche est convaincante. Le hacker a mis au point une commande permettant de contrôler le thermostat d’une pièce. Siri est alors en mesure de donner mais aussi de programmer une température sur son système domotique.

En toute honnêteté avec un tel système les possibilités deviennent quasi infinies. Si Applidium et Plamoni ouvrent la voie à de multiples opportunités, ils ne sont que les premiers d’une longue série. D’ici quelques mois, nous devrions vraiment nous amuser avec Siri, d’autant plus que le portage sur d’autres OS est loin d’être incompatible.

Cela dit, pour le moment SiriProxy n’en bénéficie pas encore. En effet, si le serveur de Plamoni supporte tout OS contrairement à celui d’Apple, le développeur n’accepte que le 4S. On ne peut pas tout avoir.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=AN6wy0keQqo[/youtube]

 

Pour les plus curieux, le code source de SiriProxy est accessible ici :

[engadget]

 

 

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. quand je lis des commentaires comme  » A quand dire sur android  » , j’ai de sérieuses inquiétudes concernant les générations futures !

      1. Kant devait préférer « À quand » plutôt que « A quant ».
        Pour certains, Kant a raison. Relisez-vous, ou n’écrivez pas. Ou faites écrire par un mec qui n’a pas redoublé sa maternelle.

      2. Oulà oulà zen… je ne pensais pas qu’il parlait de la faute… je croyais qu’il s’insurgeait pour le « SIRI sur Android »… Au temps pour moi…

  1. C’est clair porter siri sur un tas d’application et de hardware (siri controle le chauffage, la lumière, achète les forfaits de ski) et ce sera le début d’une petite révolution de l’IHM. (+1 pour kinect)

  2. Les serveurs d’Apple on intérêt à être solide!

    Le top sa serrai une application Siri sur Android mais qu’on puis remplacer la voix du mec par SVOX Aurelie, parce que franchement je trouve ça voix très désagréable.

    Sinon sur Android il y a déjà l’application Jeannie qui fait pareille.

    1. @airtux Moi aussi j’ai craqué pour Aurélie ^^

      Les français ont vraiment l’air d’être sur le coup avec SIRI. Si Applidium a ouvert une brèche, xbrainsoft ouvre un océan. J’attends avec impatience d’avoir accès a leur SDK.

  3. J’ai vraiment du mal à voir en quoi ça permet à d’autre appareil qu’un iphone 4S d’utiliser Siri … Le proxy communique avec les serveurs apple, quand ne serait-ce que pour reconnaitre la voie, et a donc besoin d’un identifiant d’iphone 4S … Ergo, oui ça permet de rajouter des fonctionnalités à Siri, non ça ne permet pas d’utiliser Siri sans iphone 4S … il faut toujours un ID … Et si plusieurs personnes utilisent le même ID, Apple va très vite le remarquer

  4. Pas besoin de SIRI sur Android, Android a déjà son système et ça fait longtemps que je dicte mes textos et que je fais mes recherches vocalement. C’est juste Apple qui a du retard et qui en fait tout un plat.

  5. Bonjour a tous,

    Je vends mon identifiant Siri a 5 personnes maximum pour la modique somme de 5€ par semaine et si il y a moins de 5 personnes le prix sera moins elevé. Il vous suffira de posséder Spire et AssistantConnect (gratuit)
    Paiement par Paypal

    Avis aux acheteurs potentiels

    E-mail : jessy(point)leboss@orange(point)fr

    Reonds le plus vite possible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité