Karotz (ex-Nabaztag) sort enfin de son terrier

Karotz

Après une longue attente, Karotz, le nouveau lapin Wifi sort enfin de son terrier et ses prédécesseurs, les Nabaztag, devraient également sortir d'hibernation.

L’histoire avait bien commencé pour Nabaztag, le célèbre lapin Wifi de Violet, créé par Rafi Haladjian. Original et sympathique, il avait immédiatement séduit la presse et les consommateurs, pour se vendre à près de 200 000 exemplaires en France mais également au delà de nos frontières et notamment aux Etats-Unis.

La belle histoire avait hélas tourné au cauchemar avec l’accumulation de problèmes stratégiques, techniques et enfin financiers qui avaient poussé la société Violet, à l’origine de Nabaztag, à déposer le bilan au cours de l’été 2009.

Editeur de jeux vidéo (Adibou, Adi, …), la société Mindscape avait pourtant racheté les actifs de Violet et entamé la refonte du lapin ; mais rattrapée par la crise et l’échec de certains titres aux Etats-Unis, elle avait à son tour dû déposer le bilan en 2010.

L’histoire aurait pu se terminer ainsi pour Nabaztag mais la rencontre de Thierry Bensoussan, PDG de Mindscape, et de Bruno Maisonnier, Fondateur de Aldebaran Robotics, a permis de donner une nouvelle chance au lapin.  Revendiquant un positionnement « BtoB » avec Nao et bientôt Romeo -des robots vendus principalement vendus aux laboratoires de recherche- Aldebaran a souhaité mettre un pied sur le marché « BtoC », rachetant Mindscape et son petit Robot Karotz, un produit destiné au grand public.

Un nouveau lapin

Extérieurement similaire à Nabaztag, Karotz marque en réalité une vraie rupture avec son prédécesseur, introduisant de nouveaux composants matériels (caméra, nouveaux hauts-parleurs, nouvelle LED ventrale, nouveau lecteur RFID, batterie lithium, port d’extension, bientôt une station d’accueil …) mais surtout une nouvelle architecture logicielle, désormais sous linux, qui devrait s’accompagner de plus de simplicité et de plus de stabilité.

« Les équipes de Mindscape ont réalisé un énorme travail de stabilisation. Nous avons voulu redonner à Karotz toute sa magie et l’envie d’interagir avec lui » explique Fabien Bardinet, Directeur Général d’Aldebaran Robotics.

Mais les équipes de la filiale d’Aldebaran Robotics, rebaptisées Violet, ne misent pas que sur le matériel pour séduire les consommateurs. « Sans usages concrets, le produit n’a pas d’intérêt » explique Thierry Bensoussan. Karotz arrive donc avec de nombreuses applications domotiques (notification de présence, camera de surveillance, ..) mais également ludo-éducatives (lecture de comptines, apprentissage de langues, …) que Violet entend également rapidement élargir grâce à l’ouverture de son propre « App Store ».

L’arrivée de Karotz devrait également s’accompagner de la sortie d’hibernation pour les anciens Nabaztag, dont les services en ligne avaient été désactivés suite aux soucis financiers de Violet et Mindscape. « Nous travaillons avec la communauté MyNabaztag pour porter l’ancienne plate-forme sur nos serveurs. Nous espérons ressusciter la majorité des Nabaztag Tag » indique Thierry Bensoussan

Et l’avenir ?

Personnalisable et évolutif, Karotz ne satisfait toutefois pas encore complètement ses nouveaux parents. Visiblement très impressionnés par Siri d’Apple, les patrons de Violet réfléchissent déjà à la refonte des interfaces vocales, en reprenant les applications de Nao, très doué en la matière. Mais les synergies ne devraient pas se limiter au logiciel puisque les équipes de Violet observent également la mécatronique du robot d’Aldebaran, avec sans doute des applications qui pourraient aller au delà des oreilles rotatives…

En attendant un hypothétique successeur, Karotz reprend en tout cas sa carrière commerciale, toujours vendu avec de nombreux accessoires RFID, à un tarif d’environ 130 euros, qui devrait séduire non seulement les détenteurs de Nabaztag, souhaitant élargir leur ménagerie numérique, mais également les geeks, plutôt fiers de participer à l’essor d’une robotique à la française..

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Le type même d’avis du gars qui ne sait pas de quoi il parle.
      Déjà Mindscape a fait faillite en raison de méventes de ses jeux vidéos qui étaient sa principale activité.
      Ensuite Mindscape a sorti Karotz juste avant sa faillite et malgré ce contexte peu favorable, des passionnés l’ont doté de plusieurs centaines d’applications.

      Aldebaran qui a racheté Karotz va en assurer la continuité et le développement vers de nouveaux usages et le prix trop élevé au lancement est revu à 130€: on peut toujours tout critiquer mais au bout d’un moment faudrait peut être au moins connaître un minimum ce qu’on critique!

  1. Le karotz a une webcam dans le bidon. ça peut servir pour surveiller son gosse par exemple
    sinon tu as les applis de base : meteo, reveil, radio
    et là ils bossent sur les applis RFID : notification de présence, etc… et visiblement ils croient beaucoup à des applications « siri like » dont plus personne ne doute de l’utilité.

    pour résumer : c’est pas plus utile qu’un PC sans logiciels. Mais quand les logiciels arrivent, ça change la donne :-)

  2. Sans le contrôle vocal, ça ne servira a rien. L’avenir selon moi réside dans ce dernier atout, à quand un karotz qui centralise tous nos appareils (pc/mac, pda ou smartphone, tv, hifi…). De là à contrôler le tout à la voix il n’y a qu’un pas, on en est déjà pas loin avec les syncs wifi, le contrôle à distance, le push et j’en passe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité