Rafale de déceptions pour Dassault

Le Rafale, l’avion fleuron de l’armée française, reste encore et toujours l’avion qui n’a jamais été exporté. Et pourtant, ce ne sont pas les occasions qui ont manqué. Hier encore, la Suisse devait choisir entre 3 avions : le Rafale de Dassault, l’Eurofighter de BAE-EADS-Finmeccanica et le Gripen de Saab. Devinez lequel nos copains suisses ont choisi ?

 

Non, ce n’est pas le Rafale. Soyez attentif, crénom de nom ! Ils ont choisi le Gripen du Suédois Saab car il était moins cher. 2,6 milliards d’euros pour 22 appareils, alors qu’il fallait allonger 1 milliard de plus pour la même quantité d’Eurofighters ou de Rafales.

 

Et  ce n’est pas la première fois que le Rafale se fait doubler par d’autres avionneurs et plus particulièrement  Boeing avec ses F18. Première déception avec les Pays-Bas en 2001, puis c’était le tour de la Corée du Sud en 2002 et de Singapour en 2005. Même le Maroc en 2007 n’a pas voulu du Rafale. Puis, le Brésil a passé commande de 36 Rafales avant de se raviser en 2009. Arrive enfin les Émirats arabes unis qui n’ont pas voulu du beau Rafale. Et aujourd’hui c’est la Suisse.

Et cette décision est un vrai missile sol-air dans les espoirs de l’avionneur privé qui jouit d’un contrat sans égal avec l’armée française. Chez nous pas besoin d’appel d’offres, nous avons 93 rafales et nous en aurons 286 pour un total de 40,6 milliards d’euros. L’objectif étant de garantir les installations de Dassault, les emplois et les prix de l’appareil.

Pourtant, le Rafale est un bel appareil. Dassault n’a pas à rougir de son avion et l’armée française peut être fière d’avoir à sa disposition un tel outil. Il n’est pas si cher et il peine pourtant à s’exporter. Cet avion serait victime de jeux plus politiciens que technologiques. [LeMonde, LesEchos]

Photo : US Navy via Wikipedia

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. les motivaions ont été purement politiques et economiques. Les pilotes et l’etat major sont contre ce choix et préféraient le rafale. Mais la decision n’est pas definitive car l’avion de saab dans la version promise a la suisse n’existe que sur le papier et peut aboutir a de serieux depassement de couts . les assembées helvetiques conscientes de ce risque peuvent encore s’exprimer contre lors de la mise au vote

  2. A rapprocher d’une déclaration récente de notre bon président (appuyé par Obama) : «  »La Suisse et le Liechtenstein ne se qualifieront pas pour la phase deux de l’examen de transparence fiscale tant qu’ils ne remédieront pas à certaines déficiences qui sont identifiées »
    Tu refuses de fermer les yeux, j’achète pas tes avions.

  3. C’est le moment de sortir mon argument de destruction massif lors de ce genre de « débat »: « fighting for peace is like fucking for virginity ».

    Et pour les anglophobes y’a google translate…

  4. Le Rafale est beau, efficace, technologiquement à la pointe mais horriblement cher…
    Au final, la Suisse choisi l’avion le moins cher, pourquoi?
    1. C’est un pays neutre, les avions ne servent donc qu’à la défense du pays.
    2. Le risque d’attaque militaire est faible, si elle devait venir d’un voisin, ce n’est pas les 30-40 avions de chasse, même les plus évolués du monde, qui changeraient grand-chose au rouleau compresseur qui arriverait sur le pays. (sachant que le Liechtenstein ne risque pas de nous attaquer, les autres pays sont plutôt grands et forts)
    3. Au final, s’il s’agit uniquement d’assurer la sécurité aérienne, un avion comme le Gripen suffit à sa tâche. Il suffira amplement à remettre dans le droit chemin des avions civils détournés ou au mauvais endroit, sans radio, etc…
    4. Les pilotes veulent de gros joujoux, leur avis n’est pas objectif.
    5. Economiquement, une dépense de 2mia sur un budget annuel de 5 est déjà énorme. Surtout que les 5mia résultent déjà d’une rallonge de 600mio au détriment des autres points du budget de l’état suisse.

    1. Je me souviens à l’époque où la Suisse avait acheté ses F18: le jour où ils les ont sortis pour la première fois ils ont remarqué qu’il ne pouvais pas les faire voler en ligne droite sous peine de franchir les frontières donc ils étaient obligés de tourner en rond.

  5. C’est simple. Dassault fait les frais de l’arrogance française vis-à-vis de notre pays. Si le roquet de Paris arrêtait de prendre tout le monde pour des idiots alors peut-être que la question serait reconsidérée…

    1. Non je ne croie pas, comme le dit très justement Agtek le Rafale est totalement overkill pour un petit pays comme la suisse. Nos besoins en matière de defence aérienne sont relativement simples : faire de la police du ciel uniquement. Et pour ça, l’avion le plus simple et le meilleur marché suffit amplement. Alors évidemment les pilotes voulaient le Rafale, mais demander à un militaire ce qu’il veut comme avion c’est comme demander à un enfant ce qu’il veut pour Noël :) Et du reste le chef de l’armée c’était prononcé en faveur du Grippen.

  6. Blague belge : Comment devenir riche ? -> Acheter un francais au prix qu’il vaut et le revendre au prix qu’il croit valoir !
    Peut etre q’on vendra plus d’avion ainsi….

  7. C’est n’importe quoi ! Ces avions nous coûtent bien cher et ils vont servir autant que l’armée suisse… C’est-à-dire à que dalle ! Pour cet achat, ils vont devoir couper dans le social, dans l’éducation, dans la santé, etc… pour que ces gugus de l’armée puissent faire joujou…

    Un lecteur Suisse indigné par cet achat

    1. Sache juste que si il y a bien trois domaines de l’armée suisse qui ne sont pas inutiles sont sont les troupes du génie du sauvetage, les forces aériennes et es troupes sanitaires ….

      Bon pour 2 points cités ci-dessus je pense que t’es suffisamment dégourdi d’esprit pour te rendre contre pourquoi, les forces aériennes c’est un peu plus compliqué, mais je vais expliquer (tout du moins tenter, je suis parfois peu clair dans mes explications.)

      1) Toute nation à l’obligation d’assurer sa souveraineté aérienne, or sans ces avions on risque de faillir à notre devoir (et de devoir demander de l’aider à d’autres pays en cas de problèmes remettant en question tout un tas d’accords et surtout notre « neutralité »). A noter que ces problèmes surviendraient dès le premier WEF de Davos puisque la sécurité n’y serait plus assurée (et donc ils retourneraient simplement à New-York, comme le G8 et d’autres sommets, c’est con pour le prestige et la visibilité de la Suisse non ? Surtout que ces sommets nous rapportent de juteux contrats !

      2) Les forces aériennes sont un peu la « police » du ciel, ils soutiennent également skyguide dans leur mission et sont appelés à intervenir environ 300 fois par année avec les avions de chasse (bien souvent pour des pilotes qui « perdent le contact radio » … « hum » )

      3) Les forces aériennes suisses participent à de nombreux mandats tant en suisse (sauvetage, recherche, sécurité d’évènements, transport de « VIP » (là je l’admet ça sert à rien ça fait du bruit et ça pollue), qu’à l’étranger -cartographie du Kazakhstan dans le cadre d’une mission de l’OSCE sauf erreur ( ça permet de pas payer de frais de participation, d’exercer notre matériel et surtout de pas devoir envoyer de troupes ou autre ailleurs…

      Bon après que tu doute de l’utilité de l’armée, pas mon problèmes, mais sache que certains truc devront être maintenus en cas de suppression de l’armée (simple question de neutralité et de souveraineté nationale, et bien plus encore), et les force aériennes en font partie (et sans ces avions impossible d’accomplir notre tâche …)

      Sinon tu me diras peut-être « oui mais les Tigres font encore l’affaire non ? » Et bien non ces boîtes d’allumettes volantes tombent en ruines, de plus en plus vont être irréparables, sont trop chers à mettre à jour et surtout ne sont plus à la page (juste pour info, cette voiture est de la même génération que les Tigres : http://www.cartech.fr/news/ford-capri-concept-2012-39763359.html )

      Tu me diras peut être également « et les F/A 18 ?  » Et bien ils vieillissent également, on en à pas assez pour remplir toutes nos missions et ils ne peuvent pas effectuer les mêmes tâches que les Tigres (respectivement Grippen d’ici 4 – 5 ans).

      Et pour les autres, quand à la question de savoir pourquoi le grippen et pas le rafale, :

      1) -Le prix (ça je pense que tout le monde comprend)
      2) -La technique , les rafales sont certes meilleurs, mais on à pas besoin de tout ça pour la Suisse, on reste un pays de taille limitée et les fonctions demandées sont également limitées …
      3) -La structure, le Grippen possède certaines bases similaires au Tigre, ce qui permet de ne pas devoir tout réapprendre pour les mécaniciens ==> Diminution des coûts de formation et diminution des risques.
      4)- La dimension, le rafale étant plus large que le Tigre et le Grippen certains hangars / cavernes (oui on à des hangars sous la montagnes, et c’est plus grand que ce que vous pensez sans doutes) auraient du êtres élargis, c’est con mais ça coûte encore cher …
      5)- Le nombre d’aéronef proposés (16 contre 22), d’ici à 2015 la Suisse devrait avoir en permanence 2 avions en l’air, ce qui signifie 2 avion qui se rendent également sur place et 2 avions qui en reviennent (ce qui fait déjà 6), ajout à ça les avion en maintenance, réparation, nettoyage et autre (broutilles ou non qui prennent plus ou moins de temps ), il à été calculé que l’on tiendrais un dizaine de semaines avec 16 avions avant de devoir renoncer, or avec 22 on y arrive.

  8. La france devrait elle aussi acheter ses avions à saab plutôt que perdre de l’argent à utiliser sa propre productions sans en vendre une partie.

    1. Ridicule. Pourquoi l’Etat achete Dassault ?! Pour l’économie francaise et, comme Norédine l’a dit plus haut, pour notre propre indépendance technologique.

      Si tu comprends pas ca, prend l’exemple du GPS, purement américain. Pourquoi l’Europe cherche à créer Galileo à ton avis ? Pour ne plus avoir à dépendre des USA et de certaines limitations qui en découlent. Si tu fais l’analogie avec le Rafale et au niveau francais, tout s’explique.

      1. Galiléo c’est juste pour faire du pognon et revendre des service GPS au privé, cela n’a rien d’un projet militaire et croire que la france puisse etre indépendante militairement des US et de l’Otan c’est croire au père noèl. On a ptètre un rafale mais vous devriez vous renseignez vous découvrirez à quel point l’armée française est incapable de fonctionner sans ses partenariat avec des puissances étrangères.Il s’uffirait d’arréter les achat à israel et au us pendant quelques mois pour avoir une armée impuissante.

  9. Les raisons politiques et économiques ont bon dos.

    Si le Rafale ne se vend pas c’est peut-être qu’il n’est pas si bien que ce que cela…

    Cet avion coûte cher, de conception ancienne et cela ne justifie sûrement pas de payer plus cher que la concurrence, au nom d’un pseudo patriotisme économique pour soutenir les amis de Mr Sarkozy chez Dassault.

    J’adore aussi le chantage à l’emploi qu’entretient Dassault depuis des années : l’Etat français finance une entreprise et des intérêts privés depuis des années, et à quel coût et quelle efficacité opérationnelle réelle ?

    En ces périodes de disette budgétaire, il serait temps de remettre à plat ces dépenses publiques de plusieurs dizaines de milliards d’euros, qui ne visent qu’à récompenser des industries privées qui ont soutenu les campagnes électorales des uns et des autres.

    On refuse d’augmenter des minimas socios et on envisage d’accentuer la pression fiscale sur des millions de français d’un côté pour permettre de l’autre de continuer à perfuser des industries comme Dassault qui, dans une économie réellement libérale, n’existerait plus depuis des décennies.

    1. Grosso modo, toi tu préfère couper court à Dassault (et ses milliers d’employés) et pourquoi pas aux nombreuses entreprises privées donnant des emplois en France pour améliorer l’économie francaise ?
      Vivement les élections. Si celui qu’on a actuellement n’est pas gégé, je pense que celui qui arrive va être un idiot du village…

      1. Lol… Si une entreprise à besoin des subventions de l’Etat (même cachées derrière une pseudo indépendance de l’armée…) c’est peut être qu’elle n’est pas compétitive et bien entendu pas rentable…? il faudrait alors se poser les bonnes questions…!
        Moi aussi j’aimerais bien que mon entreprise soit subventionnée par l’Etat (8% d’impôts ou même déduction des pertes, budget à vie sans concurrence…) juste en laissant planer le spectre des licenciements…
        ça fait trop longtemps que l’argent publique sert à soutenir des entreprises qui sont mal gérer et pas rentable, chef d’entreprise c’est un vrai métier avec de vraies responsabilités et il est temps que l’on crée de vrais patrons en France…!
        Vive la France

  10. J’attends de voir quelle sera la réelle décision finale, car habituellement, les politiques suisses suivent les recommandations des tests de
    Plusieurs points sont à signaler :
    1°) d’un point de vue technique, le Grippen était le dernier lors des tests effectués par l’armée suisse (Rafale prermier, Eurofighter deuxième), ne remplissant même pas le minimum requis dans le barème défini par les militaires suisses …
    2°) le Grippen est simplement moins cher car monomoteur (alors que les deux autres sont bimoteurs), mais la version demandée n’existe que sur le papier, et il y a de forts risques de dépassement de budget (voir le cas des Mirages achetés dans le passé par la Suisse)
    3°) la version du Rafale existe déjà
    4°) le Rafale est plus cher, mais 12 Rafales remplissent le boulot de 22 Grippen (et est bien plus polyvalent que l’Eurofighter, vu en Libye), or on proposait 16 Rafales pour le prix en question (contre 22 Grippen)

    1. Arrête de rêver, les tests c’est pour faire bonne figure c’est tout, le résultat était couru d’avance. La suisse n’a que faire d’un avion polyvalent et tout et tout car elle ne fait pas de air-sol ni de reco ni de frappes en profondeurs mais simplement de la police du ciel. Alors c’est indéniable que le Rafale est supérieur au Grippen, mais on s’en fiche car l’avion le moins bon et surtout le moins cher nous suffit amplement.

  11. Force est de reconnaître que la fin du service obligatoire en France permet aux petits crasseux comme Airtrouducux de disserter sur le bien fondé ou non des installations militaires du pays….ça n’a jamais rampé ailleurs qu’au pied de sa barre d’immeuble, et ça n’a jamais défendu que sa petite tronche. Pas étonnant qu’à 20 ans la seule chose qu’il soit a même de défendre ce soit ses allocations et sa Playstation 3.
    Pour les patriotes: même si les méventes de Dassaut a l’internatiinal en disent long sur la dégénérescence de notre politique étrangère, réjouissons nous quand même d’être encore capables de produire des merveilles de technologie et des avions de tout premier plan….nous avons déjà perdu notre fabriquant de chars. Sans quoi nous devrions être à la botte d’armées étrangères pour nous fournir en armes de défenses, ou pire que tout compter sur les crasseux pour sauver la France, autant dire que la seule victime ennemie qu’ils feraient serait la langue française elle-même.
    Je suis pour ma part heureux que l’Europe retrouve un peu ses esprits et de voir les British se réveiller enfin (bientôt les français aussi) nous nous sommes depuis environ 10ans fait éreinter lapider extorquer menacer et mener à la baguette par de petits états crasseux terroristes, à coup de chantage et de promesses de guerres terroristes totales. Enfin de compte quand, nous occidentaux, nous nous souvenons un peu de notre fierté et de notre héritage, nous pouvons dérouiller cette racaille en un claquement de doigt: Irak, Lybie, Syrie très bientôt, Iran bientôt, et je ne parle pas du père Benladen qui se fait actuellement bouffer le cul par les sardines.
    Vive la France de Dassaut, et vive la France libre!

    1. Voilà notre sionard préférer! 3mil3 le crasseux! laisse moi te ridiculiser une fois de plus:

      1. Arrête de fantasmer sur moi.
      2. Ta haine sioniste que tu dévoile et déverse sur nous par tes commentaires haineux sont de plus en plus violant.
      3. L’Irak c’est un échec pour les USA et pour la France donc arrête de fantasmer sur ton pays.
      4. En Syrie il n’y a pas encore eu d’intervention donc tu es encore une fois complètement hors sujet.
      5. Attaquer l’Iran est bien plus dangereux que tu le pense, même attaquer la Syrie est extrêmement dangereux! tout sa peut mener à là 3ème guerre mondial!
      6.Ben Laden n’est surement pas au fond de la mère et même si c’est le cas la France n’y est pour rien!

      Bref tu es ridicule a fantasmer ta vie… la vérité est ailleurs mon pauvre petit.

  12. Ya qu’a voir comme le Dalaî Lama est respecter grâce à son armée…
    Ou mm les chinois dieux seul sait comment ils auraient pu s’en sortir sans envoyer leur armée faire la guerre sur tous les continent…

    « la voix française porte à l’international, une présence militaire sur les différents conflit à travers le monde est indispensable. »

    Je préférerais qu’on soit écouter et respecter justement par une attitude exemplaire et non pas parce qu’on a les moyens militaire de renverser les gouvernements qu’on a envie de voir disparaître.

    Et faut surtout arrêter de croire que l’armée française à une quelconque valeur sans l’appui de l’Otan et des US.

    Genre on est trop fort on a réussi a descendre les orgues de Staline Libyenne lool ça a juste 60 ans ces armes faut arréter de réver, vous justifiez l’achat de Rafale pour cannarder des 4×4 militarisé avec chwing gum et élastique dans le désert ?
    Remarque c’est déja plus crédible que le discour sur l’indépendance stratégique, vous pensez vraiment que sous prétexte qu’on a un porte un avion on va dire fuck les US on fait ce qu’on veux maintenant … ridicule

  13. Pathétique, je me demande ce que fait un article économico-publicitaire dans un site comme Gizmodo, vous êtes fier de votre avion français ? Bsahetkoum, ça fait toujours plaisir d’avoir un truc bien de chez soi, mais ne venez pas pleurer parce que les autres ne jugent pas utile de choisir un avion Rafale. Sérieux, combien de produits ne trouvent pas preneur au monde, pourquoi ne pas parler de tout ça ? J’aime bien les articles de Norédine, mais celui là m’a un peu déçu.
    J’espère que votre avion trouvera des ‘acheteurs’ qu’on arrête d’en parler ;).

  14. Autant pour moi. Les rafales invendus seront rachetés par l’armée française, ui ui c’est ecrit en petit en bas du contrat. Bon point pour la suède qui ne fait pas partie de l’otan et a tout à y gagner. Bravo à la suisse pour cette sage décision.

  15. Quand on voit la violence de certains commentaires, on se dit qu’on aura toujours besoin d’avions de chasse :-)

    Cela dit, le Rafale est un excellent avion mais il est sans doute trop sophistiqué et trop coûteux pour répondre aux besoins suisses. On verra si l’Inde, qui a préselectionné le Rafale et le Typhoon, lui offrira son premier contrat export…

    et n’oublions pas que les négociations ne sont pas terminées avec les EAU. un coup de théatre reste possible, surtout en période pré-électorale, avec un Sarko qui aura besoin de ce genre de « succès » quitte à vendre à perte…

  16. D’abord, et comme l’a dit Jérôme, les négociations avec les EAU ne sont pas terminées. Les EAU n’achèteront de nouveaux avions que s’ils arrivent à vendre leurs Mirage 2000-9. A ce titre, ils ont tout intérêt à acheter le Rafale : ce n’est pas EADS, Boeing, ou Saab qui s’occuperont de la revente de ces Mirage (et encore moins les gouvernements respectifs).

    Ensuite, le Rafale n’est de loin pas un « vieux coucou » de « conception ancienne ». Cet avion de chasse est de génération 4+ (sur une échelle de 1 à 5), sachant que, pour le moment, le seul aéronef en ‘service’ de génération 5 est le F22 Raptor. Aéronef qui n’est pas destiné à être vendu en dehors des USA, et qui ne sert essentiellement qu’à faire des démonstrations (le gouvernement américain n’ose pas l’exploiter sur des théâtres d’opérations tellement cet appareil est cher (presque 2 fois plus cher que le Rafale)).

    Vous me direz : « le F35 sera bientôt mis en service et respecte le cahier des charges de la génération 5 ». C’est vrai, cela dit cet appareil coûtera au moins 50% de plus que le Rafale. Et il n’a pas encore démontré ses capacités : il n’en est qu’aux essais en vol.
    Dassault réfléchirait d’ailleurs à faire évoluer le standard du Rafale vers le standard F4 (les Rafale sont actuellement assemblés (ou mis à niveau) au standard F3+) afin de respecter le cahier des charges de la génération 5 (moteurs plus puissants, avionique et systèmes d’armes encore plus performants, capacités radars accrues voire furtivité améliorée). Et j’anticipe les commentaires : ce n’est pas parce que c’est un mauvais avion que Dassault cherche à améliorer le Rafale. Tous les avions de chasse évoluent au cours de leur durée de vie : F15 Silent Eagle (mis en service en 1976), F18 Growler (mis en service en 1983),…

    Enfin, petit commentaire qui n’engage que moi : investir dans la recherche et le développement de matériel militaire n’est en rien une dépense inutile. Prenons l’aviation pour exemple, puisqu’on en parle. Dans les années 1900 (et c’est toujours d’actualité d’ailleurs), ce sont les militaires qui ont permis à l’aviation de se développer puisqu’ils ont beaucoup investis dans ce domaine (dans l’Eole de Clément Ader notamment). Le premier turbo-réacteur est d’origine militaire, les premiers hélicoptères étaient réservés aux militaires, Yuri Gagarine est allé dans l’espace à l’aide d’une fusée Vostok-K, issue du missile balistique nucléaire R-7 (au même titre que les fusées Soyouz d’ailleurs), le GPS et l’ordinateur sont d’origine militaire,… Ce ne sont que quelques exemples très connus, mais qui ne font que prouver que les méchants militaires ont finalement bien contribué à notre confort moderne.
    Globalement, investir dans le militaire, l’aérospatial, le nucléaire (que ce soit militaire, énergétique ou médical), ou même dans la recherche pure (LHC) ne peut que développer un pays. De Gaulle l’avait très bien compris.

    1. Je suis désolé de te décevoir Paul. Je ne parle pas pour tous les cas de figure, mais, en ce qui concerne les EAU, notre Président a abattu un boulot monstre.
      Je suis actuellement sur place, et ai suivi de près ce dossier (je suis très intéressé par l’aéronautique), ce qui a empêché la vente de rafales ici est tout simplement la manière dont Dassault s’est adressé aux acheteurs.
      En effet des désaccords sont apparus notamment au niveau des contrats de maintenance et de formation, le problème étant qu’ici quand tu prends les gens pour des cons (ce que Dassault a malheureusement trop tendance a faire, en ne se reposant que sur l’action diplomatique du gouvernement francais) ils te renvoient chez toi la queue entre les pattes.

  17. Effectivement le Rafale est une machine de guerre et sa présence en Afghanistan et en Libye n’a à mon sens pas de justification.

    Ceci dit, la France devrait retirer une très grande fierté d’avoir conçue et réalisé seule ce très belle avion. Ici au Canada ont est complètement dépendant des US et ont ne cesse de nous répété qu’il n’y à pas d’alternative à l’achat des F-35 pour remplacer nos vieux CF-18. Nous sommes complètement à genou. Au Québec nous avons une industrie aéronautique importante et les retombé de l’acquisition du F-35 sont mineur/nulle. Je souhaiterais que Bombardier est ça propre fabrique d’avion de chasse à l’instar des pays encore souverain. Soyez fier de votre très belle avion qui de plus semble crissement performant.

  18. « Apart from saying Dassault’s proposed terms to sell Rafale warplanes were uncompetitive and unworkable, Sheik Mohamed said that France couldn’t have done more diplomatically or politically to secure the Rafale deal. Still, U.A.E. relations with France now are « stronger than ever, » he said. France last month said it was in the final stage of negotiations with the U.A.E. for the sale of Rafale fighter jets »

    Avant de critiquer une fois de plus le gouvernement français, merci de se renseigner un minimum…
    Le contrat concernant la vente de Rafale aux EAU ne sera officiellement perdu que le jour où les EAU annonceront l’achat d’un produit concurrent. Pour le moment ce n’est pas le cas, donc le Rafale a encore une chance d’y être vendu.

    Source : Wall Street Journal,
    http://online.wsj.com/article/SB10001424052970203611404577041860586238308.html

  19. Pourquoi le Rafale ne s’est pas vendu en suisse?
    1) Le Gripen sera assemblé en partie en suisse: Cela réduit encore le coût de l’appareil à l’achat, et c’est de la main d’oeuvre en plus garantie pour les suisses.
    2) Vu la taille et les engagements militaires de ce pays, c’est clair que le Rafale c’est un peu « too much »
    3) Le retour de baton: Les suisses n’ont pas avaler les dires de notre président concernant les paradis fiscaux, c’est comme si eux nous disaient « arrêtez de tout critiquer », ils auraient peut-être raison n’empêche qu’on leur ferait légèrement la gueule.

    Le reste (le rafale est dépassé, ne sert à rien, on s’en fou que ce soit fabriqué en France, etc.) n’est qu’un ramassis de conneries de personnes qui aiment commenter tout même s’ils n’y comprennent rien, quitte à paraître ridicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité