Au goûter, cervelle …

Au choix !

Vos parents ou grands-parents vous ont-ils déjà fait le coup du « mange cette cervelle, ça te rendra plus intelligent » … Soit dit en passant, la cervelle de mouton à dix ans, ce n’est pas évident à ingérer. Bref, dorénavant vous pourrez manger de la cervelle sans presque aucun problème

Certains designers ont des idées saugrenues … de temps en temps, c’est même ce qui fait leur charme. Insistons sur le de temps en temps, car dans le cas de Sara Asnaghi son travail n’est pas franchement ragoutant.

Au-delà de l’aspect, ces cerveaux humains sont extrêmement bien faits, c’est à se demander si elle n’avait pas un modèle mais passons. Comme la cervelle que l’on vous a peut-être forcé à ingurgiter, celles-ci sont tout aussi comestibles. Si elles ne sont pas forcément plus appétissantes, nous on préfère le bonbon au mouton. Enfin à chacun ses goûts.

Au menu, 9 cerveaux grandeur nature  à déguster en sauce, sur une tartine ou même nature. La chef Asnaghi vous réserve ses spécialités, ce qui tombe parfaitement bien à l’heure du goûter. Ainsi la carte fait l’étalage de recettes à base,

  1. Ebly
  2. Chili et peppéroni
  3. Graines de Chanvre
  4. Bonbons
  5. Riz noir
  6. Graines pour canari (idéal dans une cage à oiseaux)
  7. Sandwich au cerveau ou plutôt cerveau au sandwich
  8. Sucre
  9. Foin

Ici on opte pour bonbon et vous ?

 

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité