Firefox sur la brèche ?

bingfirefox

Férus de Firefox, cette nouvelle pourrait devenir une pierre angulaire de l’histoire des navigateurs web. Google pourrait ne plus être la page d’accueil par défaut de Firefox. Quid du remplacement ? La doublure en phase de prendre le premier rôle n’est autre que Bing de Microsoft.

La Fondation Mozilla a tiré 84% de ses revenus en 2010 grâce à son partenariat avec Google. Seulement un bouleversement est peut être en phase d’avoir lieu. Le contrat qui unissait les deux parties depuis 2008 est arrivé à son terme en octobre, et depuis pas le moindre signe de reconduction.

Google n’a guère besoin de Firefox pour trouver son public. La firme est en pleine phase de maturité tant en tant que moteur de recherche que comme navigateur. Le petit a pris son indépendance depuis belle lurette et dans ce business les sociétés concurrentes ne sont pas du genre à se faire des fleurs ou à tendre la main à leur prochain.

Mozilla est dépendante de la firme de Mountain View depuis le début de leur collaboration. Sans Google en page d’accueil et face au succès populaire de Chrome, Firefox perd de son intérêt pour le grand public, sans parler de l’aspect pécuniaire. Sans renouvellement de contrat entre Google et Mozilla, le panda roux (ou Renard suivant les philosophies) peut frémir.

Pour remplacer Google sous Mozilla, le préposé au poste n’est autre que Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Bing peine à se démocratiser aussi une telle alliance lui serait bénéfique. La communauté Microsoft est vaste et la firme est extrêmement bien implantée dans les entreprises, mais cela sera-t-il suffisant pour aider les deux parties à sortir la tête de l’eau ?

Reste que Google est sérieusement scruté pour abus de position dominante, ainsi une association Bing et Mozilla qui représente malgré tout une alliance de poids pourrait lui faire le plus grand bien.

Si le contrat n’est pas renouvelé le panda roux deviendrait comme son homonyme animal, une espèce en voie de disparition. Beaucoup de facteurs ne vont pas à l’avantage de Firefox. Chrome est un concurrent puissant et sérieux, Bing représente clairement un outsider, 84% des revenus de Mozilla viennent de Google. L’arrêt de la collaboration Google-Mozilla peut laisser entrevoir des doutes sérieux quant à l’avenir de Firefox.

Ironie de l’histoire ? Firefox a été conçu pour concurrencer Internet Explorer, c’est chose faite. Il est ironique que Mozilla choisisse Bing de Microsoft pour tenter de survivre. Sois proche de tes amis et encore plus de tes ennemis …

Chrome et Google vs Mozilla et bing, c’est un combat à envisager.

Tags :