Passé, présent et futur du héros d’Assassin Creed Revelation

alexandrebreault-ubisoft

Le jeu vidéo Assassin Creed Revelation est sorti depuis peu. C'est l’occasion pour nous de revenir sur une interview faite lors du Paris Games Week. Alexandre Breault, Lead Game Designer chez Ubisoft, nous présente Assassin Creed Revelation et les nouveautés par rapport aux précédents épisodes.

Certains d’entre vous ont certainement ce jeu depuis sa sortie le 15 novembre. Qu’en pensez vous a t’il répondu à vos attentes ? Les nouvelles armes et capacités sont elles si importantes pour le Gameplay et le plaisir du jeu ?

Bref, donnez-nous votre avis sur ce jeu !

[La rédaction]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonjour à tous.

    En tant que véritable fanatique d’Assassin’s Creed, je peux dire que ce « révélation » est pas facile à décrire sans spoiler donc je vais être prudent.

    Déjà, clairement j’ai fini ce jeu en 12h30 environ donc ce n’est pas long, bien sûr je ne me suis pas attardé sur les trophées et tresors cachés etc… mais le scénario en lui même.
    J’ai pu noté pas mal de changement qui m’ont un peu gêné ( plus de balade à cheval, toujours pas possible de refaire et revoir la fin du jeu complètement hum Merci youtube… et puis ils sont allé nous foutre une sorte de mini game stratégie sans intérêt ) je m’explique :
    Dans AC 2 il faut reprendre les tours des Borgia pour reconquérir Rome. Là c’est le même truc sauf que au bout d’un moment les templiers reprennent les lieux donc il faut ( par l’intermédiaire de ce mini game stratégie ) dérendre sa tour en plaçant des assassins des barricades des fusillers. bref inutile

    Sinon question scénar pour moi les assassin’s creed sont toujours de mieux en mieux et tant mieux huM
    Le but étant de terminer avec Altair et Ezio je ne m’attendais pas trop à contrôler Desmond en 2012 donc pas de surprise les phases avec desmond sont très courtes et comme d’habitude le plus gros de l’histoire est sur la fin mais après cet opus je ne peux dire vraiment  » le prochain sera assassin’s creed 3  » il pourrait encore y’avoir une histoire avec un ou une asssassin je ne sais pas.

    J’ai toujours pris les éditions les plus collector pour le jeu et en terme de contenu l’animus edition possède une encyclopédie très complète mais la quête de Vlad en 6 minutes c’est torché uu.
    Pour info la 3D est très belle dans ce jeu et apporte du plus dans les cinématiques de fin.
    J’ai aussi le dvd de AC Embers à voir absolument mais évitez avant ac révélation c’est dommage car ça ce passe après -) allé tchou à tous

  2. J’ai joué à tous les Assassin’s Creed et je n’ai jamais été déçu.
    Le jeu est toujours aussi prenant et bien ficelé.
    La lame-crochet apporte encore plus de rapidité dans les déplacements et un peu plus de possibilités en combat.
    Je ne suis pas encore assez avancé dans le jeu pour juger du rôle et de l’utilité des bombes.
    Le nouveau système de défense des repaires est plutôt sympa basé sur du « tower defence » et n’est pas si simple que ça à maîtriser.
    Les décors restent magnifique dans une Constantinople à plusieurs facettes.
    Je suis toujours autant fan.

    1. Oui Kyros le système des bombes est très bien conçu mais pas si simple à maitriser si on a pas bien lu le fonctionnement ( comme moi ) c’est vrai que le phases de combats sont exellentes héhé et puis il me reste un truc que je n’ai pas essayé, le multi mais je m’y mais dès que le Psn remarchera comme il faut ><

  3. Assassin’s creed faisait parti de mes jeux favoris , surtout brotherhood .
    Un peu déçu par révélation , pas mal de bug , scenario que je trouve très moyen (avis perso) l’immersion n’est pas top . plus de cheval , le tower defense c’est pas super non plus . bon voila bien parce que c’est un assassin mais pas top . pas le niveau d’une suite à brotherhood je trouve que ça regresse , mais biensur ça n’engage que moi 😉

  4. Des nouveautés sympas, un scénario bouche trou mais correcte, par contre j’ai le sentiment que plus on avance dans les jeux, plus l’environnement se réduit :/

  5. Personnellement j’ai beaucoup apprécié ce 3ème opus de la saga d’Ezio; toujours autant d’améliorations tant au niveau graphique que jouabilité, je note une plus grande fléxibilité dans les combats grâce à une plus large palette d’action et de combos notamment les fameux enchaînement d’assassinats qui vous permettent de faire de trés beau carnage à vous tout seul sans perdre une barre de vie, a ce propos je suis d’ailleurs assez opposé à ceux qui disent que l’intelligence artificielle des ennemis reste toujours aussi limité dans cet assassin’s creed, c’est même carrément l’inverse; avant il était très aisé de venir à bout de plusieurs vingtaines de templier rien qu’en forcant sur les ripostes mortelles, sur celui ci il faut vraiment varier les techniques et se montrer parfois ingénieux pour vaincre des adversaires un peu plus coriaces comme les janissaires ou les gardes équipés de lance. (ex: se déséquiper et désarmer son adversaire afin de le tuer en un coup). De facon générale j’ai remarqué que les combats étaient beaucoup plus épiques sur cet épisode que sur les précédents, avec néanmoins un bémol : des bugs et des petits lags (en tout cas sur la version 360) qui n’existaient paradoxalement pas avant, rien de grave mais quand même…
    Le côté RP a largement était conforté par l’ajout de la guilde d’assassin et d’équipements toujours aussi beaux.(Toutefois le jeu peut largement être fini en jouant uniquement avec la lame secrète ;), investissez plutôt sur les armures pour améliorer votre défense)
    L’idée du tower defense n’est pas trop mal en soit, mais devient très vite lassante, inutile limite agaçante lorsque vous avez conquis toute les zones de Constantinople, ce qui est vraiment très simple lorsque vous savez comment vous battre.
    Le scénario est sublime, j’ai adoré toutes les séquences, et particulièrement apprécié celles avec Altaïr, la fin est merveilleuse, bref du grand AC qui nous a habitué à des intrigues dignes des plus grands films; les personnages ont toujours autant de charisme, et le fait d’incarner un assassin aussi célèbre et important qu’Ezio à ce moment est jouissif.
    D’ailleurs l’un des plus gros points forts de ce jeu est à mon sens, la continuité: Au lieu de faire en sorte que le héros perde la mémoire ou ses capacités pour X ou Y raison comme beaucoup d’autres jeux le font afin de séduire un plus large public (surtout ceux qui n’ont pas joué aux épisodes précédents) , les réalisateurs de celui ci ont vraiment assumé le fait qu’il s’inscrive dans la dernière étape (du moins d’après ce que l’on sait) de la vie du personnage, mais malgré ça le jeu reste un peu trop assisté à mon goût.
    Voilà donc pour mes ressentis généraux à propos d’ACR qui reste cependant un jeu magnifique dans tous les sens du terme :)

    Ps: J’aimerais que le prochain assassin s’il y’en a un nous plonge dans un univers plus futuriste, en ce qui me concerne j’ai eu ma dose des décors moyen ageux et classique, quelque chose de radicalement différent nous changerait, tout en gardant evidemment les bases d’une oeuvre aussi formidable afin d’éviter un dépaysement complet (qui risquerait de ne pas plaire aux joueurs les plus rigides)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité